LES ECHOS DES MONTAGNES DE TARBES, OSMETS, LUBY

mercredi 30 mai 2018 par IMEC

Ne faites pas semblant les mecs, il faut pousser !

Voici quelques échos de la première course de côte de la saison en Midi-Pyrénées et qui compte également pour la Ligue Aquitaine.

  • Pas de chance pour le Bigourdan Fabien Bonnet qui a plié sa caisse lors des essais,. Avec un 13e temps avec sa Renault 5 GT Turbo il en a surpris quelques uns, mais voilà la fusée Bonnet a été mise au tapis.
  • Autre puni Frédéric Bardot qui n’a fait qu’une seule montée d’abord un câble d’accélérateur qui casse, puis la batterie qui fait des siennes et ne permet pas d’ enclencher les palettes qui commandent les vitesses, pas assez de puissance donc une seule montée à son compteur.
  • Une première sortie pour le fils de Fernand Paille Barrère le multidisciplinaire, rallye, côte et circuit comme à la bonne vieille époque, qui avec une licence à la journée, a permis à Dimitri de faire connaissance avec une voiture de compétition : la Seat Ibiza.
  • Ils étaient quelque uns à faire faire leur tout premier tour de roues à leurs autos, Jérôme Bris et sa Dallara 3e au général, Vivien Tonon Clio Cup 4 qui remporte le groupe A/FA. Florian Pantacconi avoue n’être pas spécialement à l’aise avec sa Porsche 997 Cup. C’est aussi le retour de Florent Despotel avec une Citroën Saxo VTS après son accident qu’il a eu l’an dernier, il termine quatrième du groupe et premier de classe.
  • Philippe Quioc a ressorti sa Peugeot Rallye 205, la Rallye 2 ayant quelques soucis de transmission.
  • Incroyable ! Benard Dupuy qui après avoir testé le joint de culasse de son Alfa Legallen qui a fini bien sûr par céder s’est vengé en terminant en tête du groupe C avec son Speed Car GTR devant excusez du peu l’ Osella de Franck Bellière. Ce dernier va remettre les pendules à l’heure lors de la première montée de course. En parlant d’Osella, Pascal Campi sa voiture est en cours de négociation pour la vendre aussi, il n ‘a pas souhaité prendre de risque.
  • A quelques minutes prêt la météo qui avait annoncé la pluie à 16 heures ne s’est hélas pas trompé.
    Sébastien Jacqmin façon rallyman

B.L.S.