QUI VA S’IMPOSER EN RENAULT CLIO CUP A PAU ?

jeudi 10 mai 2018 par IMEC

Benoît Castagné au virage de la Gare à Pau

Pour la seconde manche de la saison, la Clio Cup France se produira dans le cadre du Grand Prix de Pau. Repartis ex æquo de Nogaro, Nicolas Milan (Milan Compétition) et Benoit Castagné (Raiwoit Racing) poursuivront leur bras de fer. Le premier nommé possède un avantage statistique notable, puisqu’il s’est imposé chaque année dans les rues de la cité béarnaise !

Avec une victoire, une pole position et une deuxième place chacun, Nicolas Milan et Benoit Castagné se sont marqués à la culotte lors du coup d’envoi de la Clio Cup France 2018. Faisant honneur à leur statut de favoris, les deux rivaux sont donc repartis de Nogaro avec le même score de 85 points. Troisième, l’excellent Anthony Jurado (Setup Racing) – par ailleurs leader du classement Juniors alors qu’il débute dans la discipline – pointe déjà à 33 unités des duettistes.
Pour la seconde manche de la saison, le décor change fondamentalement. Après un circuit offrant de multiples opportunités de dépassement et de larges dégagements, les pilotes de Clio Cup vont devoir se faufiler entre les rails bordant le « Petit Monaco ». Long de 2,76 km, le tracé palois comprend quelques morceaux de bravoure, comme les courbes des Tribunes, du Casino et du Parc Beaumont, mais aussi des portions sinueuses comme les virages du Pont Oscar et du Lycée ou l’épingle du Buisson.

Ces difficultés semblent parfaitement maîtrisées par Nicolas Milan : en cinq participations au Grand Prix de Pau dans le cadre de la Clio Cup (2009, 2011, 2014, 2016 et 2017), le préparateur du Lot-et-Garonne s’est imposé au moins une fois chaque année. À l’inverse, Benoit Castagné n’a jamais réussi à gravir la plus haute marche du podium. Stop ou encore en 2018 ? Après un seul meeting, il ne faudrait cependant pas sous-estimer les chances des autres têtes d’affiche. On l’a vu, Jurado est déjà capable de s’immiscer parmi les premiers. Pour son retour au sein du peloton, Yoann Baziret (Setup Racing) a décroché un podium lui permettant d’occuper la quatrième place du classement général. Il devance Thibaut Bossy (TB2S), lui aussi troisième à Nogaro et également sur le podium à Pau l’an passé.

En n’enregistrant qu’un résultat significatif dans le Gers, Jérémy Curty (TB2S), Dorian Guldenfels (GPA Racing), Alexandre Gadois (Autosport GP) et Pierre Tierce (Tierce Racing) ont déjà utilisé leur joker, mais ils semblent prêts à gravir un nouvel échelon dans la hiérarchie, tout comme Pierre-Etienne Chaumat (TB2S), mal récompensé de sa très belle Q2 à Nogaro. Il convient d’ajouter David Pouget (GPA Racing) à la liste des favoris. Deux fois deuxième à Pau en 2013, il tentera de retrouver la même vista pour le coup d’envoi de sa saison.

En lice pour les premières places du classement général, Anthony Jurado et Pierre Tierce occupent logiquement les deux premières places du classement Juniors. Adeline Prudent (Prudent Compétition) et Corentin Tierce (Tierce Racing) sont au coude à coude pour la troisième marche du podium.

Chez les Gentlemen, Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) a pris la main à l’issue d’un excellent week-end d’ouverture. Il devance les deux pilotes qui s’étaient imposés à Pau dans la catégorie l’an passé : Emmanuel Raffin (Autosport GP) et David Pajot (Vic’Team). Grand spécialiste des passages spectaculaires sur les vibreurs palois, Mickaël Carrée (T2CM) devrait également être en mesure de se mêler à la bagarre.

Liste provisoire des engagés

B.L.S. – Renault Sport.© photo B.L.S.