CHAMPIONNAT DU MONDE GT1 : SRO JETTE L’EPONGE

samedi 21 juillet 2012 par IMEC

Lors des dernières Coupes de Pâques, sur le circuit de Nogaro, nous avons assisté à la naissance d’un nouveau championnat du monde, le FIA GT1 World, disputé avec des GT 3. Pourquoi déjà l’ avoir baptisé GT1, alors qu’il se dispute avec des GT3 ? Les premières citées ne sont plus concernées par ce nouveau championnat. Ce championnat enfanté dans la douleur, puisqu’il a fallu attendre jusqu’au dernier moment pour savoir qui serait vraiment présent, lors de cette première mondiale. Peu importe, ce nouveau championnat labellisé FIA avec 18 GT comme prévu initialement, débute dans la campagne gersoise. Tout n’est pas parfait, on le sent. Mais, ne jetons la pierre à Stéphane Ratel le président de SRO, le promoteur de cette série, lancée en pleine crise économique, avec l’ aval de la FIA. La non implication de grands noms de constructeurs de GT ne va pas favoriser son l’essor, nous ne les citerons pas. Toujours est-il que le temps qui passe n’apporte pas une vrai visibilité sur son avenir. Un championnat où sont présents l’équipe Hexis Racing managée par le Toulousain Philippe Dumas et le Palois Mike Parisy. En 2013, SRO ne sera plus son promoteur, mais aussi de celui du championnat d’Europe GT3, épreuve qui se déroule en même temps que le GT1. Quel avenir pour ces deux disciplines ? Nous devrions le savoir prochainement.

B.L.S.