UNE FANTASTIQUE REMONTEE DE LA 67e A LA 9e PLACE

mardi 4 décembre 2018 par IMEC

Retour sur les 24 Heures sur terre du Portugal avec Jean-Philippe Béziat après une fantastique remontée, de la 67e place les quatre pilotes remontent au terme de l’épreuve à la 9e position, qui dit mieux ?

Parti sur la grille de départ en 14e position, une position qui n’est pas absolument pas déterminante, car il ne faut pas oublier que tenir 24 heures n’est pas une sinécure, surtout quand les problèmes surgissent sans crier gare. Dès le départ ils rentrent dans le top 10, mais après une heure de course, le MMP Rallye Raid tombe en rade, et comme cela ne se passe pas devant les stands, il faut faire appel à une dépanneuse, qui au bout de 50 minutes ramène l’auto dans le box pour pouvoir réparer et relancer la machine. Au bout d’une heure, dépannage inclus il ne reste plus qu’a courir ventre à terre pour gagner un peu du temps de perdu car entre temps la N°65 a plongé dans les profondeurs du classement. Chose faite, Jean-Marc Berlines, Jean-Philippe Béziat, Laurent Guillot, Olivier Devos, avalent tour après tour, les 15,9 kilomètres du circuit et remontent vers la tête du classement, pour finalement rentrer dans le top 10, à la 9e place. Pour Jean-Philippe notre interlocuteur c’est rageant : « C’est assez rageant car nous avions le potentiel pilotes et machine, de plus nous jouions le podium voire plus, Avec une heure de perdue c’était injouable, c’est ainsi, la mécanique n’est pas une science exacte. Je tiens à remercier le Team MPP de Guillaume Micouleau, notre team manager Philou Combier, et nos mécanos qui ont été au top. »

Voilà des 24 heures qui finalement n’ont pas trop mal réussi à toute l’équipe, et qui ne pense qu’à prendre une revanche l’année prochaine.

Le classement est ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article7619

B.L.S. © D.R.