JEAN-PHILIPPE BELLOC : UN SECOND TITRE A MAGNY COURS VINGT ANS APRES

vendredi 1er novembre 2013 par IMEC

Pour sa première saison complète en VdeV Endurance Series, Jean-Philippe Belloc a
décroché, le week-end dernier, le titre en Endurance GT/Tourisme. Un sacre qui vient
couronner une saison parfaite en tous points, marquée par 4 victoires et 2 secondes
places en 6 courses.

Il n’aura pas été nécessaire d’attendre la finale d’Estoril pour voir Jean-Philippe Belloc et Pascal Gibon s’adjuger le titre Endurance GT/Tourisme en VdeV Endurance Series. Grâce à leur 4èmesuccès de la saison, acquis de main de maître le week-end dernier dans la Nièvre, les deuxpilotes de l’écurie IMSA Performance se sont, en effet, assurés de décrocher la couronne à l’issue de l’avant-dernier meeting de la saison 2013. Auteur d’un parcours sans faute depuis le début de la saison, l’équipage de la Porsche N°53 a une nouvelle fait la démonstration de sa performance et de son talent sur le tracé de Magny- Cours. Et pourtant, c’est toujours avec la même sérénité et la même humilité que Jean-Philippe et son coéquipier abordaient cette première balle de match.
« Nous sommes arrivés dans la Nièvre sans aucune pression. Juste avec l’envie de bien faire, de nous faire plaisir et de poursuivre notre belle série. », confie Jean-Philippe. Suivant ce précepte à la lettre et face à une concurrence renforcée pour l’occasion, Pascal Gibon qualifie la Porsche GT3-R normande à la 5e position. Mais le lendemain, alors qu’il gagne la grille de départ, le coéquipier du
Montalbanais va connaître une petite alerte. « Pascal s’est fait surprendre en slicks sur piste mouillée lors d’un changement de vitesse. Il a perdu l’arrière et a heurté le mur de pneus. » Plus de peur que de mal pour la N°53 qui s’en sort finalement avec quelques égratignures. L’incident vite oublié, Pascal Gibon prend un excellent envol et gagne immédiatement une position avant de profiter de la sortie de la Porsche du Crubile Sport pour monter sur la 3e marche du podium provisoire. Installé à son tour dans le baquet de la GT3-R, Jean-Philippe va à son tour, s’offrir une superbe remontée sur les hommes de têtes et s’emparer du leadership avant même la mi-course. Mais alors que Pascal Gibon prend le volant pour son 2e relais, la pluie fait son apparition, bouleversant quelque peu la donne. Parmi les premières autos à s’engouffrer dans la voie des stands pour chausser les pneus pluie, la 53 va s’avérer très délicate à piloter à son retour en piste. « Quand la pluie est arrivée, Pascal est rentré très vite et nous n’avons pas eu le temps de refaire les pressions. Aussi, il a du composer avec des pressions trop élevées et une auto difficile à manier pendant toute la fin de son relais. » Parvenant à conserver la 2e place dans ces conditions pour le moins délicates, Gibon doit ensuite devoir retarder son arrêt aux stands et ce, malgré l’assèchement de la piste. « Nous avons opté pour cette stratégie afin d’éviter que je ne dépasse mon temps de conduite maximum. Cependant, c’est une décision risquée car Pascal a du se battre, pendant plusieurs tours, en pneus pluie face à des concurrents qui ont déjà chaussés les slicks et qui nous reprennent plusieurs secondes par tour. » Mais une fois de plus la stratégie de l’écurie normande s’avére payante. Deuxième à 10 secondes du leader à sa sortie des stands, Jean-Philippe cravache pour revenir au contact de la Ferrari Visiom et s’empare des commandes pour la deuxième fois. Creusant l’écart sur ses poursuivants, la Porsche nN°53 fait ensuite le break lors du dernier arrêt au stand. Relégués à un tour, les premiers adversaires du tandem Belloc, Gibon doivent abdiquer, laissant la Porsche IMSA Performance franchir la ligne d’arrivée en vainqueur pour la 4e fois consécutive. « Cette nouvelle victoire est synonyme de titre pour nous et c’est donc un double bonheur que nous vivons aujourd’hui. Il s’agit de mon premier titre en VdeV mais déjà du 2e pour Pascal. Je tiens à le féliciter car toute la saison, il nous a démontré ses qualités, sa performance, sa fiabilité et son sang-froid. A titre personnel, Magny-Cours m’a toujours réussi. J’ai été sacré Champion de France de F3 ici il y a près de 20 ans et je suis heureux d’y décrocher un nouveau titre. Je tiens également à saluer encore une fois le travail de l’ensemble du team depuis le début de la saison. Si nous avons été performants et fiables, que nous avons toujours bénéficié de la meilleure stratégie, des meilleurs pit-stops et su gérer tous les paramètres qui composent les courses d’endurance, c’est avant tout grâce à un super travail d’équipe. », conclue le tout frais champion, déjà impatient de célébrer son titre sur la piste d’Estoril (Portugal) dans quelques jours.

Vainqueur à 4 reprises cette année et titrés avant la fin du Championnat, c’est sans aucune
pression que Jean-Philippe Belloc et Pascal Gibon aborderont, dans quelques jours, la finale
des VdeV Endurance Series 2013. Et c’est avec un invité surprise à leurs côtés, Christophe
Bourret, que les deux pilotes de la Porsche n°53 auront à cœur de fêter leur nouvelle couronne en terres lusitaniennes. Jean-Philippesera présent comme d’autres champions, samedi après-midi au Parc des Expositions de Saint-Gaudens

Source jpBelloc @ H. Laroche