FIA GT : UN PODIUM POUR MIKE PARISY A BAKOU ?

vendredi 22 novembre 2013 par IMEC

Sur la lancée de son carton plein à Navarra, lors de la dernière manche disputée en septembre, ce week-end le Sébastien Loeb Racing aborde l’ultime épreuve du FIA GT Series 2013 avec un appétit décuplé, bien décidé à terminer sa première saison internationale en GT en beauté. Les enjeux sont de tailles puisque l’équipe alsacienne vise une médaille d’argent au classement « Team » et ses deux équipages sont en lice pour le podium final chez les « Pilotes ». A Bakou, sur les bords de la mer Caspienne, la concurrence sera forte mais avec ses deux McLaren MP4-12C, le Sébastien Loeb Racing est ambitieux.

Seul le point de la pole position a échappé au Sébastien Loeb Racing lors du meeting de Navarra… Une domination totale et récompensée par le premier doublé du team en GT. Vainqueur de la course qualificative, le duo Sébastien Loeb, Alvaro Parente retrouvait la plus haute marche du podium de la course de championnat, devant le tandem Andreas Zuber, Mike Parisy, auteur d’une superbe remontée la veille.
Un excellent meeting donc, que les pilotes espèrent bien rééditer dans les rues de Bakou comme l’affirme Mike Parisy : « J’aborde cette dernière étape de la saison plus motivé que jamais d’autant que la concurrence sera nombreuse et de très haut niveau. Ce sera à coup sûr une belle finale et évoluer de surcroît sur un circuit urbain rendra l’exercice encore plus intense. Depuis l’an dernier, le circuit a complètement changé. J’ai pu le découvrir sur simulateur, il est à priori plus rapide et offre une gamme de virages plus étendue, de l’épingle à la courbe rapide. C’est un tracé qui conviendra bien à la McLaren. Pour cette dernière épreuve, nos ambitions sont de conquérir la 3e place du classement final et de remporter la victoire. Ce sera un objectif difficile à atteindre face à des adversaires de premier ordre mais notre doublé de Navarra démontre combien le Sébastien Loeb Racing est compétitif. Notre objectif de victoire est légitime ! »
Un point de vue largement partagé par Alvaro Parente : « Le niveau de compétition sera encore plus élevé avec l’engagement pour ce meeting de nouveaux concurrents redoutables. Ce sera une course très disputée et le challenge n’en sera que plus intéressant. Comme pour toutes les courses qui se déroulent en ville, il faudra piloter sans commettre de faute car les murs ne sont jamais très loin… Depuis l’an dernier, la piste a été beaucoup modifiée. J’ai pu analyser certaines portions sur des vidéos mais je ne l’a découvrirai vraiment que sur place. En ce qui concerne nos objectifs, ceux-ci restent simples : être les plus performants possibles pour viser la victoire dans chacune des deux courses. Dimanche soir, nous verrons qu’elle sera notre position au classement final. »

Tracé dans les rues de Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan, le nouveau circuit de 4km entoure l’imposante « Maison du Gouvernement » et trouve en arrière plan la mer Caspienne, la plus grande mer fermée. Autrefois destination privilégiée des cadres soviétiques en raison de son climat, Bakou était également connue pour ses richesses pétrolifères.

Source Sébastien Loeb Racing @ photo V’Images