DIX PODIUMS, 3 POLES ET UN TITRE POUR LE TEAM AKKA-ASP

mardi 4 septembre 2018 par IMEC

A Budapest, le Team AKKA-ASP a de quoi être satisfait de son week-end avec la victoire au scratch sur la course 2 de l’équipage Michael Meadows et Raffaele Marciello sur la Mercedes-AMG GT3 N°88, désormais en tête (ex-aequo) de la Sprint Cup. Une victoire qui concrétise les performances d’une équipe affutée qui s’est aussi offert deux victoires en Silver Cup avec Nico Jamin et Denis Bulatov N°87, également troisièmes scratch de la course 1 et une victoire en Pro-AM Cup avec Kenny Habul et Tristan Vautier N°751 du SunEnergy1 Racing by AKKA-ASP. Nico Bastian et Jack Manchester sont d’ores et déjà couronnés en Silver Cup, à une manche de la fin du Championnat. Belles performances également sur le Hungaroring pour Vladimir Atoev et Alexey Korneev sur la Mercedes N°35 du SMP Racing by AKKA-ASP.

Ph.7415-2

Les essais :Durant les deux séances d’essais libres, les cinq bolides alignés par l’écurie française se montrent extrêmement à l’aise sur le tracé hongrois. La première séance est marquée par l’excellent chrono de Nico Jamin sur la Mercedes-AMG GT3 N°87 suivi de Nico Bastian sur la N°90 alors que sur la deuxième, Raffaele Marciello s’impose sans hésitation. A l’heure des Qualifications, la tendance générale se confirme. Sur la première séance, définissant la grille de départ de la course 1, Nico Bastian réalise le meilleur chrono, la pole absolue, devant son équipier Nicolas Jamin et du même coup la pole de la Silver Cup, catégorie dont l’équipage de la N°90 est en tête du championnat. La première ligne est 100% AKKA-ASP alors que Michael Meadow signe le 4e chrono. La N°35 SMP Racing by AKKA-ASP est 7e tandis que la N°751 SunEnergy1 Racing by AKKA-ASP est deuxième des Pro-AM. La deuxième séance voit la consécration de Raffaele Marciello sur la N°88. Denis Bulatov se classe 7e sur la N°87, juste devant Tristan Vautier sur la N°751. Au volant de la N°35, Vladimir Atoev et Alexey Korneev s’installent sur la 6e ligne tandis que Jack Manchester doit gérer une séance compliquée et se contenter de la 10e ligne.

Course 1 : Peu de temps avant le départ de la première course du week-end, la pluie s’invite sur le Hungaroring. Si le soleil revient avant le passage des feux au vert, la piste demeure humide sur quelques portions, d’où un cruel dilemme quant au choix des pneumatiques. Finalement, presque tous les concurrents optent pour les slicks, dont les voitures AKKA-ASP. Si Nico Bastian, le poleman (N°90) et Nico Jamin (N°87) prennent un bon envol, la Lamborghini N°63 surgit comme un diable et s’installe en tête alors que Michael Meadows sur la N°88 reste au contact. Une belle bagarre s’organise entre tous les protagonistes, attentifs à rester sur la partie sèche de la trajectoire. Au changement de pilote, Michael Meadows rejoint les stands P4 et Raffaele Marciello enchaine les tours pour passer sous le damier à la deuxième place, juste devant son équipier Denis Bulatov sur la N°87 qui du même coup s’impose en Silver Cup. Le duo Jamin-Bulatov, troisième du scratch, décroche une victoire dans la catégorie suivi de la paire Jack Manchester - Nico Bastian sur la N°90, septième du général et de l’équipage SMP Racing by AKKA-ASP, Alexey Korneev-Vladimir Atoev sur la N°35. Une autre victoire est à mettre au crédit du Team AKKA-ASP sur cette course, celle du duo Kenny Habul-Tristan Vautier en Pro-AM Cup. La Mercedes-AMG GT3 N°751 aux couleurs du SunEnergy1 Racing by AKKA-ASP s’est aussi imposée samedi sur la course de Qualification du Blancpain GT Sports Club avec Kenny Habul au volant. En plus d’avoir signé la pole, le pilote australien a franchi la ligne d’arrivée avec plus de 15 secondes d’avance. Deux victoires, Silver Cup et Pro-AM Cup, et deux équipages sur le podium général, Jérôme Policand a de quoi être satisfait de cette première partie de week-end.

Course 2 : Pour cet ultime rendez-vous sur le circuit hongrois, l’équipage Tristan Vautier - Kenny Habul doit déclarer forfait. En effet, terrassé par une forte fièvre durant la nuit, Kenny Habul doit renoncer alors que Tristan Vautier n’est pas non plus au mieux de sa forme. Pas de course en Sprint Cup et pas de course en GT Sports Club. Côté météo, à l’heure de la deuxième course du week-end, la pluie refait son apparition. Cette fois, alors que la piste est détrempée, le départ et donné sous procédure de Safety-Car. Les pneus pluie sont de mise pour tous et les trois premiers tours se déroulent derrière la voiture de sécurité. Parti en pole, Lello Marciello garde l’avantage sur la N°88 quand le Safety-Car s’efface. Sur la N°87 Denis Bulatov pointe à la 7e place, alors que la N°35, avec Alexey Korneev, est 11e. Parti du fond de grille, Jack Manchester assure bon train sur la N°90.
Sur la N°87, Denis Bulatov réalise un bon début de course et progresse sur un rythme soutenu, en tête de la Silver Cup. Mais le pilote russe est victime d’une touchette dans le 10e tour et part en tête à queue, il repart 18e tandis que la N°35 pointe au 10e rang. Après le changement de pilote, Nico Jamin (N°87) ressort des stands le couteau entre les dents et entame une fantastique remontée suivi de près par Nico Bastian (N°90) et Vladimir Atoev (N°35) pointant respectivement aux 14e, 15e et 16e rangs. Succédant à Lello dans l’habitacle de la N°88, Michael Meadows caracole en tête avec 13 secondes d’avance. Mais à 13 minutes de la fin, un nouvel incident de course provoque l’apparition du Safety-Car. Histoire de réduire les écarts… Au restart, il reste 8 minutes de course, Michael Meadows ne se laisse pas impressionner et garde l’avantage, bien décidé à mettre de la distance sur ses poursuivants. Si en fin de course, Vladimir Atoev part en tête-à-queue et perd trois places, Nico Jamin repart à l’attaque, plus décidé que jamais et remonte P10. A 2 minutes du damier, le Français place la N°87 en tête de la Silver Cup suivi comme son ombre par son Nico Bastian, revenu comme une balle sur la N°90. Enfin, le duo Marciello-Meadows s’offre sa première victoire au scratch dans la série alors que la paire Jamin-Bulatov s’impose une nouvelle fois en Silver Cup. En terminant deuxièmes dans la catégorie cet après-midi, Nico Bastian et Jack Manchester sont couronnés vainqueurs de la Blancpain GT Series Sprint Cup Silver Cup 2018, alors même qu’il reste une manche à disputer dans deux semaines…

Le bilan : Pour Jérôme Policand, ce résultat résonne comme une délivrance : « Nous avons enfin pu concrétiser nos performances et cela fait beaucoup de bien à toute l’équipe. Lello et Michael sont désormais en tête de la Sprint Cup à égalité de points avec l’équipage Riberas-Mies, tout se jouera au Nürburgring. Autre belle satisfaction, les victoires en Silver Cup de Nico Jamin et Denis Bulatov qui ont montré de très belles choses ce week-end. Surtout, coup de chapeau et félicitations à Nico Bastian et Jack Manchester qui en marquant de gros points ce week-end sont d’ores et déjà sacrés vainqueurs de la Blancpain GT Series Sprint Cup Silver Cup… L’équipage SMP Racing s’est aussi montré très en forme avec d’excellents chronos et un beau podium. Enfin, une belle victoire en Pro-AM à mettre au crédit de Kenny Habul et Tristan Vautier. Malheureusement, l’équipage a du déclarer forfait aujourd’hui pour cause de maladie. C’est dommage, d’autant que Kenny qui a participé au GT Sports Club s’est largement imposé sur la course de samedi. Le bilan du week-end est positif, sans aucun doute. Le mois de septembre va être très chargé et la fin des championnats européens s’annonce disputée. Nous avons encore nos chances pour aller décrocher un titre et nous allons tout donner dans la bataille… En attendant, cap dès la semaine prochaine sur Magny-Cours pour le championnat de France ! » En effet, le week-end prochain marquera la reprise du championnat de France FFSA GT4 sur le circuit de Magny-Cours, dans la Nièvre.

B.L.S. – communiqué © Patrick Hecq