COMTE, MILAN ET POUGET, LE TIERCE GAGNANT DE LA PEUGEOT RCZ

mardi 27 octobre 2015 par IMEC

David Pouget, Aurélien Comte, Nicolas Milan , les grands animateurs de la saison 2015

Décidée sous le drapeau à damier de l’ultime course, l’issue de la saison 2015 de RCZ Racing Cup consacre à nouveau Aurélien Comte. Déjà titré l’an passé, le pilote Pussier Automobiles by Clairet Sport a su résister à Nicolas Milan et David Pouget en s’imposant lors de la dernière confrontation sur le Circuit Paul Ricard. En tiercé gagnant aux couleurs de la région Midi-Pyrénées. Nicolas Ciamin remporte le classement Junior, la catégorie Gentlemen revient à Denis Gibaud et Pussier Automobiles by Clairet Sport est sacré chez les teams.

‘Course 1 : Aurélien Comte (Pussier Automobiles by Clairet Sport) signe la pole position devant David Pouget (GPA Racing), Nicolas Milan (Milan Compétition) et Pierre Sancinema (Saintéloc Junior Team) lors de la première séance de qualification organisée vendredi. Au départ, Aurélien Comte reste en tête devant David Pouget et Nicolas Milan, tandis que Sébastien Seveau (Génération Stunt) s’empare de la quatrième position. Derrière, Jacques Fabregat (Milan Compétition) heurtet le mur au départ. La voiture de sécurité fait donc son entrée en piste pour cinq tours. Au drapeau vert, Nicolas Milan prend l’avantage sur David Pouget et s’attaque avec réussite à Aurélien Comte. Milan est alors en tête devant David Pouget, tandis qu’Aurélien Comte se fait dépasser par la totalité du peloton à cause d’ une boîte de vitesses bloquée sur le 4e rapport. Dans le dixième tour, David Pouget trouve l’ouverture sur Nicolas Milan. Il s’empare de la première place et profitede sa position pour signer le meilleur tour en course. Derrière, Nicolas Milan conserve la saconde jusqu’au bout devant Sébastien Seveau, Pierre Sancinema, AntoineFerret (JSB Compétition), le premier Junior Nicolas Ciamin (Pussier Automobiles by Clairet Sport), Sylvain Pussier (Pussier Automobiles by Clairet Sport) et le premier Gentleman Denis Gibaud (Milan Compétition).

Course 2 : Organisés deux heures après la première séance, les essais qualificatifs de la Course 2 permettent à nouveau à Aurélien Comte de décrocher une nouvelle pole position avec un point supplémentaire au championnat, devant Nicolas Milan, Nicolas Ciamin et David Pouget. Aurélien Comte prend le meilleur départ devant Nicolas Milan, tandis que Sébastien Seveau passe de la cinquième à la troisième place. Patrick Fessler (P2F) et Pierre Courroye (REVO6) s’arrêtent dès le premier tour et entraînent l’entrée en piste de la voiture de sécurité. Lorsque la course est relancée, Aurélien Comte se détache suivi par Nicolas Milan. Nicolas Ciamin, David Pouget et Pierre Sancinéma. Nicolas Milan parvient à trouver l’ouverture pour s’emparer de la première position aux dépens d’Aurélien Comte. Derrière David Pouget passe au troisième rang. Les trois candidats au titre se retrouvent aux trois premières places de la dernière course. À onze tours de l’arrivée, Aurélien Comte, pressé par David Pouget, attaque Nicolas Milan. Les deux Peugeot RCZ Racing Cup se doublent et le leader du championnat reprend la première place. En deux tours, Comte creuse l’écart
Pour s’échapper vers la victoire et le titre. Au final, il s’impose devant David Pouget et Nicolas Milan.

Vainqueur en Junior et titré dans la catégorie sur l’ensemble de la saison, Nicolas Ciamin termine au pied du podium devant Pierre Sancinema et Denis Gibaud, premier des Gentlemen au terme de la course et des douze manches du calendrier. Une saison pas spécialement de tout repos, comme nous l’explique le Girondin Aurélien Comte « Toute la saison fut vraiment difficile ! Je crois que ce titre est encore plus beau que l’an passé. Jusqu’au bout, je savais qu’il fallait être très fort pour rester devant Nicolas Milan. Ça s’est vérifié jusqu’au bout de la dernière manche. Quand j’ai vu que David Pouget revenait, j’ai décidé d’attaquer pour passer devant. Il ne fallait pas leur donner la moindre opportunité, ni à Nicolas ni à David. Nous allons désormais pouvoir penser à la saison prochaine ! » Il est vrai que ni Milan, ni Pouget ne lui ont pas facilité la vie, tous les deux auraient bien aimé lui poquer sa place.

B.L.S. – source et @ photo Peugeot Sport