BILAN ET PERSPECTIVES POUR LE TEAM DE NOGARO, LE TFT

vendredi 25 novembre 2011 par IMEC

Le team TFT à la manœuvre sur le circuit de Nogaro

Dans notre dernier article voir ici : http://www.actumecanique.fr/spip.php?article1619 nous vous donnions le classement ‘’Scratch’’ de ‘’l’Endurance Proto’’ après les 6 heures d’Estoril. Dans de nombreuses disciplines il existe plusieurs classements, ceux de l’endurance n’échappent à cette règle. Il en comporte cinq qui sont : le Scratch, l’Elite, l’Open, le Challenger et le Gentlemen Drivers. Si au Scratch le TFT (1) basé à Nogaro, termine second et troisième derrière l’équipe Palmyr de Nîmes, il s’impose en Elite avec Bruno Bazaud, la seconde place revenant à Jean-Lou Rihond et Nick Pandmore sur la seconde Norma du team. Le classement Elite ne concerne que les voitures de la dernière génération à coque carbonne. L’équipe Palmir n’a aligné cette dernière qu’à la 3e épreuve c’est à dire aux 6 heures de Motorland Aragon pour l’équipage triple champion du ‘’Scratch’’ David Zollinger et Philippe Mondolot, ceci expliquant cela. Avec Damien Belloc un des responsables du TFT faisons le bilan de la saison écoulé :

« Dans l’ensemble l’on ne peut qu’ être satisfait, aussi bien en endurance V. de V. qu’en Racecar avec Andrer Vilariño qui, termine en troisième position pour sa première saison dans cette discipline. Très bonne prestation également du Bayonnais Anthony Gandon qui, pour sa toute première année de compétition, termine à la 6e place en Mitjet et, premier du classement ‘’16 - 25 ans’’. Un jeune qui va faire parler de lui sans nul doute dans les années à venir. »

Je pense que déjà tu as une idée de que sera dans les grandes lignes de la saison 2012, peux-tu nous en parler ?

« Nous repartirons en V. de V. avec trois Norma châssis carbone. Une pour Jean-Lou Rihond, Nick Padmore, sur la seconde il y aura Anthony Gandon dont je viens de parler, les trois autres places sont encore à finaliser. En Racecar nous engagerons deux voitures donc une pour Ander qui veut décrocher le titre, une année pour apprendre et une pour gagner comme l’on dit. D’autres programmes sont également à l’étude. Je t’en ferai part dès qu’ils seront finalisés. »

Et pourquoi pas un engagement dans un championnat international ? En attendant de futures infos, nous pouvons vous dire que le premier week-end de décembre, toute l’équipe du TFT va rejoindre le circuit de la famille Vilariño à Olabéria en Espagne, pour deux journées consacrées à une grande fête du sport automobile.

(1) TFT les initiales sont celles prénoms des trois créateurs de la structure, Tony, Flavio et Thierry.

B.L.S.