A NOGARO DEBUTE LA SECONDE SAISON POUR L’ALPINE EUROPA CUP

mardi 26 mars 2019 par IMEC

L’ Alpine Europa Cup débute sa seconde année après son lancement réussi l’an dernier. Aujourd’hui et demain les pilotes vont se mettre dans le bain pour des essais sur le circuit de Nogaro. Il seront une vingtaine de pilotes présents avant le top départ de la saison lors des Coupes de pâques du 20 au 22 avril, en attendant voici les forces en présences.

Une saison d’avance : sacré à de multiples reprises en berlines, Nicolas Milan (Milan Compétition) est passé à un souffle du titre pour sa première campagne complète au volant d’une propulsion. Si le pilote-préparateur figure logiquement parmi les favoris, qui engage six Alpine, il devra toutefois se méfier de Vincent Beltoise (Racing Technology) et Gaël Castelli (CMR). Les deux hommes ont déjà goûté à la victoire par deux fois la saison passée, mais ils en voudront plus cette année ! Pour atteindre leur objectif, tous deux font le pari de changer d’équipe. Chez CMR, Gaël Castelli comblera le vide laissé par Pierre Sancinéna et… Vincent Beltoise, parti rejoindre la structure de Sylvain Noël, troisième en 2018. Les essais collectifs de Nogaro devraient donc leur offrir une première occasion de s’étalonner par rapport à la concurrence.

bousculer la hirarchie : si ce trio semble partir avec une longueur d’avance sur le papier, d’autres prétendants espèreront tirer leur épingle du jeu. Victorieux à Dijon, Marc Guillot (Milan Compétition) sera prêt à saisir la moindre occasion pour mettre sa pointe de vitesse au service de son leader ou de ses propres chances, tout comme Julien Neveu (Autosport GP), auteur de trois podiums l’an passé. Deuxième de la catégorie Gentlemen pour son retour en compétition, Laurent Hurgon (Autosport GP) reviendra avec de solides ambitions, mais il aura fort à faire pour gravir la dernière marche qui le sépare de la consécration. Véritable course dans la course, la classe verra dix concurrents s’affronter cette année, dont de grands animateurs du peloton tels que Marc Sevestre (Autosport GP), Franc Rouxel (Racing Technology), Pierre Macchi (Autosport GP), Philippe Bourgois (Milan Compétition) et Stéphane Proux (Racing Technology). Cependant, les cartes pourraient bien être redistribuées cette année avec l’arrivée chez les Gentlemen de Thomas Padovani (Milan Compétition) et Mathieu Blaise (Racing Technology), régulièrement présents dans le top dix. Ils y retrouveront aussi l’expérimenté Denis Gibaud (Milan Compétition), aperçu à Barcelone en fin de saison 2018, ainsi que Grégory Romano (CMR) plus tard dans l’année.

Les nouveaux venus : cinq pilotes effectueront leurs débuts officiels en Alpine Elf Europa Cup à l’occasion des essais de Nogaro. Champion de France FFSA GT en 2009 et 2017, Mike Parisy (CMR) visera un titre supplémentaire pour son palmarès déjà prestigieux en retrouvant seul le volant d’une voiture, en l’occurrence l’Alpine A110 Cup n°64 ! Le Palois ne sera toutefois pas l’unique débutant à surveiller du côté de la structure de Charles-Antoine Bourachot, qui a attiré l’ancien espoir suisse de la monoplace, Yann Zimmer (CMR).Un vent de fraîcheur soufflera aussi du côté des Juniors avec l’arrivée de Mateo Herrero et Antoine Miquel chez Milan Compétition. Le transfuge du Championnat de France F4 et le vainqueur de la catégorie 420R de la Coupe Caterham joueront crânement leur chance pour détrôner Jean-Baptiste Mela et tenter de remporter une séance d’essais avec l’équipe officielle Signatech Alpine Matmut en LMP2. Couronné chez les Juniors dès sa première campagne en automobile, Jean-Baptiste Mela (Autosport GP) sera absent à Nogaro, mais il reviendra défendre son titre face à cette nouvelle vague, dont Alexandre Gadois (Autosport GP) viendra gonfler les rangs sur trois rendez-vous (Spa, Silverstone et Barcelone). Enfin, Corentin Tierce (Tierce Racing), vainqueur de la catégorie Junior en Clio Cup France, sera pour sa part en action dans le Gers en prévision de ses départs à Spa et au Castellet.

Les engagés

B.L.S.- communiqué © D.R.