L’ASSEMBLEE NATIONALE SE PENCHE SUR LES SPORTS MECANIQUES

samedi 8 mai 2010 par IMEC

Monsieur Jean-Pierre Door, Député Maire de Montargis (45) préside le nouveau groupe d’étude sur les sports mécaniques que vient de créer l’Assemblée Nationale. Il apparaît que les nombreuses attaques qui visent aujourd’hui le sport mécanique dans son ensemble, ont fait réagir les députés. Disparition du Grand Prix de France, plus près de chez nous annulation (provisoire ou définitive) du Grand Prix de Pau, publication de textes réglementaires destinés à réduire l’activité des sports mécaniques, alors que les Français ont démontré dans un sondage réalisé par Ipsos (Sondage réalisé au mois de septembre 2009) à la demande de la FFM et la FFSA leur attachement aux sports mécaniques. Il est temps que les parlementaires se penchent sur la pérennité de ces sports très populaires quoi qu’en disent les détracteurs. Les manifestations de sports mécaniques font parties de celles qui accueillent le plus de public sur le plan national, comme par exemple l’Enduropale du Touquet,300 000 spectateurs, les 24 Heures du Mans auto, 250 000 spectateurs ou le Grand Prix de France de moto,100 000 spectateurs.

D’après un communiqué de presse de la FFM

B.L.S.