GUILBERT, MICHAL DOUBLENT LA MISE

lundi 14 octobre 2019 par IMEC


Partis en pole position, Jim Pla / Jean-Luc Beaubelique (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) renouent avec la victoire. Huitièmes, Grégory Guilvert / Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) sont titrés Champions de France FFSA GT pour la deuxième année consécutive.CMR remporte son premier titre Pro-Am en étant sacrée chez les équipes. Au terme d’un final haletant, Bruno Miot / Paul Evrard (Alpine A110 GT4) signent le premier succès de Zentech Sport dans la catégorie Am.

Auteur du meilleur temps samedi matin en Q2, Jim Pla s’installe en pole position devant Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France). Dans le duel pour le titre, les leaders Grégory Guilvert / Fabien Michal s’élancent depuis le quinzième rang, vingt-quatre positions devant Pierre-Alexandre Jean / Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) qui doivent combler un déficit de seize points. Au premier virage, Julien Piguet prend l’avantage sur Jim Pla en dehors des limites de la piste avant de lui rendre la tête sous le regard de Gaël Castelli (Alpine A110 GT4 / Speed Car) et d’Aurélien Panis (Mercedes-AMG / AKKA-ASP Team), qui ravit la quatrième place à Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing). Pendant que Jim Pla creuse progressivement l’écart sur ses quatre poursuivants s’étant détachés du peloton, Grégory Guilvert intègre le top dix dès le sixième tour alors que son adversaire Pierre-Alexandre Jean est quinzième lors de l’ouverture de la fenêtre de changements de pilotes. Si l’équipage Jim Pla / Jean-Luc Beaubelique conserve les devants après les passages aux stands, leur équipier Fabien Barthez réalise la bonne opération en poursuivant la remontée d’Aurélien Panis puisqu’il entame son relais au deuxième rang devant Laurent Hurgon, qui avait relayé Julien Piguet une boucle plus tôt. Derrière, les Alpine A110 GT4 de Benoit Lison (Mirage Racing) et Rodolphe Wallgren (Speed Car) restent en embuscade. En parallèle, Stéphane Lémeret relaie Pierre-Alexandre Jean en ressortant juste devant Fabien Michal. Le Belge poursuit l’offensive tandis que Fabien Michal est retardé par un contact avec Christopher Campbell (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue) avant de retrouver le top dix.
En tête, Laurent Hurgon élève son rythme pour effacer Fabien Barthez avant de fondre sur Jean-Luc Beaubelique. La jonction est faite à dix minutes de l’arrivée et le pilote du BMW Team France s’empare des commandes dès sa première tentative. S’il franchit la ligne d’arrivée devant Jean-Luc Beaubelique et Fabien Barthez, qui garde la troisième place à la photo-finish face au retour de Benoit Lison, une pénalité de cinq secondes pour un dépassement sous drapeau jaune lui est toutefois attribué après la course et le relègue au deuxième rang entre les deux équipages AKKA-ASP Team. Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique s’imposent alors pour la première fois depuis le meeting de Dijon en juillet 2018 ! Rodolphe Wallgren perd sa cinquième place dans un tête-à-queue dans l’avant-dernier tour. Son équipier Robert Consani (Alpine A110 GT4 / Speed Car) intègre alors le top cinq devant Stéphane Lémeret, Alain Ferté (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto) et Fabien Michal, dont la huitième position est finalement suffisante pour assurer un deuxième titre consécutif de Champion de France FFSA GT à son équipage.

Si tous les titres se sont joués la veille, la catégorie Am se montre plus disputée que jamais lors de cette dernière épreuve de la saison. Gilles Vannelet (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) est le mieux placé sur la grille devant Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) et Julien-Alexandre Courchet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx). Cinquième à l’extinction des feux, Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) réalise un superbe début de course en se portant au deuxième rang entre Gilles Vannelet et Nicolas Gomar avant de prendre les commandes au huitième tour. De son côté, Julien-Alexandre Courchet est vite contraint à l’abandon après un accrochage. Installé en tête, Christophe Hamon creuse rapidement l’écart avant de passer le témoin à Gwenaël Delomier dès l’ouverture de la fenêtre de changements de pilotes. Malgré des stratégies distinctes, le classement évolue peu après les passages aux stands puisque le duo Full Motorsport mène toujours les débats alors que Romain Brandela (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) est écarté du podium provisoire par Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) puis Bruno Miot (Alpine A110 GT4 / Zentech Sport).Gwenaël Delomier voit toutefois Julien Lambert revenir, mais les deux hommes sont victimes d’une crevaison. Bruno Miot saisit alors l’occasion pour se hisser aux avant-postes et souffler la première victoire de l’équipe Zentech Sport dans le dernier tour devant Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) et Gwenaël Delomier, qui parvient à préserver la troisième place ! Sur le podium, Jim Pla et Gilles Vannelet étaient également récompensés en recevant chacun une montre Certina DS Eagle pour leurs poles positions obtenues hier tandis que Steven Palette et Michael Blanchemain (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) remportaient le Challenge Pirelli après avoir gagné quarante-six positions sur l’ensemble des deux courses.

Le classement

B.L.S. - communiqué © SRO