UNE SEMAINE AU MANS AVEC DAVID ZOLLINGER : LUNDI

mardi 8 juin 2010 par IMEC

Initialement David ne devait pas se trouver au volant de la Norma M 200 P, en effet c’est Jean-Christophe Metz qui devait faire parti du trio de pilotes de la dernière née des ateliers de Saint Pé de Bigorre. Pour diverses raisons Metz ne fais plus parti de l’équipage de la voiture N°38. Le Pegasus Racing recherche son remplaçant qui sera vite trouvé, il faut dire que plusieurs personnes ont mis le nom de David Zollinger en avant dont Norbert Santos. Voilà comment David a été intégré à l’équipe et a participé aux premiers tours de roues de la M 200 P. David a consacré ce lundi disons à des taches ménagères, il nous raconte.

Bonjour à tous,

  • Ce lundi est une journée plutôt calme. J’en profite donc pour installer mon mini-bus totalement aménagé et prêté par un de mes sponsors, ce qui m’a quand même pris toute la matinée. Je suis en bonne compagnie me trouvant entre celui de Christian Albers un des pilotes de l’Audi du Kolles Racing et Stéphan Mücke de l’équipe Aston Martin Racing, des pilotes qui ont une réputation reconnue en endurance. Je dirai que c’est l’ instant le plus marquant de cette journée, moi le débutant me retrouver entre deux vieux briscards de ce type d’épreuves ne me laisse pas de glace. En début d’après midi je m’ occupe de Fred (N.D.L.R. : Frédéric Da Rocha) . Je l’ai amené place des Jacobins, car comme déjà dit il n’est pas passé aux contrôles administratifs dimanche, retenu par une épreuve en Italie. Ensuite nous sommes parti faire les courses comme n’importe quelle ménagère. Courir c’est bien, se restaurer l’est également. Vers les vingt heures trente un petit détour par le stand ou toute l’équipe continue à travailler. Les radiateurs ont été refaits, ils sont désormais plus importants afin d’améliorer le refroidissement. Les carrosseries de rechanges sont également prêtes, tout le monde s’active pour que tout soit terminé avant les premiers essais qui auront lieu mercredi. Je termine ma journée par le dîner au environ des 22 heures, ensuite direction le lit. Ce n’est sans doute pas une journée bien excitante, mais la semaine des 24 Heures c’est aussi plein de choses que chacun d’entre nous accomplit régulièrement. Juste un dernier mot, au fur et à mesure que les heures passent la pression monte d’un cran, donc un ou deux jours plutôt relax ne sont pas inutiles. Je vous donne rendez-vous demain

Bien cordialement

David

Nous le rappelons une fois encore si nous suivons la semaine mancelle de David Zollinger, c’est grâce à l’aide de nos amis d’Endurance Info et en particulier de Claude Floubert, de Romane Didier l’attaché de presse du Pegasus Racing et Norbert Santos, sans eux rien ne serait possible, merci à vous tous. Retrouvez toutes les infos des 24 Heures du Mans sur le site d’Endurance Info, pour ceci rendez-vous dan la rubrique ‘’Liens - Communication’’ de notre site