PORSCHE CARRERA CUP : JIM PLA DANS LE TIERCE DE TÊTE

mercredi 11 septembre 2013 par IMEC

Le seul pilote engagé en Porsche Carrera Cup portant les couleurs de Midi-Pyrénées mais aussi soutenu par le comité, le Biterrois Jim Pla a plutôt bien négocié le virage de la mi-saison dans la Nièvre. En étant un des rares, parmi les ténors, à marquer de gros points dans les deux courses, il remonte à la 3e place du classement général de la Porsche Carrera Cup France et s’échappe en tête du Trophée Jeunes Talents. Un bonheur ne venant jamais seul, il a appris samedi à Magny-Cours qu’il faisait partie des trois pilotes retenus pour la présélection française du Scholarship Programme Porsche Motorsport.

Comme au Mugello en juillet, les concurrents de la Porsche Carrera Cup France étaient opposés à leurs alter ego italiens dans le cadre des festivités du 50e anniversaire de la 911. Aux essais libres, Jim Pla était satisfait de ses performances et du comportement de sa voiture :« Un nouvel ingénieur, Jérémy Colançon, est arrivé au sein de l’équipe Nourry Compétition. La voiture était efficace sur le sec aux essais libres mais aussi sous la pluie en qualification, ce qui démontre nos progrès car en début de saison, nous manquions de motricité sur piste détrempée. Je ne peux m’en prendre qu’à moi-même en ce qui concerne ma 13e place de la première séance. J’ai tout simplement beaucoup trop attaqué ! J’ai rectifié le tir en signant le 6e temps dans la deuxième séance. » Samedi le temps est maussade pour la course 1. Un crash collectif se produit au freinage d’Adelaïde. La voiture de sécurité neutralise les trois premiers tours, si bien que les pilotes ne disposent plus que de six boucles pour se départager. Jim, qui a réussi à éviter le carnage, est 9e au moment où le drapeau vert relance les débats. Alors que la pluie met son grain de sel, il double successivement Olivier Lombard et Paul-Loup Chatin puis profite du naufrage de Gianluca Giraudi. « A l’amorce du dernier tour, je suis revenu sur Vincent Beltoise et Romain Monti en bagarre. Je me préparais à les croiser à la sortie d’Adelaïde quand je me suis retrouvé pris en sandwich par Enrico Fulgenzi et Massimo Monti, qui venait de perdre la tête de la course et ressortait du bac à gravier. » Parti 13e, Jim se classe 6e et 4e des concurrents français. Des cinq premiers du championnat, il est le seul à avoir atteint l’arrivée, et empoche le point du meilleur tour en course !

Dimanche, le forfait du poleman offre à Jim la 5e place sur la grille. C’est à l’épingle d’Adelaïde que Jim connaît le moment le plus désagréable de son week-end nivernais. « En arrivant au freinage, j’étais à l’intérieur pour décourager une attaque de Gianluca Giraudi. La piste n’était pas parfaitement sèche en dehors de la trajectoire et j’ai tiré tout droit. Je n’ai pu éviter Vincent Beltoise. Malgré le choc, j’ai eu la chance de ne pas endommager le radiateur et je n’ai pas perdu trop de temps. La voiture tirait juste légèrement à gauche. Mais j’ai logiquement écopé d’un drive through qui m’a fait rétrograder à la 21e place. » Jim entame une spectaculaire remontée. Il double jusqu’à deux pilotes par tour et à cinq tours de la fin, il pointe au 10e rang et aperçoit Vincent Beltoise et Lonni Martins à la lutte. « J’ai passé Vincent au ‘’180’’ car j’étais très vite dans la chicane du Nürburgring, et Lonni Martins a bloqué les roues à Adelaïde. » Jim double encore un Italien et dans le dernier tour, revient comme un avion sur Olivier Lombard et Romain Monti qui se disputent la 5e place. Le pilote Icsport management de Toulouse termine sur leurs talons, d’autant que Lombard passe la ligne d’arrivée en marche arrière après avoir décollé sur les vibreurs de la chicane du Lycée ! 7e au général et 5e du classement français, Jim réalise la meilleure opération au championnat dont il prend la 3e place à deux meetings de la fin, à un seul point du second. Cette semaine, il attendra fébrilement la décision du jury de Porsche France qui doit annoncer, parmi les trois jeunes pilotes « nominés » à Magny-Cours, le nom de celui qui représentera la France aux sélections du Scholarship Programme Porsche Motorsport. Quant à la « Cup », elle reprendra ses droits à Lédenon les 12 et 13 octobre.

B.L.S. – Source et @ photo R. Didier