LE V de V FAIT SA RENTREE A BARCELONE CE WEEK-END

vendredi 23 mars 2018 par IMEC

Pour cette saison, le GT, le CN et le LMP3 font cause commune, donc un plateau unique, par contre chaque série aura son proche classement. Voici un résumé des principaux engagés ainsi que de ceux qui disputent le Challenge Monoplace.

GT – CN – LMP3 : ce week-end à Barcelone, il y aura six GT pour le V de V Endurance GT/Tourisme. Double-champion 2015-2016, malheureux lors de la saison 2017, Visiom tentera de reprendre son sceptre en 2018. Jean-Paul Pagny, Thierry Perrier et Jean-Bernard Bouvet se partageront de nouveau le volant de la Ferrari 488 GT3 de l’équipe. AB Sport Auto sera présent avec ses deux voitures. Franck Thybaud et Sébastien Chardonnet feront équipe à bord de la Renault RS 01. Autre pilote malheureux en 2017, Harry Teneketzian va retrouver sa Lamborghini Huracan GT3. Il sera épaulé par Tiziano Carugati, comme à Estoril. La grande nouveauté 2018, ce sont les Foenix de Solution F. L’équipe devrait elle-même en aligner une. Philippe Charriol en engage une seconde, qu’il partagera avec Pierre Fontaine et Christophe Decultot. Enfin, Eric Van de Vyver prendra le volant d’une troisième voiture, aux côtés de Stéphane Pourquie.

Grosse bagarre en prévision, en V de V Endurance LMP3. Le Graff Racing et Inter Europol, armés de Ligier JS P3, vont pouvoir reprendre leur lutte de 2017. Mais ils devront faire face à de nombreux adversaires. L’an dernier, le Cool Racing by GPC était venu à Magny-Cours, By Speed Factory, à Portimao et au Paul Ricard. Le Cool Racing by GPC sera à Barcelone et By Speed Factory disputera l’ensemble de la saison. Il y a également des équipes qui arrivent en V de V Endurance LMP3 avec des voitures ayant couru dans d’autres disciplines. C’est le cas du Monza Garage, du Viper Niza Racing et de leurs Ligier JS P3. Ce ne sont donc pas vraiment des débutants. Quant au Team Virage et à Wimmer Werks Motorsport, ils viennent de prendre possession de leur Ligier JS P3 tout comme le CD Sport qui engage en Norma LM3. Néanmoins, ils comptent bien se joindre à la lutte ! Enfin, au milieu de ces Ligier JS P3, DEMJ reste fidèle à sa Renault RS 01.

En CN les Norma sont majoritaire avec une demi douzaine de prototypes sans oublier celles des vainqueurs sortants, Ander Villariño, Alain Ferté, Philippe Illiano qui eux changent de catégorie pour une Norma LMP3 sur celle du team de Nogaro le TFT qui pour l’anecdote engage cinq en CN et en LMP 3. Toujours fidèle à Norma l’équipe Palmyr peut compter sur quatre modèles deux équipes, qui sont en quelques sorte les piliers de cette discipline.

Challenge Monoplace : Le V de V Monoplace fera le plein à Barcelone, avec 20 inscrits. Champion en titre, Formula Motorsport viendra avec cinq voitures, dont une pour un pilier de la discipline, « Lebreton ». De quoi maximiser les chances de Formula Motorsport de défendre son titre. L’équipe retrouvera des habitués du V de V Monoplace que sont Inter Europol, Lamo Racing et Zig Zag. AGR Bleu Mercure est une figure du V de V Funyo Challenge. En 2018, AGR Bleu Mercure se diversifie en V de V Monoplace, emportant avec elle Christophe Girardot et Guillaume Veyrat, qui découvriront ainsi la monoplace. TS Corse sera bien sûr présent avec l’incontournable Pietro Peccenini et Howard Sklar. Il y aura deux concurrents en B : Leonard Baptiste (LSP Racing Team) et François Destandau du Lamo Racing basé à Montech dans le Tarn et Garonne qui engage trois monoplaces. Notons la présence du professeur de Nogaro engagé dans le lycée pro de Nogaro.

Engagés CN/GT/LM3
Engagés Monoplaces

B.L.S. – communiqué © photos Hugues Laroche