CLIO CUP : ERIC TREMOULET, LE CHAMPION 2013

vendredi 8 novembre 2013 par IMEC

Il aura fallu attendre le dernier meeting de l’ année pour savoir qui du Gersois Eric Trémoulet ou du Tarnais David Pouget allait coiffer la couronne de lauriers. Seuls Benoît Castagné était assuré de sa 3e place. Eric Trémoulet est le champion 2013 devant David Pouget et l’autre Albigeois Benoît Castagné qui a profité de son voyage en Espagne pour remporter sa 1e course de la saison. Une saison qui se termine par un podium intégralement aux couleurs de Midi-Pyrénées.

Le circuit de Motorland Aragón, en Espagne, est devenu le temps d’un week-end la capitale de la Clio Cup avec les finales de l’Eurocup Clio, de la Clio Cup Espagne, de la Clio Cup France et les courses Dunlop Clio Cup. La première préoccupation pour une grande partie de la colonie française, est de se familiariser avec le tracé espagnol et sa longue ligne droite, idéale pour le phénomène d’aspiration. Egalement engagé en Eurocup Clio, Eric Trémoulet (Vic’Team) démarre bien le week-end en s’octroyant sa cinquième pole position de la saison devant ses fidèles adversaires David Pouget (GPA Racing) et Benoît Castagné (Raiwoit Racing). Le leader du classement général de la Renault Clio Cup Elf prend le meilleur départ, mais dès le deuxième tour le classement évolue grâce au phénomène d’aspiration. Ainsi David Pouget se hisse au premier rang devant Benoît Castagné et Eric Trémoulet. Sachant très bien que la troisième place est une belle opération comptable, Eric Trémoulet observe David
Pouget et Benoît Castagné se disputer la victoire. Malgré une très belle attaque au 5e tour, Castagné ne parvient pas à faire douter Pouget. Pour la sixième fois de l’année, David Pouget franchit le premier la ligne d’arrivée, devant Benoît Castagné et Eric Trémoulet. Jérémy Curty (Team Carmine) et Frédéric Deyres (Nicolas Milan Compétition) complétent le top 5 et Guy Frey (Team Carmine) s’impose en Gentlemen.

Le titre va donc se jouer lors de la dernière course de la saison et même si David Pouget signe la pole position, la balance penche en la faveur d’Eric Trémoulet. Pas question de prendre le moindre risque pour ce dernier. Deuxième sur la grille de départ, il ne tente pas le diable face à David Pouget dans les premiers tours. Parti quatrième, Benoît Castagné parvient à prendre l’ascendant sur Jérémy Curty. Ensuite au tour d’ Eric Trémoulet, il trouve l’ouverture au sixième tour. Sachant que la troisième place suffit à son bonheur, Eric Trémoulet assiste encore une fois très sagement à la belle explication que se livrent Pouget et Castagné. Motivé comme jamais par l’envie d’aller cueillir sa première victoire en Renault Clio Cup Elf, Benoit Castagné réussit à passer en tête à trois tours de la fin et conserve cette place jusqu’au drapeau à damier. Il aura ainsi fallu attendre la toute dernière course de la saison pour qu’un troisième homme s’impose en 2013 ! Deuxième, David Pouget s’incline avec les honneurs face à Eric Trémoulet dans la course au titre. « Je ne peux pas être déçu de cette saison et je suis très content pour Eric Trémoulet » concède Pouget. « Je termine deuxième en gagnant six courses sur douze. Je n’avais pas mon destin entre les mains ce week-end. Le titre s’est finalement joué en début de saison, lorsque j’ai perdu de gros points. Je dois remercier mon équipe. C’était une super saison et nous nous sommes battus dans un très bon esprit. » Du côté d’Eric Trémoulet, la joie était totale avec ce premier titre en Renault Clio Cup Elf : « que dire à part que je suis super content ! En arrivant en Espagne, je n’ai pas voulu imaginer le moindre scénario, j’ai vécu mon week-end de course au fil du temps, avec un timing serré entre l’Eurocup Clio et la Clio Cup France, le tout en jonglant entre deux autos différentes. Au bout du compte cela se solde par le titre. J’ai gagné cinq courses et je suis parti deux fois en fond de grille, il a donc fallu aller le chercher ce titre ! C’est une super saison. Bravo à mon équipe, et également à David Pouget et Benoît Castagné. Benoît avait vraiment envie d’en gagner une cette année, je suis heureux pour lui qu’il termine par cette victoire ! »

Au classement des teams, Vic’Team l’emporte devant GPA Racing et Raiwoit Racing. Malgré un doublé de Guy Frey en Espagne, Pascal Arellano (AK Compétition) est sacré en Gentlemen, fort d’un retentissant podium au général à Pau.

Course 1
Course 2

B.L.S. – source Renault Sport @ photo B.L.S.