LE MANO A MANO SE POURSUIT ENTRE POUGET ET MILAN

mercredi 9 juin 2021 par IMEC

Victorieux pour la troisième fois de la saison à Misano, David Pouget (GPA Racing) reprend les commandes de la Clio Cup Europe en s’imposant devant Marc Guillot (Milan Compétition) et le Challenger Kévin Jimenez (GPA Racing). Son rival Nicolas Milan (Milan Compétition) s’est classé quatrième ce samedi tandis que l’Italien Alessandro Sebasti Scalera (Milan Compétition) complète le palmarès de la journée en l’emportant en Gentlemen Drivers Cup.
Déjà devant aux essais vendredi, David Pouget poursuivait sur sa lancée en s’offrant sa troisième pole position de l’année avec plus de six dixièmes de seconde d’avance sur Marc Guillot, Nicolas Milan et Kévin Jimenez.

Course 1 : Auteur d’un bon envol, David Pouget conservait l’avantage au départ avant que les débats ne s’animent dès le deuxième tour. Federico Scionto (Scuderia Costa Ovest) et Fabrizio Ongaretto (PMA Motorsport) effectuaient d’abord une excursion dans le même bac à gravier, puis « Due » (Oregon Team) partait en tête-à-queue et ne pouvait être évité par Ercole Cipolla (Faro Racing). Le contact entre les deux hommes entraînait alors l’intervention de la voiture de sécurité.
David Pouget maîtrisait la relance pour creuser l’écart sur Marc Guillot tandis que la tension montait entre Nicolas Milan, Kévin Jimenez et Gabriele Torelli (Faro Racing). Le trio s’engageait dans une fascinante bataille à l’issue de laquelle Nicolas Milan glissait derrière ses deux rivaux. En parallèle, Filippo Berto (Oregon Team) et Alessandro Sebasti Scalera reléguaient Alessio Alcidi (CAAL Racing) au dixième rang alors que Yeraly Ospanov (Milan Compétition), Paolo Felisa (PMA Motorsport) et Fabrizio Ongaretto se livraient aussi une passe d’armes musclée.
Confortablement en tête, David Pouget s’imposait avec près de cinq secondes d’avance sur Marc Guillot et Kévin Jimenez. Dans le dernier tour, Nicolas Milan ravissait la quatrième place à Gabrielle Torelli sous les yeux d’Anthony Jurado. Respectivement septième et huitième, Giuseppe Cirò (Progetto E20 Motorsport) et Filippo Berto complétaient le podium de la Challengers Cup tout en devançant le Gentleman Alessandro Sebasti Scalera. Alesso Alcidi bouclait le top dix en résistant au retour de Lorenzo Nicoli (Progetto E20 Motorsport), parti en fond de grille puisque sa Clio Cup ne respectait pas le poids minimal règlementaire à vide à l’issue des qualifications

Fort de sa victoire, David Pouget reprend les commandes de la Clio Cup Europe à Nicolas Milan tandis que Marc Guillot reste troisième. En parallèle, Kévin Jimenez est plus que jamais en tête de la Challengers Cup avec son sixième succès dans la catégorie pendant que « Horn », deuxième aujourd’hui parmi les Gentlemen, revient à quatre points de Laurent Dziadus.
Groupe A : Parmi les concurrents du Groupe A, Marc Guillot se montrait le plus rapide des qualifications devant Lorenzo Nicoli, mais la disqualification de ce dernier promouvait Gabriele Torelli et Anthony Jurado d’une place. Après une course animée, le trio franchissait néanmoins la ligne d’arrivée dans un ordre identique. Derrière, on retrouvait Giuseppe Cirò, victorieux chez les Challengers face à Filippo Berto et Alessio Alcidi.
Grâce à son podium, Anthony Jurado conserve les rênes du Groupe A avec trois unités d’avance sur Gabriele Torelli et six sur Marc Guillot. Dans le même temps, Filippo Berto profite des malheurs de Lorenzo Nicoli en lui subtilisant la tête de la Challengers Cup pour un point tandis que Giuseppe Cirò se hisse au troisième rang avec sa victoire.
Devancé chez les Gentlemen par Diego Cassarà (Faro Racing) ce matin, Alessio Sebasti Scalera répliquait en s’emparant des commandes dès le deuxième tour avant de s’imposer devant son plus proche rival Quinto Stefana (Oregon Team) et Gennaro Garofano (Garofano FG Motorsport).

Course 2 Septième au départ, Nicolas Milan (Milan Compétition) s’est montré le plus adroit sur la piste détrempée et piégeuse du Misano World Circuit Marco Simoncelli pour ravir la victoire à David Pouget (GPA Racing) et au Challenger Kévin Jimenez (GPA Racing) dans le dernier tour. Au tiers de la saison, David Pouget occupe la tête de la Clio Cup Europe avec cinq points d’avance sur le vainqueur du jour.
Si l’équipe GPA Racing poursuivait sa domination sur le Misano World Circuit Marco Simoncelli en qualifications, Kévin Jimenez mettait un terme à l’hégémonie de son équipier David Pouget en lui soufflant la pole position. Les deux hommes devançaient Lorenzo Nicoli (Progetto E20 Motorsport), Marc Guillot (Milan Compétition) et Giuseppe Cirò (Progetto E20 Motorsport).
La pluie effectuait son apparition peu avant la course. Après trois tours derrière la voiture de sécurité afin que les concurrents prennent leurs marques dans ces conditions inédites, Kévin Jimenez gardait les commandes devant David Pouget, mais les cartes étaient redistribuées entre leurs poursuivants. Marc Guillot et Lorenzo Nicoli se disputaient la troisième place, mais tous deux se faisaient piéger par la piste détrempée. Anthony Jurado (Milan Compétition) en profitait alors avant d’être surpris à son tour par Nicolas Milan.
Sur une trajectoire de plus en plus sèche, le trio de tête se détachait rapidement d’un groupe dans lequel Gabriele Torelli (Faro Racing) et Marc Guillot allaient au contact avant l’abandon de ce dernier. En parallèle, Lorenzo Nicoli multipliait les incidents et se voyait infliger un drive-through, puis brandir le drapeau noir pour sa responsabilité dans différents accrochages.
Victime d’une crevaison lente, Kévin Jimenez se retrouvait sous la pression de David Pouget et que les deux équipiers se touchaient sous le regard de Nicolas Milan dans l’avant-dernier tour. Celui-ci saisissait cette opportunité pour s’intercaler entre ses adversaires avant de porter l’estocade finale à quelques virages du drapeau à damier.
Nicolas Milan s’imposait finalement pour la cinquième fois de la saison devant David Pouget tandis que Kévin Jimenez se consolait avec la troisième marche du podium et sa septième victoire en Challengers Cup. Impliqués dans une bataille gagnant en intensité au fil de la course, Anthony Jurado, Gabriele Torelli et Giuseppe Cirò franchissaient la ligne d’arrivée dans cet ordre. Victorieux chez les Gentlemen, Alessandro Sebasti Scalera (Milan Compétition) se classait septième, suivi par Paolo Maria Silvestrini (Progetto E20 Motorsport), Fabrizio Ongaretto (PMA Motorsport). Vingt-deuxième sur la grille, Federico Scionti (Scuderia Costa Ovest) complétait le top dix.
Au classement général, David Pouget conserve les rênes de la Clio Cup Europe pour cinq points face à Nicolas Milan. Kévin Jimenez se hisse au troisième rang tout en renforçant son avance en Challengers Cup. Cinquième parmi les Gentlemen aujourd’hui, « Horn » reprend la tête à Laurent Dziadus pour six unités tandis qu’Alessandro Sebasti Scalera remonte à la troisième place.
Groupe A : Quand la voiture de sécurité s’effaçait, Lorenzo Nicoli perdait de nombreuses positions et Anthony Jurado en profitait pour s’emparer des commandes. Le Français bataillait toutefois jusqu’à l’arrivée pour s’imposer contre Gabriele Torelli et Giuseppe Cirò, victorieux parmi les Challengers face à Fabrizio Ongaretto et Filippo Berto (Oregon Team) au terme d’une course animée à tous les échelons. Comme en Clio Cup Europe, Alessio Sebasti Scalera l’emportait devant Quinto Stefana (Oregon Team) et Diego Cassarà (Faro Racing) du côté des Gentlemen.
Au classement général, Anthony Jurado augmente son avance à six points sur Gabriele Torelli et trente-neuf sur Marc Guillot, bredouille ce dimanche. Chez les Challengers, Filippo Berto creuse l’écart sur un groupe formé par Giuseppe Cirò, Lorenzo Nicoli et Fabrizio Ongaretto tandis qu’Alessio Sebasti Scalera quitte Misano avec un avantage accru sur Quinto Stefana et les autres Gentlemen.
Le prochain rendez-vous de la Clio Cup Europe verra les concurrents s’affronter dans le cadre du Grand Prix Emirates de France de Formule 1 sur le Circuit Paul Ricard du 18 au 20 juin.

Classement course 1
Classement course 2

B.L.S. d’après un communiqué © Renault Sport/DPPI