2e CHALLENGE EDUC ECO : LES NOMINES

dimanche 23 mai 2010 par IMEC

Cette deuxième édition du Challenge Educ Eco est montée en puissance avec une soixantaine de participants contre une quarantaine l’an passé. Les habituels compétiteurs Français de ces épreuves ou l’enjeu majeur est de parcourir le maximum de kilomètres avec le minimum de carburant se sont presque tous donnés rendez-vous sur le circuit Paul Armagnac de Nogaro.

Victoire pour La Joliverie, Toulouse et Bordeaux complètent le podium

Absent l’an passé le lycée La Joliverie de la banlieue nantaise affiche à son compteur 25 ans de participation à ce type d’épreuves, ce qui en fait un des doyens. A Nogaro, les étudiants de 2e année de BTS MCI ont remporté une trente deuxième victoire, en parcourant avec Micro Joule 3196 km en consommant un litre de carburant. A leur palmarès il faut rajouter le record absolu du circuit gersois obtenu en 2004 avec 3410km/l. SI ce record l n’est pas battu cette année le poids du pilote n’est peut-être pas étranger à cet écart. En effet le pilote 2010 pèse 5 kilos de plus que celui de 2004, la simulation faite par le groupe d’étudiants ce qui représente environ une perte de 200km/l. Ces victoires à répétition ne sont pas du au hasard, ce lycée se donne les moyens pour rester en haut de l’affiche. Vingt professeurs et une centaine d’étudiants planchent sur le projet, ce qui est sans doute un nouveau record pour cet établissement.

Le second l’INSA, Université Paul Sabatier de Toulouse, vainqueur de la première édition du Challenge Educ Eco, compte dans ses rangs seulement deux professeurs et dix étudiants. Malgré ce ‘’petit’’ nombre de personnes impliquées dans la conception du prototype TIM 05, cette entité reste une des valeurs sûres de ces challenges, avec plusieurs premières places et de nombreux accessits à son palmarès. Cette année TIM 05 a battu son record de l’an passé avec 2871 km/l contre 2719 km/l, voilà qui prouve le savoir faire de cette équipe. Guère plus nombreux les participants de L’ENSAM de Bordeaux, avec une vingtaine de personnes impliquée dans le projet baptisé Bidoulle qui, franchit la barre des 2000 km/l pour un tout petit kilomètre.

Eco Citadin : L’IUT, GMP de Toulouse le plus économe

Cette année les participants du Challenge Eco Citadin avaient l’obligation d’équiper les prototypes de marches arrières, ce qui a posé de sérieux problèmes à certains. Disons que ce plateau se divisent en deux catégories : avec ou sans cette vitesse. Pour la catégorie ‘’sans marche arrière’’ le classement se fait hors concours. C’est encore un des compétiteurs habituels qui s’impose dans le ‘’sans marche arrière’’ le lycée Jean-Baptiste de Baudre avec son véhicule Calène qui réalise 260km/l. Dans la catégorie avec marche arrière l’IUT GMP avec CATI. 1 parcours 119,7km/l.

LES PRIX SPECIAUX


A la fin de la compétition divers prix attribués par des jury attendent les concurrents. Tout d’abord le prix de la Sécurité doté par AUTOSUR a toujours eu une saveur particulière tant la thématique est primordiale dans la construction des véhicules. L’IUT de Besançon-Vesoul a reçu le prix catégorie prototypes pour l’ensemble des sécurités actives et passives de la voiture. Le pilote et la bonne tenue du stand participent également à l’obtention du prix AUTOSUR

Pour les Eco Citadin Bernard Desbouvry, directeur général d’AUTOSUR, a récompensé le C.F.A.de Marcq En Baroeul et a attribué une mention spéciale au Collège Bellevue de La Mulatière. L’ INSA Toulouse/Université Paul Sabatier remporte le prix de l’Innovation Technique mis en jeu par EXXOTEST

Le collège Marcel Doret du Vernet est récompensé par le prix du design Dassault Systèmes

Le meilleur mémoire ECODIME échoit à l’Ecole des Mines d’Alès. Le prix de la communication attribué par la Région Midi-Pyrénées est remporté par l’ENSAM de Bordeaux. Nous terminerons par le Prix de l’Education Nationale qui a été attribué au lycée Emile Peytavin de Mende.

LES AUTRES PERFORMANCES

GPL : Lycée Marcel Callo de Redon 1 979 km/l avec le prototype Hélios

Gazole : collège Bellevue de La Mulatière 895 km/l avec Pétrogones

Solaire : lycée Alfred Kässler de Talence avec Yaksol

Electrique : lycée Gaston Crampe d’Aire-sur-l’Adour avec le prototype Pwaire

Eco Citadin – électrique : lycée Rascol d’Albi (Eco Citadin sans nom)

Eco Citadin - essence SP 95 : IUT GMP de Toulouse avec CATI.1

Eco Citadin - gazole : collège Bellevue, La Mulatière avec Urbagones

B.L.S. Texte et photos