UN WEEK-END NOIR EN ESPAGNE POUR CAYROLLE ET SES EQUIPIERS

mercredi 30 septembre 2015 par IMEC

L’ avant-dernière manche du Championnat de France GT sur le circuit de Navarra
en Espagne, entre Pampelune et Logroño fut pour Eric Cayrolle et ses équipiers
Arno Santamato et Stéphane Lemeret un week-end noir ! Le mot n’est pas trop forttant la malchance les a enveloppés alors qu’ils étaient partis le couteau entre les dents pour marquer de gros points dans l’objectif ’titre’… La triplette est rentrée les poches vides !

Pourtant, tout s’annonce sous les meilleurs auspices au cours des essais libres
puis, des qualificatifs. Il reste à construire la meilleure des stratégies pour
poursuivre sur la lancée qui, depuis les trois courses du Bugatti au Mans, les ont
menés au sommet de la hiérarchie.

Finalement, rien ne s’est passé comme Eric, Arno et Stéphane le souhaitaient. Le
Palois, pilote de la Ferrari N°6 de Sport Garage raconte avec déception leurs
déconvenues lors des deux manches. « Une course 1 perdue sur un tête à queue.
Trop pressé de reprendre la piste, l’embrayage s’est cramé ! Un manque de
réflexion que j’assume. Et puis, pour la course 2 du dimanche nous mûrissions
beaucoup d’espoir lorsque à l’issue du tour de formation, la direction assistée a
cédé. »

Imaginez la situation épouvantable vécue par les trois pilotes qui jouent le titre !
Avant la finale qui se disputera sur le circuit Paul Ricard les 24 et 25 octobre, les
trois relayeurs ne jettent pas l’éponge. Leur positivité est réelle car, mathématiquement ‘’ça peut le faire !’’ « Nous y croyons car nos adversaires décompteront des points. Il faudra se battre même si, le Paul Ricard n’est pas le circuit le plus favorable pour les Ferrari » conclut Eric Cayrolle tout à sa déception.

  • Championnat : 1. Pernaut-Narac-Dumez, 163 points ; 2. Cayrolle-Lemeret-
    Santamato, 138 pts ; 3. Moullin Traffort – Beaubelique, 132 pts ; 4. Hallyday-
    Parisy-Gaillard, 123 pts ; 5. Giauque, 105 pts...

B.L.S. - source M.F.E.