UN GRAND MONSIEUR PRESENT AU CLASSIC FESTIVAL

lundi 10 février 2020 par IMEC

Ickx remporte la victoire avec la GT40 aux 24 Heures du Mans

Jacky Ickx sera présent pour la première fois en terre gersoise lors du prochain Classic Festival qui se déroulera les 10 et 11octobre prochains.

Jacky Ickx possède un des plus beau palmarès en sport automobile, que soit en F1 ou en sport proto, il décroche de nombreuses victoires surtout dans cette dernière discipline, après avoir débuté en moto de trial ou il, décrochera rapidement le titre de champion de Belgique en 50cc.

Avec ses débuts en monoplace, il brille en1967 en remportant les 1000 km de Spa et de Paris, les 9 heures de Kyalami et engagé par Ferrari en 1968, il remporte son premier Grand Prix sur le circuit de Rouen-les-Essarts à l’âge de 22 ans. Au final, il aura remporté huit Grands Prix entre 1968 et 1972 ainsi que trois courses hors championnat. Deux fois vice-champion du monde de F1 (1969 et 1970), il a couru dans les Grands Prix jusqu’à la fin de la décennie, en 1979 chez Ligier, tout en orientant sa carrière vers l’endurance avec Porsche à partir de 1976.

C’est aux 24 Heures du Mans qu’il va marquer l’année automobile 1969. Pour marquer son désaccord avec l’ACO sur la sécurité, il ne court pas vers sa voiture garée en épi comme les autres pilotes, mais traverse la piste en marchant. Déjà mal qualifié (13e à 15 secondes de la pole) il part bon dernier, mais ceinture attachée ! Rapide et profitant des ennuis mécaniques des "imbattables" Porsche 908, la GT 40 se retrouve 2e à 3h de la fin. La bataille s’engage avec la Porsche dont les freins fatiguent. Mais Ickx va se montrer plus malin, laissant passer la 908 dans les Hunaudières pour profiter de son aspiration et la déposer à Mulsanne. A l’arrivée Ickx et Oliver remportent leurs premières 24h du Mans avec 120 mètres d’avance.
Recordman absolu du nombre de victoires aux 24 Heures du Mans (avant d’être dépassé par Tom Kristensen en 2005), il remporta 6 fois cette épreuve tant réputée : 1969, 1975, 1976, 1977, 1981 et 1982, dont 4 avec Porsche. En 1980, il court les 24h du Mans avec Reihnold Joest sur une 936 rebaptisée 908. Après divers ennuis mécaniques, il doit se contenter de la 2e place derrière l’étonnante Rondeau. En 1981, toujours sur une Porsche 936, il signe la pole et s’envole dès le départ. Aucune voiture n’inquiètera le duo qu’il forme avec Derek Bell. Il signe là sa 5e victoire. En 1982, Porsche sort une nouvelle arme, la 956. Imbattable, le couple Ickx , Derak Bell est champion du monde d’endurance avec des victoires à Spa, Fuji, Kyalami et Brands Hatch. Au Mans, il signe la pole et une nouvelle victoire, sa 6e et dernière. Il est double champion du monde d’endurance sur Porsche en 1982 et 83. Recordman du nombre de victoires dans les courses d’endurance avec plus de 50 succès dont 47 dans les manches de championnat du monde. Puis dans les années 1980 il se tourne vers le Tout Terrain et remporte l’épreuve du Dakar avec Claude Brasseur sur une Mercedes 280 GE.
C’est en 2006 que Jacky Yckx est promu au Grade de Grand Officier de l’Ordre de Léopold, plus haute distinction de Belgique, en 2009 il s’installe au Mali ou il finance la construction de forages pour pallier la pénurie d’eau, il est aussi ambassadeur mondial du Groupe Volkswagen.

B.L.S. © D.R.