A PAU, LES PILOTES REGIONAUX ONT BRILLE EN FUNYO

jeudi 23 mai 2019 par IMEC

Le Toulousain Édouard Cauhaupé s’est imposé par deux fois à Pau

Il fallait être humble, malin et déterminé parmi les 32 pilotes des Sport-prototypes Funyo pour ne pas se retrouver piégé dans les divers incidents de cette course en Ville.

Une appréhension légitime s’installait chez les pilotes Sprint Cup by Funyo pour cette grande première dans les rues de la cité d’Henri IV, avec dès le vendredi la découverte d’une piste très technique qui se retrouvait glissante eut égard aux conditions difficiles offertes par une météo incertaine tout au long du week-end. À ce jeu, nous avons assisté dans un premier temps à une démonstration du Toulousain Édouard Cauhaupé (16 ans) du team « Palois Pôle Position 81 » qui sortira le grand jeu en s’offrant le meilleur temps des qualifications et les 2 premières courses du week-end à la barbe de tous ! Malade dimanche matin, le jeune pilote ne put défendre ses chances. Son équipier chez « Pôle-Position 81 » le Palois Stéphane Codet dauphin du jeune Cauhaupé lors des 2 premières courses prenait le relais ensuite en remportant en solo la 3e course du dimanche matin ! Le meilleur des habituels leaders de la Sprint Cup by Funyo, Jonathan Dessens du team AMGV Sport Racing, additionnait les podiums « comme les perles » et cherchait avant tout à engranger de gros points dans l’optique du championnat, ce qu’il réussit avec brio et constance.

Déconvenues par contre pour les leaders habituels de la Sprint Cup by Funyo Nicolas Cannard (HMC) vainqueur des 4 courses à Nogaro a joué la prudence durant tout le week-end Palois, alors que le Champion 2018 Aurélien Robineau « Bleu Mercure Racing » fut trop optimiste lors d’un dépassement en course 1 mais entama une belle remontée lors des courses suivantes avant de remporter magnifiquement la 4e et dernière course (après l’abandon de Stéphane Codet). Nos deux derniers champions se sont retrouvés souvent dans le "ventre mou" du classement du GP de Pau où les batailles furent âpres pour bien figurer.

Les concurrents du Championnat de France FFSA des Circuits ont désormais rendez-vous à Lédenon du 5 au 7 juillet pour une troisième étape.

B.L.S. – communiqué © Hervé Margolles