LE TOURISME FFSA DEBITERA SA 2e SAISON AUX COUPES DE PÂQUES

mercredi 13 avril 2022 par IMEC

Pour sa deuxième année d’existence, le Championnat de France FFSA Tourisme est plus attirant que jamais. Grâce notamment aux récompenses mises en jeu, dont une bourse d’une valeur de 50.000 euros pour passer en GT4, le tourisme à la française est la première marche de la pyramide SRO Motorsports Group. C’est aussi une compétition idéale pour les amateurs cherchant un championnat de qualité et bénéficiant de belles retombées en intégrant des meetings prestigieux.
La modification du profil du championnat a aussi été bien appréciée avec désormais une course longue (50 minutes avec un départ dimanche à 17h40) en plus des deux sprints traditionnels de 25 minutes (lundi de Pâques à 9h30 et à 16h25). L’idée est d’encourager des duos à se partager une voiture et ainsi limiter les coûts. La couverture médiatique s’est aussi renforcée, la diffusion en direct sur la chaîne Youtube GT World et sur la page Facebook du championnat étant complétée par un partenariat avec Automoto la chaîne qui retransmettra les meilleurs moments du week-end une semaine après l’événement.

Briché et Clairet, les références :en une saison à peine, le FFSA Tourisme a accru son pouvoir d’attraction, y compris vis-à-vis des références du sport automobile français. À la lecture de la liste des engagés, voir des pilotes comme Jlien Briché (vice-champion du TCR Europe en 2019) et Teddy Clairet (6e TCR Europe l’an dernier avec une victoire) est le gage d’une compétition de haut niveau. Sans surprise, ces deux ex-pilotes officiels Peugeot Sport représenteront leurs équipes familiales (JSB Compétition pour Julien et le Team Clairet Sport pour Teddy) sur des Peugeot 308 RC.
Croire que le Championnat de France FFSA Tourisme dans sa cuvée 2022 se limitera à un duel entre ces deux champions serait toutefois une grave erreur. Dans la catégorie reine, la classe TC, une dizaine d’autres Peugeot 308 RC seront de la partie et il faudra notamment surveiller Florian Briché, le fils de Julien, qui avait terminé le championnat à la 3e place l’an dernier sur une voiture de l’équipe JSB Compétition. C’est aussi au sein de la structure basée à Amiens que l’on retrouvera le jeune Vincent Bouteiller, qui n’a pas encore fêté ses 18 ans et qui est issu du karting. Ce membre de la Filière Endurance Prototype et GT, une structure de développement des jeunes pilotes orchestrée par Jean-Bernard Bouvet,a donc choisi le Championnat de France FFSA Tourisme pour faire ses premiers pas en sport automobile. Voilà qui en dit long sur le rôle que peut jouer cette nouvelle compétition !
Champion de la catégorie TCA-1 l’an dernier, Julien-Jacob Cano grimpe d’un échelon en troquant sa Peugeot RCZ Racing Cup pour une Peugeot 308 RC engagée sous la bannière Terre & Mer Performance by JSB. Il pourra se comparer aux habitués que sont l’inusable Denis Gibaud et Rodolphe Spitz, eux aussi sous l’auvent de JSB. Quant à Pierre-Hugo Dubost, il restera fidèle à sa Peugeot 308 RC et à la structure Chazel Technologie Course pour sa deuxième saison. On découvrira aussi une nouvelle équipe avec le Micka Racing qui alignera également une Peugeot 308 RC pour Mickaël Alaurent.

Au sein du Team Clairet Sport, deux autres Peugeot 308 RC rejoindront celle de Teddy Clairet. Sébastien Thome découvrira le Championnat de France FFSA Tourisme, ce qui ne sera pas le cas pour Xavier Guyonnet, sixième du championnat l’an dernier après avoir accroché cinq arrivées dans le top 5. Voilà donc un candidat au podium qui se retrouvera donc en terrain connu, tant pour le championnat qu’au sein de l’équipe basée en Île-de-France.

Les BMW en outsiders : En 2021, les BMW M2 CS Racing avaient signé le doublé dans le classement des Pilotes avec Steven Palette et Ricardo van der Ende, VSF Sports – Amplitude Automobile remportant en outre le classement des Équipes. Cette année, les bavaroises partent plutôt avec le statut d’outsider. Déjà vu dans le championnat l’an dernier, Florian Teillais partagera le volant de la BMW #41 de VSF Sports – Amplitude Automobile avec Benoît Eveillard quand Carla Debard, qui pourra aussi compter sur une année d’expérience, repartira pour une saison avec l’équipe Debard Automobiles by Racetivity.
La grande nouveauté dans les rangs des BMW sera l’arrivée de Jean-Mathieu Leandri. Le Corse, bien connu dans le monde du rallye (avec notamment une 3e place dans la Coupe de France en 2018 et trois titres de Champion de Corse), fait ses débuts en circuit avec VSF Sports – Amplitude Automobile. S’il aura tout à découvrir des courses en peloton, il pourrait bien être la bonne surprise de cette saison !

TCA-1, TCA-2 et TCA-Light : trois catégories pour accéder au FFSA Tourisme :Dans sa volonté d’être aussi abordable que possible, le Championnat de France FFSA Tourisme propose aussi des catégories pour des voitures moins performantes. Ainsi, les Peugeot RCZ Racing Cup s’affrontent en TCA-1, une classe où le départ du champion Julien-Jacob Cano – qui roulera en TC en 2022 – offre des perspectives intéressantes pour ses adversaires de l’an dernier. Jonathan Boutboul(Espace Racing) roulera en solo quand les paires Christian Philippon-Franck Labescat (Espace Racing) et Dorian Duthil-Cyril Mellet (CAP Racing by Espace Racing) se partageront le volant de leur RCZ. En TCA-2, le champion sortant Enzo Carvalhido (Sport Auto Racing) remet son titre en jeu sur sa Renault Clio Cup IV. Il affrontera notamment les Berriau père et fils, Gaëtan et Joris, associés au sein de AJL Auto Sport. La classe TCA-Light aura une belle connotation féminine à Nogaro, qui est justement le fief de Caroline Divies, directrice du Circuit Paul Armagnac et Présidente de la Commission Féminine de la FFSA. Ainsi, Margot Carvalhido (la sœur d’Enzo) partagera le volant d’une Peugeot 208 RC de l’équipe familiale Sport Auto Racing avec Frédéric Rondeau comme équipier. S’étant construit une jolie réputation en karting, avec notamment un titre de Championne de France Féminine en 2020, Caroline Candas fera ses débuts en FFSA Tourisme. Cette membre de la Filière Endurance Prototype & GT (comme Vincent Bouteiller) pilotera une Peugeot 208 RC de la structure JFM. Au sein de la même équipe, elle pourra se comparer à Ilona Bertapelle, fille de l’ex-pilote Patricia Bertapelle. Si elle débutera aussi en FFSA Tourisme, l’Alsacienne compte déjà une belle expérience au volant d’une Peugeot 208 RC. Rejoignant Carla Debard, engagée en TC, les trois féminines de la classe TCA-Light se disputeront la victoire de leur catégorie lors des trois courses au programme. Il y aura donc du spectacle à tous les niveaux sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro !

B.L.S. d’après un communiqué © Patrick Hecq