LE CHAMPIONNAT DE FRANCE GT FAIT SON RETOUR A LEDENON

mercredi 3 juillet 2019 par IMEC

Après Pau et Nogaro, le Championnat de France FFSA des Circuits fait une dernière escale dans le Sud à l’occasion du troisième rendez-vous de la saison. Tête d’affiche de l’événement, le Championnat de France FFSA GT y sera accompagné des disciplines les plus prestigieuses de l’Hexagone. Le circuit de Lédenon, l’un des plus atypiques de France, s’apprête à retrouver la crème du sport automobile national après plusieurs années d’absence. Les retrouvailles s’annoncent particulièrement chaleureuses puisque le mercure devrait à nouveau frôler les 40°C au cœur des garrigues, où six catégories diversifiées et menées par le Championnat de France FFSA GT s’affronteront dans le cadre des Lédenon GT Series.

Championnat de France FFSA GT : : Passés en tête du classement général après leur victoire à Pau, Fabien Michal et Grégory Guilvert voudront enfoncer le clou au volant de leur Audi R8 LMS GT4, mais les deux hommes ne s’attendent à aucun cadeau dans la défense de leur titre. Sur un circuit où les GT4 s’exprimeront pour la première fois, les cartes seront redistribuées et le peloton de chasse mené par Stéphane Lémeret et Pierre-Alexandre Jean comptera en profiter pour reprendre les rênes avant de basculer dans la seconde moitié de saison. D’autres redoubleront d’ambition, à l’image de Michaël Blanchemain / Steven Palette, eux aussi victorieux à Pau, ou encore Benjamin Lariche / Robert Consani, Rudy Servol / Stéphane Tribaudini et Benoit Lison / Vincent Beltoise, qui viseront tous leur première victoire. En parallèle, certains comme Bruno Hernandez / Soheil Ayari s’appuieront sur leur expérience de la piste pour rebondir après une campagne en deçà de leurs attentes jusqu’ici. Si Alpine a réalisé le doublé à Nogaro avant qu’Audi n’en fasse de même à Pau, les autres marques espèrent que leur heure est venue. Le couple et la puissance des BMW M4 GT4 et Mercedes-AMG GT4 pourraient être des atouts précieux dans les nombreux enchaînements et ré accélérations en montée de Lédenon tandis que les Ginetta G55 GT4 et Porsche Cayman GT4 tenteront de faire l’étalage de leur polyvalence sur ce tracé sinueux et technique. Les deux dernières devraient d’ailleurs être mises à l’honneur en Am, où elles se partagent les victoires depuis le début de la saison. Les Porsche de l’équipe AGS Events emmenée par Nicolas Gomar / Julien Lambert essaieront d’accentuer leur avance au classement général, mais ils devront s’attendre à une réplique de leurs adversaires et de la Ginetta de Pascal Huteau / Valentin Simonet dans une catégorie où rien n’est encore fait !

Championnat de France F4 :deux semaines après l’épreuve très disputée de Spa Francorchamps, les pilotes du Championnat de France F4 FFSA Academy vont découvrir un nouveau circuit "d’Hommes" avec les 3156 mètres du tracé de Lédenon. La chaleur promet d’être au rendez-vous dans le Gard pour ce meeting estival organisé dans le cadre des fameuses GT Series. Depuis le début de l’année, pas moins de six pilotes ont déjà remporté une course : Hadrien David (3), Reshad De Gerus (2), Isack Hadjar, Ugo Gazil, Enzo Valente et Paul-Adrien Pallot. Seulement 13 points séparent le leader David du Réunionnais De Gerus et un nouvel affrontement n’est pas à exclure entre ces deux anciens kartmen de talent. Toutefois, d’autres pilotes ont affiché un niveau de performances leur permettant de viser un premier succès, tels l’Américain Nicky Hays, le Volant Winfield Jules Mettetal, Evan Spenle, Gillian Henrion, actuel 4edu général, ou le redoublant Stuart White. En F4 Junior, Isack Hadjar (14 ans et demi) occupe pour le moment la première place de sa catégorie devant Victor Bernier et Paul-Adrien Pallot, qui viennent tout juste de fêter leurs 15 ans. Ces deux derniers espèrent inverser la tendance au plus vite. Après les essais libres et qualificatifs, trois courses sont programmées durant le week-end, dont la deuxième qui promet du spectacle avec la grille de départ inversée pour les 10 premiers de la Course 1. Après Lédenon, le très international Championnat de France F4 certifié FIA basculera dans la deuxième partie de la saison, puisqu’il ne restera plus que trois meetings à disputer. Autant dire que cette épreuve revêt déjà une grande importance.

Renault Clio Cup France : après cinq ans d’absence, la Coupe de France Renault Clio Cup fait également son retour sur le circuit de Lédenon pour offrir aux spectateurs une bonne dose de spectacle avec des courses en peloton et des arrivées à la photo-finish ! Pour ce troisième rendez-vous, Dorian Guldenfels sera l’homme à battre. Sur une série en cours de trois victoires consécutives à Nogaro et à Imola, le Lorrain s’est emparé des commandes du classement général pour sept points face à son chef d’équipe, Thibaut Bossy, extrêmement régulier jusqu’ici. Le duo s’attend toutefois à la réplique du groupe de chasse mené par l’Espagnol Luis Gonzalez, leader chez les Juniors et véritable révélation de ce début d’année. Du côté des Gentlemen, Mickaël Carrée pointe actuellement en tête, mais le Berrichon sait que David Pajot, Emmanuel Raffin, Stéphane Auriacombe et ses autres adversaires espèrent inverser la tendance le plus rapidement possible. Autant dire que la bataille s’annonce explosive avec un peloton d’une trentaine de concurrents, tous déterminés à reprendre du terrain avant de basculer dans la deuxième partie de saison. Et avec son tracé destiné aux gros cœurs avec ses reliefs et ses virages en aveugle, le circuit de Lédenon s’avère particulièrement propice à de fantastiques duels pare-chocs contre pare-chocs ! À noter que la première visite de cette itération de Clio Cup à Lédenon sera également la dernière, Renault Sport Racing ayant levé le voile sur la cinquième génération de son modèle phare de compétition issu de la série il y a une dizaine de jours. Une nouvelle mouture dont les maîtres mots sont accessibilité, fiabilité et performance… Une recette concoctée par Renault Sport rencontrant un succès sans égal depuis 1966 !

Peugeot 308 Racing Cup : ce week-end, les concurrents de la 308 Racing Cup ont rendez-vous sur le circuit de Ledenon (30) pour la quatrième manche de la saison, avec une grille de près de 20 voitures. A mi-saison, Julien Briché est en tête du classement général avec douze points d’avance sur son principal adversaire, Jimmy Clairet. Les deux hommes sont à égalité en termes de victoires (trois chacun). La lutte est serrée. Xavier Fouineau, régulièrement arbitre de ce match, conserve à ce jour le 3erang du général et maintient la cadence avec quatre podiums depuis Nogaro. Il reste cependant à l’affut d’une victoire. Johan Boris Scheier (BRS Racing Team) actuellement quatrième du classement général, grâce à ses deux podiums de Nogaro et Spa reste un sérieux candidat à la victoire. Julien Gilbert l’autre sociétaire du BRS Racing Team, vise toujours le podium général et compte bien s’offrir un podium scratch sur le tracé gardois. Il pointe au 5erang du Championnat après la manche de Spa. Fred Caprasse (JSB Compétition) grand animateur des pelotons de 308 Racing Cup, et déjà deux fois sur le podium à Nogaro et Spa, compte bien lui aussi s’offrir une victoire d’ici la fin de la saison. Au sein de la catégorie AM (pilotes de plus 25 ans sans palmarès), catégorie qui représente à elle seule 50% du plateau, les courses sont très disputées et on compte à ce jour pas moins de cinq vainqueurs différents depuis le début de saison : Sylvain Pussier (Hockenheim 2 & Spa 1), Jean Laurent Navarro (Nogaro 1), Xavier Guyonnet (Nogaro 2), Stéphane Ventaja (Hockenheim 1) et Marc Amourette (Spa 2). Après quatre meetings, seul Sylvain Pussier réussit à scorer deux victoires (Hockenheim 2 & Spa 1). Chez les Juniors, le retour de Teddy Clairet, chez les moins de 25 ans, perturbe la domination de Florian Briché (vainqueur à Nogaro 2 et Hockenheim 1). Louis Meric (1erNogaro 1) et Aurelien Renet (1erHockenheim 2) devront redoubler d’efforts dans le Gard faire basculer la tendance !

Sprint Cup by Funyo-Sport Proto : absent depuis 10 ans du circuit Gardois, la Sprint Cup by Funyo fait son retour grâce au Championnat de France FFSA des Circuits des 6 et 7 Juillet prochains. Les 2 premiers courses de Nogaro et de Pau ont vu pas moins de 4 vainqueurs différents se partager les lauriers ! Le somptueux et vallonné circuit gardois de Lédenon est taillé « sur mesure » pour les sport-prototypes et les joutes spectaculaires des pelotons de Funyo SP05 (270cv). La Sprint Cup by Funyo réunit 36 concurrents cette année. Tous les ingrédients sont donc réunis pour nous offrir des batailles disputées sur une piste que beaucoup connaissent mais sans y avoir posé les roues depuis 2009 ! Les 4 courses sur le circuit de Lédenon (2 le samedi et 2 le Dimanche) donneront une 1re indication sur les concurrents au titre de Champion de France à mi- saison. Le Sudiste Jonathan Dessens (team AMGV) mène le championnat d’une courte tête devant les Champions 2017 et 2018, Nicolas Cannard (HMC) et Aurélien Robineau (Bleu Mercure Racing) seuls 12 petits points les séparent ! Les trois leaders devront se méfier dans le Gard de Laurent Casenave (Pôle-Position 81), Sosthène Rousseau (AVP) Stéphane Codet, son compagnon d’écurie Denis Cassou (Pôle Position 81) et Cédric Gardin (Bleu Mercure Racing) tous prétendants à la plus haute marche du podium.

Les horaires

B.L.S. – communiqué © SRO