LA NOUVELLE VERSION DE LA COUPE DE FRANCE DES CIRCUITS

lundi 17 décembre 2018 par IMEC

La MPM version civile

Marc Pachot devenu coordinateur délégué de la FFSA pour la nouvelle Coupe de France des Circuits, qui débutera lors du premier rendez-vous les 2 et 3 mars 2019 nous a dévoilé les grandes lignes de cette coupe new look.

Tout d’abord contrairement aux craintes de certains pilotes, à cause de la disparition d’une partie du plateau, il n’en est rien seul, le CN 2 intégré dans le Groupe C/CN/CM, des voitures construites par Ligier, Merlin ou Norma sont concernées. Pour mémoire le vainqueur 2018 Christian Labarbe pilote une Norma M20FC. Ceci dit cette coupe fait un mixage de voitures disons modernes et historiques comme l’Avenir Cup ou le Saloon Car, le HTCC ou les Ford de la série Monoplace Passion intégrés en historique.

Les plateaux :

  • a) Les Berlines, comprennent des voitures du groupe A/FA, N/FN, et éventuellement de ‘’groupe GT’’ Porsche, Seat, Clio 4 et autres.
  • b)Le Sport Proto, qui comprendra les prototypes de 1600 cm3 maximum, de protos look cost (à construire), et les prototypes de l’ Avenir Cup.
  • c) Le plateau Monoplace sera reconduit tel quel, avec la venue de celles de Monoplaces Passion.
  • d) Les Silhouettes basées sur des châssis tubulaires, des Cathéram ou des autos inspirées par la Lotus Seven construite par MK SportsCars en Angleterre (Photo ci-dessous).
  • e) Une nouvelle série baptisée MPM Cup verra le jour dans les mois qui viennent, motorisée par PSA, une voiture au look sportif à bas prix. Avec elle nous retrouverons le Saloon Cars cher à Claude Maurel.
  • f) La Twin’cup la petite bambinette basée sur la Twingo qui déménage très fort, créée voici quelques années par Marc Pachot dans les années 2010.
  • g) Le HTCC (Historical Touring Car Championship) dont nous parlons régulièrement dans nos colonnes, lancé par Didier Gheza en 2003. Un championnat qui allie des autos de deux ou trois générations, BMW, Alfa, VW, Renault 5, Peugeot 505 Turbo ou pas, liste non exhaustive mais avec un seul but : des coûts réduits au maximum, par exemple utilisation des pneus du commerce.

Les diverses informations :

Le type de proto que Parc Pachot souhaiterait construire
  • Pas de changement en ce qui concerne le planning des meetings, le samedi se déroule une séance d’essais privés, une séance d’essais libres, une séance d’essais qualificatifs et le dimanche deux courses.
  • Chaque catégorie sera récompensée, par exemple les monoplaces modernes et celles de l’historique, de plus chaque classe sera également récompensée par des coupes.
  • Le tarif de l’engagement est fixé à 280 € et pour ceux qui le souhaite, la séance d’essais libre du samedi et de 40 €.
  • En ce qui concerne l’agenda 2019 (1), devrait se rajouter une septième épreuve, et les épreuves de Croix en Ternois est reculée d’une semaine du 14 au 15 septembre, et de Dijon aura lieu les 16 et 17 novembre au lieu du 2 et 3 novembre. D’autres infos dans les semaines à venir vous seront données.

(1) voir ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article7565

B.L.S.