LA FAMILLE COSTES TITREE POUR LA SECONDE FOIS

vendredi 29 novembre 2019 par IMEC

Vincent Poincelet, Julien Rivière ont dominé les débats de bout en bout

En Championnat de France, Christophe et Mireille Costes décrochent un 2e titre national alors qu’en 2RM, c’est le Gersois Yann Clevenot qui s’impose sur l’épreuve et dans le Challenge 2RM 2019. Félicitations ! Sans surprise, Maxime Fourmaux clôture une saison exemplaire avec une nouvelle victoire et un titre dans le challenge SSV. Enfin, dans le Trophée des 4x4, Fabien Daigneau emmène sa Jeep sur la plus haute marche du podium de cette dernière manche.

Championnat : au départ de cette 46e édition, les organisateurs pouvaient avoir le sourire avec 101 véhicules rangés dans le parc fermé de La Couture Boussey le vendredi soir. Samedi matin, le temps est humide et le terrain est gras. Comme on pouvait s’y attendre, Vincent Poincelet signe le meilleur temps des deux premières spéciales avant de voir la menace Louis Dronde pointer le bout de son Rivet dans le 3e chrono, qui sera le dernier de la journée à cause de spectateurs indisciplinés ! Le dimanche, tout rentre dans l’ordre et le soleil rejoint même la Normandie en fin de journée pour accompagner le grand monsieur de ce cru 2019, Vincent Poincelet ! En effet, avec quatre nouveaux scratchs, le pilote SPDO et son copilote Julien Rivière rentrent en vainqueur au parc fermé de Saint André de l’Eure. Félicitations !Louis Dronde confirme qu’il est à l’aise sur tous les terrains et grâce aux notes d’Anne-Sophie Hiriart-Durruty, il monte sur la deuxième marche du podium et remporte la classe T1A3. Il précède Grégory Vincent et Sébastien Mequinion, bien contents de goûter une nouvelle fois à la saveur d’un podium avec leur Caze. Christophe et Mireille Costes prennent une très belle 4e place malgré quelques soucis techniques en début d’épreuve. Ils remportent la classe T1A1 et décrochent le titre de Champions de France de la discipline 2019 ! La régularité a payé pour l’équipage cantalous qui se voit récompensé de ses efforts. Hélas, ces derniers auraient aimé pouvoir se battre jusqu’à la fin, avec Didier et Stéphan Barthe qui étaient bien revenus mais la mécanique en a décidé autrement à une spéciale du but… Dommage. Au 5e rang, nous retrouvons le sorcier d’Etampes, Vincent Foucart qui en profite pour prendre la 3e place du Championnat de France ! Il devance le pilote local, Laurent Bartolin qui a encore assuré le spectacle avec son Dronde Honda. De retour à la compétition après un an d’absence, Jérôme Hélin n’a pas déçu. Il prend une très belle 7e place au scratch. De son côté, Mikaël Queftaigne confirme qu’il a retrouvé de bonnes sensations avec son Fouquet Honda. Malgré quelques soucis moteur en fin d’épreuve, il s’intercale tout de même à la 9e place. Enfin, le top 10 est complété par le Caze Nissan de Julien Ermano qui confirme tout le bien que l’on pense de lui.

Challenge 2 Roues Motrices : ça commence mal pour Nicolas Martin qui connait des soucis techniques dès la première spéciale et qui perd près de 40’’ dans l’affaire. L’expérimenté Yann Clévenot en profite pour signer tous les meilleurs temps du samedi et se construit une avance confortable sur son adversaire dans la course au titre. Son poursuivant immédiat, Maxime Capel renonce le dimanche matin et laisse donc Guillaume Lecouflet et Nicolas Martin se battre pour la deuxième place. Dimanche, Yann en rajoute une couche dans l’ES 8 mais ne prend pas de risque sur la fin de l’épreuve. Il laisse Bruno Coet, Nicolas Martin et Guillaume Lecouflet signer les meilleurs temps sur les trois dernières spéciales. A l’arrivée, c’est bien évidemment Yann Clévenot qui rentre en vainqueur avec Rémi Cassou à ses côtés. Le pilote constructeur remporte pour la première fois le Challenge 2RM. Une consécration pour ce passionné qui voit même trois de ses buggys aux trois premières places de ce rallye et du Challenge 2019. Que demander de plus ! En effet, aux deuxième et troisième place, nous retrouvons Nicolas Martin qui aura été un grand animateur de la catégorie en participant à toutes les épreuves et Guillaume Lecouflet qui a su se mettre en avant à chacune de ses apparitions.

Challenge SSV : sans réelle opposition dans ce challenge, Maxime Fourmaux n’a pas forcé son talent. Il en a profité pour se faire plaisir tout en assurant le spectacle. Il s’adjuge une 6e victoire dans la catégorie cette année, histoire de fêter comme il se doit son titre dans le Challenge SSV 2019. Chapeau l’artiste ! Une juste récompense pour celui qui fait partie de la relève dans la discipline. Soulignons qu’il rallie l’arrivée de ce rallye à la 8e place du classement scratch. Au volant d’un Can Am de location, Alexandre Borée n’a pas mis longtemps à trouver le mode d’emploi, il monte sur la 2e marche du podium après une course régulière. Le pilote local précède Nicolas Bidault qui a perdu près de 4’ lors de la première spéciale du dimanche et qui doit se contenter de la 3e place. Rappelons que dans le Challenge SSV 2019, derrière Maxime Fourmaux, nous retrouvons le redoutable Sébastien Guyette et le véloce Romain Locmane.

Trophée 4 x 4 :l’une des catégories les plus disputées est sans doute le Trophée des 4x4. Le samedi, Renaud Laborde-Dupere, Pascal Leboucher et Andrew Sargeant se répartissent les scratchs. Le lendemain, Andrew Sargeant est contraint à l’abandon dès la première spéciale. Pascal Leboucher semble bien parti pour aller chercher la victoire mais il crève dans l’ES10 et perd plus de 3’. Fabien Daigneau reprend le flambeau de leader après avoir signé deux meilleurs temps dans les ES 8 et 9. Il est menacé par Renaud Laborde-Dupere qui pointe à 3’’5 à une spéciale du but. Le pilote de la Jeep verte tente d’aller chercher la victoire en signant le meilleur temps de la dernière spéciale mais ça ne suffit pas car Fabien Daigneau résiste en ne cédant que 1’’4. Il remporte une très belle victoire avec Baptiste Caquelard dans le baquet de droite. Bravo ! La deuxième place revient donc à Renaud Laborde-Dupere qui s’est bien battu malgré un souci technique sur sa monture. Il s’impose en T2B devant Pascal Leboucher qui monte sur la petite marche du podium de la catégorie avec son Land Rover. Pour rappel, le podium du Trophée des 4x4 2019 est composé d’Andrew Sargeant, Fabien Darracq et Lutxo Lom.

B.L.S. – communiqué © Lionel Montmain