DE BEAUX PODIUMS, MAIS.....!

vendredi 12 juillet 2019 par IMEC

La dernière course en Clio Cup pour Benoît Castagné sur le circuit de Lédenon ?

Le Grand Prix de France F1 accueillait exceptionnellement une course internationale de Clio Cup les 22 et 23 juin derniers. Quarante cinq pilotes issus de toute l’Europe allaient s’affronter. Parmi les Français, Benoît va faire parler la poudre dans les 2 courses.

Les qualifications ne se passaient pas au mieux pourtant, car comme à Imola et Nogaro, la Clio blanche et bleue « n’avance pas ! », notre moteur manquant de souffle en sortie des virages lents. Samedi, qualifié 12è ! seulement, la course va être superbe ! Devant le gratin de la F1 (car programmée à 14h avant les qualifs F1) Benoît va animer le peloton et remonter en 3e position, il n’y a qu’au dernier tour, où le leader du Championnat Italien va tenter de doubler 3 voitures, se rate, s’arrête dans les portes de Benoît, qui réussira néanmoins à rallier l’arrivée, mais 4e au lieu de 3e !

Dimanche, toujours loin sur la grille (10e), Benoît va expliquer au peloton comment on double, car il va réussir l’exploit de revenir et finir 2e, derrière le Lewis Hamilton de la Clio anglaise, Jack Young, qui a largué les 44 autres Clio avec une ligne droite d’avance !

Les 6 et 7 juillet, retour à Lédenon pour la suite du Championnat national. Les problèmes récurrents cette année sont toujours là, Benoît « rame » et obtient avec peine un 5e chrono. La course du Samedi sera sans surprise, sur ce circuit très lent et tortueux en montée qui plus est, impossible de doubler, donc 5e sous le damier. Dimanche, Benoît part 6e, mais au prix d’une bonne gestion du peloton, va réussir une belle 3e place, tout près des 2 premiers mais sans moteur performant, il ne peut que suivre. L’après course réservera une « douche froide », car l’avant de la voiture qui a beaucoup souffert dans la course de samedi a été réparé avec colliers plastiques et scotch, mais le commissaire technique n’apprécie pas, dit qu’on a voulu « améliorer » la circulation d’air vers le moteur, et déclasse tout bonnement la Clio N°27. L’équipe va tenter de le faire changer d’avis, car il n’y a eu que de la réparation, mais il ne voudra rien savoir.

Face à cela, le team décide de ne pas continuer, et ne se rendra pas à Barcelone les 20 et 21 juillet. La suite pourrait passer par un autre championnat, à voir !

B.L.S. – communiqué © Renault Sport