BENOÎT CASTAGNE BRONZE SOUS LE SOLEIL DE VALENCIA

mardi 3 juillet 2018 par IMEC

Troisième meeting de l’année pour Benoît Castagné, après Pau et Nogaro, celui-ci a rendez vous avec le soleil la bronzette et les concurrents espagnols, pour une manche disputée par deux pays, et quarante engagés.

Les essais libres du vendredi se passent très bien pour le chrono, car Benoît et son papa sont venus s’entraîner il y a 2 mois, mais moins bien en logistique car la capot mal fermé va s’envoler, cassant le pare brise et obligeant le team à le changer vendredi soir, merci à Pierre Tierce, carrossier et concurrent, qui va régler ce soucis.

Samedi petite déception en qualif, 3e français, car pour 15 centièmes, c’était la pôle assurée. La course ne sera pas facile, il y a trois ibères et 3 français sur les 3 premières lignes, mais Benoît va devoir doubler pour espérer une victoire, mission impossible, l’espagnol Villanueva le maintenant derrière lui toute la course. Résultat 3e français, mais consolation, Benoît reprend la tête du Championnat de France devant Nicolas Milan qui a choisi de rester au Nürburgring, où il dispute une manche avec la toute nouvelle Alpine Eurocup.

Dimanche, Nicolas Milan arrivé en avion d’Allemagne, dispute les essais mais , il décroche la première place derrière Benoît, toujours 3e français. La course va mettre aux prises Pouget, Gulfendels, Milan et Benoît Castagné. Bien parti, celui-ci rejoint rapidement Pouget en tête, le passe, prend le commandement, mais les 3 pilotes sont groupés en une longueur, et Benoît qui a du passer dans la poussière pour doubler, ne peut rester devant au virage suivant ! Milan et Pouget repassent, la course se finira dans cet ordre, alors que la victoire était à portée de main. Rageant au plus haut point !

Le Championnat est plus serré que jamais, Milan précède Benoît de 8 points, le 3e Guldenfels a 42 points de retard, la course de Dijon le 14 juillet en Bourgogne sera déterminante avant la trêve estivale !

B.L.S. – communiqué © photo B.L.S.