AUTOCROSS : LA RENTREE FAIT LE PLEIN DE CANDIDATS

samedi 7 avril 2018 par IMEC

Malgré une météo capricieuse le public n’a pas boudé son plaisir.

Le circuit Marcel Moulineuf accueillait lors du traditionnel week-end de Pâques l’ouverture de la saison. Ce n’est pas moins de 300 pilotes qui ont fait le déplacement en terre Bretonne. Après les traditionnelles retrouvailles dans le paddock lors de la journée pluvieuse du vendredi, la compétition a démarrée dès le samedi matin sous le soleil, avec un vent froid,

Nathan Grassies monte sur la 2e marche du Junior Sprint

Junior Sprint :Pourtant auteur de la pôle positon lors des essais chronométrés, le jeune Mattéo, Gouzerh n’a pas réussi à confirmer lors de la finale. Les cadors du championnat ont vite repris leur droits. En effet, c’est finalement le vice-vainqueur de la coupe de France 2017 qui remporte la première finale de la saison au volant de son MMS, Thibault Martinet s’impose devant le Lotois Nathan Grassies auteur du deuxième meilleur temps lors des essais. Le pilote lotois et son GRX2 retrouve le podium de Mauron sur lequel ils étaient montés en 2017. Quentin Dutheil complète le podium lui aussi sur MMS, tandis que Quentin Hamelet termine quatrième au volant de son Sprint’R. Mario PelusiI avec son Kamikaz complète ce top 5.

Tourisme Cup : Le Normand, Guy Julien au volant de son coupé Smart Roadster est venu inquiéter les pilotes de la catégorie. Noam Lagarde (AlpineA110) s’est retrouvé un peu à la peine ce week-end, s’élançant même du fond de grille en demi-finale, remontant tous ses adversaires pour s’emparer de la victoire en demi devant Guy Julien., tandis que Lionel Quère s’offre la troisième place au volant de sa Ford Fiesta. Nicolas Guillon termine quatrième et assure de gros points dans l’optique de la saison tandis que Jean Michaud et sa Lotus rentrent dans le top 5

Jérôme Plantier remporte la catégorie Buggy Cup

.Buggy Cup : Après avoir signé le quatrième temps des essais, le Bigourdan Yannick Vialade (Fast&Speed) était en tête du classement général provisoire le samedi soir. Vainqueur en troisième manche et en demi-finale, il s’élançait en pole de la finale. Malheureusement un tête à queue l’empêche de conclure en beauté. C’est finalement Jérôme Plantier (CPS) qui s’impose devant Jean-Louis Marsollier, le Vendéen, lui aussi sur CPS tandis que le vainqueur de la coupe de France 2017, Jimmy Verrier (Propulsion) complète le podium. Joakim Briand et Mathieu Cardiet terminent
quatrième et cinquième au volant de leurs Roescross.

Dommage pour Yannick Vialade d’avoir fait un tête à queue

Super Buggy :Auteur de la pôle, Germain Bouce (Peters), le Champion 2016 affichait clairement ses ambitions tandis que François-Xavier Bivaud (MAC) assumait pleinement son rôle de Challenger pour la saison 2018 en signant le deuxième temps. Thomas Aanacleto n’a pas loupé son retour à la compétition ce week-end au volant de son tout nouveau châssis JVDC à tel point qu’il s’élançait en pôle de la finale. Première ligne partagée avec Germain Bouce et Jérôme Makhloufs (Peters) tandis que FX s’élançait de la deuxième ligne aux cotés de Christophe Perrichot (Peters). En tête de la finale, François-Xavier Bivaud parvient à contenir les attaques de Germain Bouce. Dans le dernier virage, FX se fait surprendre par la présence du Mauronnais, Perrichot immobilisé au milieu de la piste. La confusion s’installe dans les derniers mètres, FX parvient à repartir, Germain Bouce termine au ralenti à la deuxième place tandis que David Schwinnen, le Champion de France 2017 ressurgit et s’empare de la victoire. FX Bivaud termine alors troisième. Jérôme Makhlouf termine quatrième de cette finale devant Sébastien Chamoret, ancien pensionnaire de la Maxi Tourisme qui évoluait ce week-end au volant du légendaire Speedlort Porsche (ex Michel Delort).

.

Maxi Sprint : Très a l’aise pendant les manches qualificatives Mathieu Bouchenoire est contraint à l’abandon dès le premier tour lors de la finale. Steven Lecoint, s’impose brillamment au volant de son Camatos après avoir dû contenir les attaques incessantes de Teddy Berteau (Camotos) lors de cette finale. Arnaud Fouquet (Fouquet) retrouve le sourire en retrouvant le chemin du podium. Edouard Vignal (MMS) et le Gersois Mathieu Bézolles (Roscross) signent une arrivée réussie dans cette nouvelle division en terminant respectivement quatrième et cinquième.

Maxi Tourisme : Julien Isnard (Renault Megane) s’emparait de la pôle position devançant Nicolas Dubernet et Christophe Rigaudière lors des manches qualificatives. Ces trois-là occupaient la première ligne de la finale, avec un avantage pour Isnard qui remporte sa première victoire en Championnat de France, il s’impose devant Rigaudière et sa Polo. Vice-Champion de France en titre, Dubernet monte sur la troisième marche du podium. Jérôme Perrier au volant de sa Peugeot 208 termine quatrième tandis que Christophe Chzmpion (DS3) complète ce top 5.

La Bigordane Léa Posterle dans le grand bain du championnat

Sprint Girls : Elisa Chevillon (Roscross) et Julie Makhlouf (Camotos) représentant à elles deux, cinq titres de championnes de France. C’est finalement la Bretonne, Elisa Chevillon N qui s’impose devant la triple Championne de France, Julie Makhlouf. Marianne Parthenay (Camotos ) monte sur la troisième marche du podium. Meilleure pilote féminine 2017 de la division Junior Sprint, Chloé Leroy (Roscross) disputait sa première épreuve en Sprint Girls, elle signe un exploit et termine quatrième devant Élise la Toulousaine Elise Djalem (Kamikaz).

Buggy 1600 : Cette division est impressionnante, que l’on en juge : le Gersois Vincent Mercier, double Champion de France qui n’a pas mis longtemps à prendre possession de sa nouvelle machine, un Fast&Speed, réalisant des manches qualificatives parfaites il s’élance en pôle de la finale, tandis que deux autres favoris partaient à la faute lors de la demi-finale. Le Toulousain Thomas Christol (Camotos) et Aymeric Martineau (Roscross) ont eu un accrochage dès le départ de leur demi finale. Florian Marsac (Peters) occupe la première ligne avec Mercier et Damien Crépeau (Propulsion). Andréa Dubourg (Fouquet) découvrait cette division et se qualifie en finale. Mercier partant à la faute dès le premier tour, Crépeau s’empare alors de la tête de la course devant le surprenant Romain Michaud (Fouquet). Dubourg réalise l’exploit de terminer sur la troisième marche du podium pour sa première course et ne cache pas son envie de revenir sur la terre. Marsac termine quatrième et confirme son statut d’outsider tandis que Tony Feuillade (Alfa Racing) se rassure en ce début de saison en terminant cinquième.

Un retour tonitruant pour Andréa Dubourg qui termine 3e

Super Sprint : David Méat (Roscross) qui a bien l’intention de remporter cette course pour bien démarrer le championnat. En signant la pôle position, et en reportant ses trois manches qualificatives et sa demi-finale, il s’élançait en pôle de la finale. On le retrouvait en première ligne de la finale aux cotés de Thibault Larricq, le Girondin qui au volant du MMS, ex-Priat affole les compteurs dès les essais. Loïc Maulny (Roscross) complétait cette première ligne. Maulnay réalise le parfait départ et remporte cette finale. Il s’impose devant Larricq et son frère Thomas Maulnay (Roscross) parti de la deuxième ligne. David Meat après un départ moyen termine quatrième devant Alban Vigot qui disputait sa dernière course au volant de son Camotos..

Tous les classements ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article7074

Franck Aussaresse texte et photos