AU RED BULL RACING DEUX PILOTES DEJA TITRES EN CLIO CUP

mardi 14 septembre 2021 par IMEC

Pénalisé samedi en raison d’un accrochage, Anthony Jurado (Milan Compétition) a parfaitement su rebondir ce dimanche au Red Bull Ring. Le Français s’est offert sa quatrième victoire de la saison en Clio Cup Europe face à David Pouget (GPA Racing) et Marc Guillot (Milan Compétition) au terme d’une course mouvementée. Kévin Jimenez (GPA Racing) et Vittorio Zadotti (Scuderia Costa Ovest) l’ont emporté en Challengers Cup et Gentlemen Drivers Cup tandis que Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing) et Lionel Viguier (TB2S) sont devenus les premiers pilotes titrés en Clio Cup en 2021 !
Sous un léger voile brumeux, Anthony Jurado signait la pole dimanche matin devant le premier vainqueur du week-end, Felice Jelmini (PMA Motorsport). Les deux hommes devançaient Marc Guillot, David Pouget et Kévin Jimenez à l’issue d’une séance marquée par la quête de la meilleure aspiration sur une piste accueillant trente-six Clio Cup.
À l’extinction des feux, Anthony Jurado contrôlait ses poursuivants tandis que Felice Jelmini résistait à Marc Guillot sous les yeux de David Pouget. Parti neuvième, Nicolas Milan (Milan Compétition) tirait son épingle du jeu dans les différentes passes d’armes pour se hisser au cinquième rang, talonné par Kevin Jimenez et un peloton extrêmement animé.
Après une première tentative au troisième tour, Felice Jelmini s’emparait des rênes de la course lors du passage suivant. Une fois aux commandes, l’Italien devait toutefois composer sous la pression des autres membres du groupe de tête. Plus loin, la bataille pour la septième place faisait rage avec de multiples échanges de positions à chaque virage entre Filippo Berto (Oregon Team), Tomas Pekar (Carpek Services), Andreas Stucki (Stucki Motorsport) et Gustavo Sandrucci (Progetto E20 Motorsport), pourtant seizième sur la grille.
Au huitième tour, Anthony Jurado reprenait l’avantage sur Felice Jelmini, imité une boucle plus tard par David Pouget et Marc Guillot. La voiture de sécurité effectuait son apparition dans la foulée en raison de l’incident provoquant l’abandon d’Andrea Argenti (SI Racing Team), alors à la lutte avec David Pajot (Vic’Team) et Stephan Polderman (Chefo Sport).
La plateau était relâché pour le dernier tour. Anthony Jurado réalisait une relance parfaite pour être le premier à franchir le drapeau à damier devant David Pouget et Felice Jelmini. Ce dernier était toutefois l’un des dix-neuf pilotes pénalisés pour non-respect des limites de la piste après l’arrivée.
Si Anthony Jurado conservait sa victoire face à David Pouget, Marc Guillot héritait de la troisième place, suivi par Nicolas Milan et Kévin Jimenez (GPA Racing), victorieux en Challengers Cup. Sixième, Filippo Berto précédait Andreas Stucki, Henrik Seibel (Carpek Services) et Alessio Alcidi (Caal Racing), finalement dixième devant Felice Jelmini malgré une excursion dans le bac à graviers au sixième passage. En Gentlemen Drivers Cup, Alessandro Sebasti Scalera (Milan Compétition) perdait également la première position au profit de Vittorio Zadotti (Scuderia Costa Ovest), vainqueur dès son premier week-end de la saison.
Au classement général, David Pouget continue de creuser l’écart sur Nicolas Milan, désormais exposé au retour de Marc Guillot. Kevin Jimenez en fait de même et se rapproche du titre en Challengers Cup tandis que Horn (GPA Racing) voit revenir Alessandro Sebasti Scalera à quelques unités.
Groupe A : Grâce à sa victoire acquise devant Marc Guillot et Filippo Berto, Anthony Jurado réduit l’écart sur Marc Guillot en tête du Groupe A. Le titre se jouera donc entre les deux hommes et Gabriele Torelli (Faro Racing) à Monza.
Après s’être emparé des commandes chez les Challengers samedi, Filippo Berto récidivait avec un nouveau succès face à Alessio Alcidi et Yeraly Ospanov (Milan Compétition). L’Italien abordera la finale avec vingt-et-un points d’avance sur Alessio Alcidi et trente sur Lorenzo Nicoli (Progetto E20 Motorsport).
Parmi les Gentlemen Drivers, Vittorio Zadotti s’assurait le doublé devant Due (Oregon Team) et Alessandro Sebasti Scalera (Milan Compétition). Malgré la pénalité le privant de la première place dans la catégorie, ce dernier en profitait pour accentuer son avance au classement général.
Groupe C : comme samedi, Marc Guillot dominait les débats pour s’offrir son quatrième succès consécutif devant Tomas Pekar et Andreas Stucki et faire un premier pas vers le sacre avant la finale du groupe à Monza (29-31 octobre).
Derrière ce trio, Henrik Seibel signait son meilleur résultat de la saison avec sa première victoire parmi les Challengers. L’Allemand évitait les pièges pour s’imposer devant Alessio Alcidi et Jerzy Spinkiewicz, qui est désormais assuré du titre dans la catégorie malgré une course animée marquée par plusieurs contacts, un passage dans le bac à graviers et plusieurs pénalités pour non-respect des limites de la piste. Lionel Viguier scellait également son sacre en Gentlemen Drivers Cup dans le Groupe C au terme du week-end autrichien.
Dès la semaine prochaine, les concurrents se rendront sur le Circuit Ricardo Tormo de Valencia (Espagne) pour le onzième rendez-vous de la saison. La campagne basculera ainsi dans une nouvelle ère puisque seuls les vingt meilleurs résultats de chaque pilote engagé en Clio Cup Europe seront comptabilisés !

Le classement du championnat

B.L.S. d’après un communiqué © DPPI