A SPA DES TURBULENCES POUR LE MIRAGE RACING

mercredi 28 juillet 2021 par IMEC

Disputée dans des conditions capricieuses à Spa-Francorchamps, la quatrième étape du Championnat de France FFSA GT a permis à Mirage Racing de prendre des points importants dans la lutte pour le titre. Mal récompensée malgré un potentiel indéniable, l’écurie toulousaine peut toutefois retirer de précieux enseignements de son week-end en Belgique.
Après avoir récemment brillé en Mitjet International et en Ultimate Cup Series, Mirage Racing retrouvait la scène nationale du GT4 la semaine dernière.

Les hommes de Frédéric de Brabant et Guillaume Bruot réalisaient des essais libres prometteurs pour aborder les qualifications en confiance malgré des conditions devenues maussades sur le redoutable circuit de Spa-Francorchamps. Les Alpine A110 n°13 et n°222 tiraient cependant leur épingle du jeu en manquant la première ligne pour un souffle.

Les courses confirmaient les bonnes prédispositions de l’équipe toulousaine. Sous le déluge, les duos Rodolphe Wallgren - Gaël Castelli et Vincent Beltoise - Romano Ricci s’offraient un double top dix ainsi que le doublé parmi les modèles au A fléché. Vincent Beltoise et Romano Ricci récidivaient le lendemain tandis que leurs équipiers étaient contraints à l’abandon après un incident au départ. En parallèle, Yves Lemaître et Ruben Del Sarte poursuivaient leur apprentissage de l’Aston Martin Vantage tout en se rapprochant de leurs premiers points.

Malgré leur mésaventure dans la deuxième épreuve, Rodolphe Wallgren et Gaël Castelli sont toujours aux commandes du Championnat de France FFSA GT Pro-Am à deux manches du dénouement de la saison. Du côté des Teams, Mirage Racing pointe désormais au deuxième rang, à six unités des leaders.

Mirage Racing restera à Spa-Francorchamps cette semaine avec le quatrième rendez-vous des GT4 European Series, où Tom Canning et Ruben Del Sarte voudront confirmer leurs progrès et concrétiser leur potentiel au volant de l’Aston Martin Vantage GT4 avant la pause estivale.
Sérieux et appliqués en qualifications, Rodolphe Wallgren et Gaël Castelli démontraient une nouvelle fois toute leur maturité avec un sans-faute sous les trombes d’eau. Après leur bonne opération comptable, le duo connaissait un dimanche plus cruel puisque Gaël Castelli ne pouvait éviter un accident et voyait sa course s’arrêter après quelques centaines de mètres. Les deux hommes conservent toutefois les rênes du championnat avant la rentrée à Lédenon.

Le bilan de Guillaume Bruot, Team Manager « Nous avons vécu un véritable ascenseur émotionnel ce week-end. Du côté de nos Alpine, Gaël et Rodolphe avaient effectué une superbe opération samedi et il était dommage de ne pas pouvoir confirmer dimanche. En parallèle, leurs équipiers ont souligné leurs progrès, notamment avec un relais exceptionnel de Vincent dans la deuxième course. Nos performances face aux autres Alpine démontrent que nous savons ce que nous faisons et que nous méritons pleinement notre place dans la lutte pour le titre. C’était en revanche plus compliqué pour notre Aston Martin malgré la progression constante de Ruben et d’Yves, qui a encore dû affronter des conditions météorologiques inédites dès qu’il s’installait au volant. Nos trois duos ont toutefois conclu ce rendez-vous avec de précieux enseignements en vue du sprint final et nous sommes confiants même si nous n’avons plus le droit à l’erreur. Nous allons désormais nous concentrer sur notre prochaine échéance en GT4 European Series avant de recharger les batteries pendant la pause estivale ! »

B.L.S. d’après un communiqué © Laurent Gayral