A SILVERSTONE, POLE POSITION ET DOUBLE PODIUM POUR SACHA FENESTRAZ

jeudi 23 août 2018 par IMEC

Sur l’ancien aérodrome britannique, Sacha Fenestraz licencié à l’ ASAC Basco-Béarnais a idéalement fait décoller sa deuxième moitié de saison de Formule 3 Europe. Après avoir signé la pole position, il a ajouté deux podiums à son palmarès.

Le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit a brillé de mille feux dans la grisaille toute britannique qui attendait le peloton du championnat d’Europe de Formule 3. Solidement installé dans le duo de tête des deux séances d’essais libres, Sacha a su hausser son niveau de pilotage pour s’octroyer sa deuxième pole position de l’année. « Nous avons travaillé d’arrache-pied ces dernières semaines pour tenter de comprendre pourquoi je manquais de vitesse de pointe en qualifications. L’équipe faisait du très bon boulot, mais je ne trouvais pas les petits dixièmes nécessaires. Maintenant que c’est fait, j’espère garder ce niveau de compétitivité » », explique Sacha. Ses débuts tonitruants de Pau – où il s’était imposé en course depuis la pole position – s’étaient dilués dans une série de contre-performances et de manque de réussite ces dernières semaines. « La première partie de la saison n’a pas été aussi bonne que nous l’espérions. Je suis enfin de retour au top et il faut y rester, nous avons les atouts pour y arriver », poursuivait Sacha au soir de sa pole position. Le lendemain, il a confirmé son propos prémonitoire en conservant le commandement au départ et en résistant intelligemment aux attaques de Guanyu Zhou, puis en caracolant en tête de la course lors des 14 premiers tours. Mais le nouvel asphalte de Silverstone, particulièrement abrasif, a eu raison de ses pneus et le pilote a dû céder la première place à Dan Ticktum quand l’Anglais l’a débordé en le forçant à escalader un vibreur. « Sur la fin, mes pneus étaient morts car j’avais dû les mettre à contribution pour garder la tête et m’échapper en début de course. Sans cela, je pense que Daniel aurait eu beaucoup plus de mal à me dépasser. Je voulais gagner bien sûr, surtout en partant depuis la pole position, mais l’essentiel a été fait : nous sommes de retour aux affaires et il faudra compter sur nous désormais si nous parvenons à tout mettre bout à bout comme ce week-end à Silverstone ». La deuxième course anglaise a moins souri au Français qui a perdu deux places dans une bousculade au départ. Il a malgré tout su sécuriser une place dans les points avant la finale de Silverstone qu’il a négociée pied au plancher. Parti de la 3e place, Sacha a débordé Jonathan Aberdein dès les premiers mètres de course et a brièvement fait subir le même sort à Jüri Vips avant de se repositionner au 2e rang derrière l’Estonien. « J’ai tout donné dans le premier tour. J’ai freiné tard, mais Jüri encore plus et nous avons eu de la chance de pouvoir prendre le virage. Après cela, je n’ai plus eu d’occasion de le dépasser, mais je suis content de mon week-end et de ces deux podiums », poursuit Sacha qui, sur le plan comptable, a enregistré son meilleur week-end de Formule 3 Europe avec 42 points dans son escarcelle. « Tout s’est joué aux qualifications : quand on est bien placé sur la grille, ça ouvre de grandes perspectives et je suis heureux d’avoir trouvé les ressources pour me qualifier en pole position. Maintenant, il faudra confirmer dès le week-end prochain à Misano » conclut Sacha.

B.L.S. –communiqué © D.R.