A CHARADE, LE 3e RENDEZ-VOUS DE L’HISTORIC TOUR

mercredi 23 mai 2018 par IMEC

La Lotus 25 victorieuse au GP de France en 1965, sera présente dans un des plateaux du HGPCA

Comme à chaque rendez-vous de l’Historic Tour, plus de 300 pilotes (309 au dernier pointage) ont donné une suite favorable à l’invitation du promoteur du Championnat de France, HVM Racing. Après les meetings du Castellet et de Dijon, celui de Charade constitue la troisième des sept manches d’une saison qui se prolongera jusqu’à la mi-octobre. Son programme s’articule autour des dix habituels plateaux historiques du Championnat de France, auxquels s’ajoutent pour la circonstance de prestigieuses invitées venues d’Outre-Manche : les Formule Ford 2000 de l’HSCC et, surtout, les anciennes voitures de Grand Prix de l’HGPCA. De quoi pimenter à souhait les 22 courses qui se succéderont sous les yeux des heureux spectateurs du circuit auvergnat !

A l’invitation de l’Historic Tour, le prestigieux club britannique HGPCA (Historic Grand Prix Cars Association) effectuera à Charade sa seule incursion de l’année sur le sol français, avant de lancer ses anciennes voitures de Grand Prix à l’assaut des plus grandes pistes européennes. Le public va ainsi avoir le privilège de retrouver en courses - il y en a quatre au programme - bon nombre des monoplaces qui animèrent le Championnat du Monde de F1 du début des années 50 à 1965. Le plateau des « Pré 61 », constitué d’autos à moteur avant, compte notamment dans son effectif trois de ces Maserati 250 F rendues iconiques par Juan Manuel Fangio. Le plateau des « Pré 66 » n’est pas en reste avec, essentiellement, de nombreuses Cooper et Lotus à moteur arrière, dont celles du très officiel Classic Team Lotus. Cela permettra de revoir en action la Lotus 25 V8 Climax victorieuse du premier GP de France disputé à Charade, à l’été 65.

Leader du Championnat de France Monoplaces/Protos au bénéfice de ses succès en F3 Classic, Frédéric Rouvier est indisponible pour la manche de Charade. Dès lors et bien malgré lui, il abandonnera certainement sa place à l’un de ses poursuivants dimanche soir. « Nelson » et Laurent Majou, tous deux engagés en Formule Renault Classic (mais aussi en SportProtosCup pour le premier), sont les mieux placés pour reprendre le flambeau. Pas de défection en revanche en GT/Tourisme, où Philippe Gandini (Maxi 1300 Series) mène d’une courte tête devant Xavier Jacquet (Trophée Lotus), Laurent Sabatier (GT Classic) et le tandem Didier Gruau/Claude Boissy (Asavé Racing 65). Tous présents en Auvergne, ils y joueront une partie importante dans la conquête de cet autre titre de champion de France.

Les course en live sur : www.historictour.fr

B.L.S. – communiqué ©photo Gérard Auriol