YOHAN ROSSEL ET YOHAN BONATO AU COUDE A COUDE

samedi 28 septembre 2019 par IMEC


Ce soir, ce sont moins de six secondes qui séparent Yohan Rossel (Citroën C3 R5) et Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto), les deux hommes forts de cette saison ! Au terme de cette journée marathon composée de neuf épreuves spéciales dont deux disputées de nuit, Quentin Gilbert (Skoda Fabia R5) complète le podium et mène le Trophée Michelin ‘R5’ après une belle lutte face à William Wagner (Volkswagen Polo GTI R5, Team Sébastien Loeb Racing). Pour son retour en ‘CFR’, Pierre Roché (Skoda Fabia R5 Evo, Team FJ) complète le top cinq. Tour à tour leaders du Trophée Michelin ‘hors R5’, Anthony Cosson (Porsche 911 GT3 Cup, Team JSA Yacco) et Lionel Jacob (Peugeot 206 S16, Team FJ) ont été contraints à l’abandon et laissent Cédric Robert (DS 3 R3 Max, Team CHL Sport Auto) filer vers un nouveau succès ! Chez les ‘Teams’, c’est CHL Sport Auto qui se distingue grâce à ses habituels fers de lance, Yoann Bonato et Cédric Robert. Romain Di Fante (Renault Clio R3T) est en tête du Clio R3T Trophy France, tout comme Jean-Baptiste Franceschi (Peugeot 208 R2, Team Sarrazin Motorsport) en 208 Rally Cup. Enfin, Lucile Cypriano (Peugeot 208 R2) devance Pauline Dalmasso (Peugeot 208 R2) dans le cadre du Championnat Féminin.

Le résumé de la journée :

  • ES1 (Sougé - Bonneveau - 14,96 km - 10h13) :Temps couvert, spéciale sèche hormis quelques cordes grasses - Meilleur Temps : Rossel
    Faits marquants : Yohan Rossel signe le premier meilleur temps tout en assurant. Malgré quelques mauvaises sensations sur les freinages et un léger tout droit, William Wagner est deuxième devant Yoann Bonato. Parti en pneumatiques tendres, Quentin Gilbert (qui découvre cette ‘ES’) se plaint d’une voiture qui bouge sur la fin du ‘chrono’. De retour en ‘CFR’, Pierre Roché se trouve trop brusque. Benoît Vaillant effectue un tout droit. Cédric Robert est descendu dans un fossé et n’est pas satisfait de son choix de pneumatiques (tendres à l’arrière).
  • ES2 (Bessé-sur-Braye - 29,73 km - 10h51) : Temps couvert, plus longue spéciale du rallye, alternance d’adhérence - Meilleur Temps : Rossel
    Faits marquants : Nouveau temps ‘scratch’ de Yohan Rossel devant Yoann Bonato et Quentin Gilbert (toujours mécontent de son choix de pneumatiques tendres). William Wagner est en difficulté avec ses freins. Éric Mauffrey est sorti de la route dans la spéciale mais parvient à terminer malgré une double cervaison. Vincent Dubert (Abarth 124 Rally, Team Milano Racing) est contraint à l’abandon suite à un problème mécanique dans la spéciale. Patrick Rouillard rencontre des problèmes mineurs de boîte de vitesses. Cédric Robert termine la spéciale sans freins.
  • ES3 (Savigny-sur-Braye - 14,98 km - 11h49) : Temps couvert - Meilleur Temps : Bonato
    Faits marquants : Premier temps ‘scratch’ pour Yoann Bonato qui reste au contact de Yohan Rossel. Anthony Cosson se signale dans cette spéciale qu’il connait par coeur avec un cinquième temps. Après la première boucle, le top cinq est composé de Yohan Rossel, Yoann Bonato, Quentin Gilbert, William Wagner et Pierre Roché (déçu de ses performances alors qu’il reprend le rythme du ‘CFR’ et découvre la nouvelle Skoda Fabia R5 Evo). Suite à sa sortie de route dans l’ES2, Éric Mauffrey (Skoda Fabia R5) renonce à l’issue de cette boucle.
  • ES4 (Sougé - Bonneveau - 14,96 km - 15h02) :Temps couvert, spéciale sèche - Meilleur Temps : Rossel
    Faits marquants : Yohan Rossel poursuit son effort et semble une fois de plus intouchable ! William Wagner, qui a solutionné ses problèmes de freins à l’assistance, signe un joli deuxième temps qui lui permet de reprendre la troisième place au détriment de Quentin Gilbert, auteur d’un tête à queue. Comme souvent à Vendôme, Anthony Cosson se montre très performant et s’offre le quatrième temps.
  • ES5 (Bessé-sur-Braye - 29,73 km - 15h40) : Temps couvert, spéciale plus propre qu’au premier tour - Meilleur Temps : Bonato
    Faits marquants : Sur la plus longue spéciale du rallye,Yoann Bonato signe un grand coup avec le meilleur temps qui lui permet de revenir à moins de cinq secondes du leader. Pas de changement dans les premières positions.
  • ES6 (Savigny-sur-Braye - 14,98 km - 16h38) : Temps couvert - Meilleur Temps : Rossel
    Faits marquants : Yohan Rossel réplique avec un nouveau temps ‘scratch’ mais l’écart reste faible avec Yoann Bonato. La lutte pour la troisième place est sublime entre William Wagner et Quentin Gilbert. Brillant jusqu’ici, Anthony Cosson est contraint à l’abandon, victime d’une rupture d’une courroie accessoire. Patrick Rouillard n’a pas pris le départ de ce ‘chrono’ suite à un problème mécanique sur sa Skoda Fabia R5.
  • ES7 (Super Vendôme - 1,32 km - 17h41) : Temps couvert, spéciale spectacle à Vendôme - Meilleur Temps : Rossel
    Faits marquants : Rien à signaler dans cette spéciale spectacle où Yohan Rossel s’impose.
  • ES8 (Sougé - Bonneveau - 14,96 km - 20h49) :Spéciale disputée de nuit - Meilleur Temps : Gilbert
    Faits marquants : Quentin Gilbert se montre intraitable sur cette spéciale de nuit et se rapproche de William Wagner pour le gain de la troisième place. Alors leader du Trophée Michelin ‘hors R5’, Lionel Jacob (Peugeot 206 S16, Team FJ). est trahi par la mécanique.
  • ES9 (Savigny-sur-Braye - 14,98 km - 21h27) : Spéciale disputée de nuit - Meilleur Temps : Gilbert
    Faits marquants : Quentin Gilbert poursuit sur sa lancée et récupère la troisième place. Sam Taveneau (Citroën C3 R5) sort de la route en fin de spéciale, bloque les trois concurrents suivants, mais parvient ensuite à terminer.

Pour les pilotes régionaux un seul est sorti de cette première étape, il s’agit de Julien Marti associé à Valentin Augé, Mitsubishi Lancer Evo 9 leaders du groupe FA, les trois autres ont abandonné sur problème mécanique, Patrick Rouillard, Skode Fabia, Lionel Jacob, Peugeot 206 16S et, Antoine Humeau Renault Mégane RS.

Aujourd’hui, le rallye reprendra à 8h39, à suivre sur le site : www.patricksoft.fr

Le classement étape 1

B.L.S. – communiqué © Bastien Roux DPPI)