VICTOIRE SURPRISE DE JERÔME HELIN ET CYRIL DEBET

vendredi 13 avril 2018 par IMEC

Première victoire pour Jérôme Hélin et Cyril Debet sur Rivet Suzuki

Cette 42e édition du rallye du Labourd restera gravée dans les mémoires avec un scénario digne des meilleurs films hollywoodiens. En effet, dans la 9e spéciale du rallye, les 4 premiers du classement général ont connu des fortunes diverses et c’est donc finalement Jérôme Hélin (alors 5e), qui remporte sa première victoire au scratch avec son Rivet Suzuki ! La deuxième place revient à Denis Artola qui devance le jeune Cantalou Loïc Costes. Dans le Challenge 2RM, c’est Damien Pocheluberry qui s’impose alors qu’Emmanuel Castan rafle la mise dans la catégorie des SSV. Enfin, dans le Trophée des 4x4, c’est Andrew Sargeant qui monte sur la plus haute marche du podium.

Championnat : pour ce deuxième rendez-vous de l’année, la pluie s’est invitée à la fête. Parti sur les chapeaux de roue, Mathieu Hirigoyen débute l’épreuve par deux meilleurs temps avec son Fouquet Nissan. Ce dernier se fait dépasser par l’intraitable Louis Dronde, qui signe trois meilleurs temps d’affilée et qui rentre en leader au parc fermé d’Ibarron. Il précède de 16’’ Mathieu Hirigoyen qui est menacé par le Fouquet Mazda de Vincent Poincelet. Au quatrième rang, nous retrouvons Laurent Fouquet qui préserve sa mécanique. Il devance le performant Jérôme Hélin qui clôture le top 5. Derrière, Denis Artola, Daniel Favy, Jérôme Bricheux, François Hirigoyen et Loïc Costes sont regroupés en un peu plus de 15’’.

Dimanche matin, le pilote de Laguinge lâche plus de 27’’ sur la spéciale de Xipa remportée par Laurent Fouquet. Louis Dronde se ressaisit sur les deux spéciales suivantes avant de connaitre une crevaison, de casser une rotule et de renoncer alors qu’il était en passe de s’imposer avec son Gembo. Cette 9e spéciale a dû être « maraboutée » puisque Vincent Poincelet abandonne également, Mathieu Hirigoyen perd 8’14’’ et Laurent Fouquet 7’42’’ ! Incroyable scénario qui propulse Jérôme Hélin à la première place du classement et qui lui permet de décrocher à la surprise générale sa première victoire au scratch ! Un excellent résultat pour ce pilote préparateur qui a toujours réalisé des miracles avec ses moteurs de moto. Ce n’est pas pour rien qu’il est surnommé « Jésus » ! Félicitations ! La deuxième marche du podium est occupée par le Tomahawk Evo de Denis Artola qui signe ici une superbe performance avec son buggy à moteur de moto. Il précède le jeune et talentueux Loïc Costes qui monte sur le podium pour son deuxième rallye, excusez du peu ! Au 4e rang, nous retrouvons Daniel Favy qui remporte la classe T1A3 avec son Fouquet Nissan. Le quinté est complété par le BMC de François Hirigoyen qui s’impose en T1A2. Un peu plus loin, nous retrouvons le Rivet Cyclone du Britannique Terry Banyard qui a été très régulier. De son côté, Bernard Errandonea s’est vite acclimaté à sa monture qu’il emmène à la 9e place du classement scratch.
Chalenge 2 Roues Motrices : dans le Challenge 2RM, Damien Pocheluberry signe 3 meilleurs temps le samedi. Yann Clévenot s’impose dans l’ES 2 avant de renoncer, et seul Thibault Flouret-Barbe tient le rythme du pilote du Cledze en remportant le 4e chrono. Il devance le Rivet Suzuki du sympathique Grégory Goni qui complète le tiercé provisoire. Le lendemain matin, Thibault Flouret-Barbe frappe un grand coup, passe en tête avant de perdre plus de 25’’ dans le 7e chrono. Il se ressaisit dans la 8e spéciale mais Damien Pocheluberry ne lâche rien, il signe le dernier scratch du rallye et remporte sa deuxième victoire consécutive de l’année. Bravo ! Thibaut Flouret-Barbe termine l’épreuve à la 2e place et devance largement Nicolas Larroquet qui effectuait son retour à la compétition au volant de son nouveau buggy prévu pour les Bajas, un Micouleau Honda.

Challenge SSV : intraitable au volant de son Can-Am, Emmanuel Castan a dominé la catégorie durant tout le week-end. Malgré une crevaison dans l’ES 9, ce dernier s’impose largement dans le Challenge SSV. Félicitations ! Longtemps second avec son Polaris, Hervé Bidart renonce dans le 9e tronçon chronométré. Du coup, la deuxième place revient à Romain Locmane qui a encore montré une belle pointe de vitesse. Antoine Philippe complète le podium et permet à Can-Am de signer un beau triplé.

Trophée 4 x 4 : du côté du Trophée des 4x4, Patrice Daviton se met en avant lors de la première étape en signant 4 meilleurs temps. Il clôture la journée de samedi avec plus d’une minute d’avance sur son poursuivant immédiat. Hélas, il perd le bénéfice de cette avance dès le dimanche matin. Au final, la victoire revient à Andrew Sargeant, auteur de 5 scratches le dimanche, qui démontre une fois de plus qu’il est toujours aussi affuté au volant de son Land Rover. La deuxième place revient à Patrice Daviton qui a marqué les esprits avec sa Jeep alors que le podium est complété par le régulier Gilles Fauconnet et son Mitsubishi.

B.L.S. – communiqué @ photo Frantxoa