VICTOIRE ET TITRE PILOTES, AKKA-ASP REALISE LE CARTON PLEIN

mardi 18 septembre 2018 par IMEC

Du suspense jusqu’au bout… Il aura fallu attendre les cinq dernières minutes de l’ultime course de la saison pour connaître le nom du vainqueur de la Blancpain GT Series Sprint Cup. Mais cela valait la peine d’atteindre puisque l’équipage N°88 AKKA-ASP, Raffaele Marciello et Michael Meadows, rafle la mise en s’offrant le titre 2018 Pilotes et la victoire sur cette deuxième course du week-end. Un carton plein pour l’équipe de Jérôme Policand dont l’équipage Nico Bastian associé à Jack Manchester avait déjà décroché le titre en Sprint Cup Silver Cup la semaine dernière en Hongrie. Une copie parfaite à laquelle il faut associer les autres équipages du Team, Nico Jamin et Adam Christodoulou sur la N°87 mais aussi Alexey Korneev et Vladimir Atoev, vice-champions de la Sprint Cup Silver Cup sur la N°35 SMP Racing by AKKA-ASP. Coup de chapeau à toute l’équipe qui a fait preuve de persévérance et n’a jamais renoncé à y croire. Désormais, pour Raffaele Marciello l’objectif est la Blancpain GT Series, championnat qui réunit le Sprint et l’Endurance alors que le pilote italien est en tête avec 18,5 points d’avance. L’ultime rendez-vous de la Blancpain GT Series Endurance Cup, dans deux semaines à Barcelone, sera LE point d’orgue de la saison puisque le Team AKKA-ASP et ses équipages seront encore dans la course aux titres.

Pour Jérôme Policand, cette victoire et ce titre concrétisent beaucoup d’efforts et de travail. "Nous l’avons fait ! Pourtant, le week-end n’avait pas forcément bien débuté avec le 10e chrono sur la première séance de qualifications. En plus, la disqualification de la Lamborghini sur la première course ne nous a pas forcément été favorable puisqu’elle a permis à l’Audi N°1 de marquer les points de la victoire. Le scénario idéal s’est un peu compliqué. Aujourd’hui, pour la seconde course, nous ne nous sommes pas posé de question, il fallait gagner. Nous n’avions pas forcément la voiture la plus rapide mais bien un extraterrestre à l’intérieur… Tout au long de la saison, même si nous avons laissé filer de gros points, Lello a toujours été là. C’est un pilote précieux. Coup de chapeau aussi à Michael qui s’est toujours attaché à parachever le travail. Il n’a fait aucune erreur et l’a encore prouvé aujourd’hui. Je voudrais aussi remercier l’équipe car elle a été au top. Même si la saison n’a pas été parfaite, elle est parvenue à gagner des titres. Je ne peux qu’être fier de mon équipe. D’autant plus que nos adversaires directs, le Team WRT, est tout simplement LA référence dans la discipline. Je ne voulais pas avoir de regrets en quittant le Nürburgring, c’était l’objectif, même si nous avions perdu pour un point. Nous n’avons pas de regrets et nous l’avons fait…"

Désormais, les yeux sont braqués sur l’épreuve de Barcelone, dans deux semaines, une épreuve particulièrement chargée pour le Team AKKA-ASP puisque se joueront la finale de la Blancpain GT Series Endurance Cup, le titre Blancpain GT Series et l’avant-dernière manche du Championnat de France FFSA GT4. Le team AKKA-ASP peut encore y décrocher quelques titres. Raffaele Marcellio est en tête du classement Pilotes Endurance (avec 1 point d’avance) et du classement général Pilotes de la Blancpain GT Series (avec 18,5 pts d’avance). La paire Bastian-Manchester est aussi en tête de la Blancpain GT Series Silver Cup, avec 4,5 points d’avance. Côté titre par équipe, AKKA-ASP est en tête ex-aequo de la Blancpain GT Series et deuxième avec 4 points de retard sur l’Endurance Cup. En Catalogne, encore quelques belles montées d’adrénaline en perspective…

B.L.S. – communiqué © Patrick Hecq