UNE GRANDE ANNEE 2023 POUR L’EQUIPE PERIGOURDINE LE CORE RACING ?

samedi 12 novembre 2022 par IMEC

2022 était la cinquième saison de CODE Racing Development sur les circuits et en rallye. Mais elle restera une étape importante dans la vie de l’équipe périgourdine avec une identité recentrée autour de la marque Alpine. La structure co-dirigée par Jérôme Dernis et Pierre Comby, qui fut la première à faire rouler les trois versions compétition de l’A110 développées par Signatech, a une nouvelle fois réussi à s’imposer à l’international dans les deux disciplines ! Renforcée au niveau humain et technique, elle est prête à relever des défis encore plus ambitieux en 2023.

C’est peu de dire que la saison qui s’achève aura été bien remplie. En comptant la dernière manche du TTE, programmée en fin de semaine au Mans et le Sainte-Baume Rallycircuit qui aura lieu mi-décembre, le team se sera produit sur la scène de 30 épreuves ! Un rythme intensif, surtout quand l’effectif fut contraint de se dédoubler pour cause de clash de date, ou quand une réparation a mobilisé les énergies pour respecter un timing impitoyable !

Points et moments forts ? Pierre Comby nous livre le sentiment qu’il éprouve au moment de se retourner sur les derniers mois écoulés. « Je suis à la fois heureux et impressionné, par nos résultats, notre évolution et la qualité du relationnel avec nos pilotes (17 en tout + les copilotes ! NDLR). Ça a été intense notamment à cause de la malchance du début de saison, ce double accident d’Imola suivi d’un crash en rallye la semaine suivante. Heureusement, Alpine a fait du bon boulot pour nous approvisionner en pièces et nous avons toujours répondu présent. »
Mais qu’est-ce qui fait que CODE est CODE ? Pierre Comby n’hésite pas au moment de répondre à cette question cruciale : « il y a d’abord le facteur humain. Peu importe les péripéties, tout le monde va dans le même sens, la cohésion est formidable dans cette équipe composée uniquement de jeunes. La deuxième raison de nos succès, qui découle de la première, c’est le travail qui a été fait sur toutes nos autos pour améliorer la performance et la fiabilité. »
Evoquons maintenant les moments forts de 2022, ceux qu’on n’oubliera jamais… A commencer par la GT4 European Series : « à propos de notre victoire au général à Spa, on peut parler de rêve ou de conte de fées ! Celle-là, on l’avait promise à Alpine. Mais je citerais aussi notre première victoire en catégorie Pro-Am à Misano, un mois plus tôt. A une demi-heure du départ, on ne savait pas si on allait pouvoir être de la fête, après avoir dû faire venir une pièce de Périgueux ! En Alpine Elf Europa Cup, la course de Monza fut la plus mémorable. Notre jeune pilote Louis Maurice était comme un gamin au salon du jouet sur ce circuit de légende et il est vraiment passé tout près du podium sous la pluie. »
Et côté rallye ? « Je retiens les Îles Canaries, quand Manu Guigou et Kevin Bronner l’ont emporté en Coupe FIA R-GT. Nous avons aussi connu un moment fort au Rallye du Mont- Blanc, en championnat de France. Quentin Gilbert et Christophe Guieu étaient partis pour nous offrir un résultat historique, un peu à la manière de Nicolas Ciamin quand il a gagné l’Antibes en 2021. Malheureusement, un cardan a lâché dans l’ES2. Mais Quentin a gagné le Rallye de Lorraine (Coupe de France des Rallyes) quelques jours plus tard. »
Antoine Leclerc fait aussi partie des acteurs de la réussite de CODE Racing Development à travers son rôle de coach. Il nous livre son bilan. « En Cup, on a fait évoluer nos pilotes sur de nombreux aspects, ce qui devrait nous permettre de jouer les premiers rôles en 2023. J’étais à la fois le coach et le coéquipier de Loïc Villiger pour ses débuts en GT4 dans le grand bain européen avec l’Alpine A110 GT4 du team. C’était un pari mais il a coché les cases plus vite que je l’avais imaginé et il s’est révélé être un incroyable racer face à pilotes bien plus expérimentés. On se souviendra longtemps de son dernier quart d’heure héroïque à Spa quand il a défendu bec et ongles notre 1re place. »

Moyens renforcés « On rempile sur tous les championnats que l’on a disputés en 2022 avec l’objectif d’être partout à la pointe du combat, cette année, nous avons reçu les voitures tardivement. Nous disposons cette fois de beaucoup plus de temps et la construction de la prochaine saison est bien engagée. Nous avons une réelle volonté de retourner en GT4 European Series pour gagner. En Alpine Elf Europa Cup, nous miserons sur des jeunes, avec peut-être aussi un gentleman. En rallye, nous travaillons sur un programme complet France + Coupe FIA. » annonce Pierre Comby.
En termes de moyens, l’équipe a recruté à l’atelier et pourra d’autre part compter sur l’arrivée d’Elise Ladevèze pour développer les domaines de la communication et de la logistique. « Nous sommes bien dans nos locaux, autonomes sur le plan technique avec un banc de puissance, un banc suspension, le poste fibre et carbone, l’atelier adhésifs et bientôt un simulateur pour continuer la formation des jeunes pilotes. Antoine pourra s’appuyer sur cet outil pour la préparation des meetings. » se réjouit Pierre Comby De quoi aborder la saison 2023 avec sérénité et détermination !

B.L.S. d’après un communiqué © SRO Motorsport - Laurent Gayral