UN TOYOTA PEUT EN CACHER UN AUTRE

vendredi 8 janvier 2021 par IMEC

Lionel Baud, Loïc Minaudier, terminent très fort

Le Toyota N°304 du Sud africain de Giniel De Villiers, avec l’Espagnol Alex Haro Bravo s’imposent au terme des 661 kilomètres, dont 456 de spéciale, alors que celui du N°301 de Nasser Al-Attiyaf, Matthieu Baumet terminent en 4e position à 4’’38’’. Pour le podium de l’étape les seconds sont les Sud Africains Brian Baragwnanath, Taye Perry à 58 seconde des leaders. Les troisième mais aussi premiers du classement général Stéphane Peterhansel, et Edoard Boulanger sur Mini à 2’25’’, ils creusent l’écart sur les seconds au général Al-Attiyah, Baumel à 6’11 et les troisièmes Carlos Sainz, Lucas Cruz, Mini à 48’13’’. Equipage plutôt furieux, envers les organisateurs à cause du temps de perdu dans ce jeu de pistes qu’est le Dakar. Pas de chance pour les deux néophytes Henk Lategan et Brett Cummings sur Toyota, qui ont fait une cabriole, le pilote s’est cassé la clavicule, il a été transporté à l’hopital de Riyad.

Ils sont tous rentrés au bercail, nous voulons parler des régionaux. Belle performance de Jérôme Pelichet, Pascal Larroque, Optimus qui terminent 14e et 13e du général. Ronald Basso, Jean-Michel Polato, Toyota 46e et 45e au général. Pour la catégorie ‘’Véhicule léger’’ Cristina Guitierrez - Herrero, François Cazalet sur un OT3 se classent 14e et au général en 10e position. Les deux Zephyr de Ph. Sport le N°384 piloté par l’Aveyronnais Jean-Rémy Bergounhe co-piloté par Jean Brucy terminent 45e et au général 39e. Pour le N°393 de Lionel Baud, Loïc Minaudier qui eux aussi terminent très fort se classent respectivement 10e et 18e. En SSV Liam Griffon Stéphane Duplé sur Polaris finissent en 32e position au général ils gagnent 4 place pour finir en 32e position. Les Revélois engagés en Dakar Classic Frédéric et Julie Verdaguer se classent 8e et 3e au général, une position qui ne change pas

B.L.S. © DPPI