TRENTE QUATRE CLIO CUP ENGAGEES A DIJON CE WEEK-END

mercredi 11 juillet 2018 par IMEC

Trois semaines après les victoires de David Pouget et Nicolas Milan à Valencia, la Clio Cup France retrouve l’Hexagone pour basculer dans la deuxième moitié de saison. Sur le Circuit Dijon Prenois, trente-quatre Renault Clio Cup seront présentes pour ce rendez-vous qui pourrait décanter les classements des différentes catégories. Pierre angulaire de l’histoire de Renault Sport, Dijon a été le théâtre du premier succès du constructeur français en F1 et du légendaire duel entre Gilles Villeneuve et René Arnoux. Près de quarante ans plus tard, le tracé de 3 801 mètres a conservé toutes ses caractéristiques propices au spectacle, à commencer par son dénivelé transformant chaque enchaînement en véritable défi !

Vainqueur à Nogaro et à Pau, Nicolas Milan (Milan Compétition) a frappé fort en récidivant à Valencia. Si l’Agenais a vu Benoît Castagné (Raiwoit Racing) revenir à huit points, le pilote-préparateur sait que le décompte du plus mauvais résultat lui est pour le moment favorable. À Dijon, la tension pourrait encore monter d’un cran entre les deux hommes.

Après avoir pris de gros points de l’autre côté des Pyrénées, Dorian Guldenfels (GPA Racing) et David Pouget (GPA Racing) voudront poursuivre leur remontée pour se replacer au cœur du match avant la pause estivale. Tous deux devront toutefois se méfier d’un sursaut de Thibaut Bossy (TB2S), toujours performant à Dijon comme l’ont démontré ses deux podiums l’an dernier. De nombreux outsiders viseront un week-end plein pour garder toutes leurs chances. Pierre-Étienne Chaumat (TB2S) misera ainsi sur sa régularité aux avant-postes pour distancer les frères Yoann et Julien Baziret (Setup Racing) et Alexandre Gadois (Autosport GP), mais ces derniers sont encore loin d’avoir renoncé à leurs ambitions. Présents dans le top dix à Dijon l’an passé, Jérémy Curty (TB2S), Guillaume Savoldelli (TB2S) et Kevin Jimenez (GPA Racing) pourraient bien dynamiter le peloton une fois de plus, mais il ne faudra pas oublier la ténacité de concurrents tels que Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition). Vincent Brunerie (Milan Compétition), Lionel Viguier (Pole Position 81) ou encore Jérôme Da Ros (Tierce Racing). Leader chez les Juniors, Anthony Jurado (Setup Racing) tentera de reprendre l’ascendant sur l’Espagnol Marc De Fulgencio (Team VRT), en verve sur ses terres il y a trois semaines. Tout le défi de l’Héraultais sera néanmoins de continuer à faire le trou sur le plan comptable face à Adeline Prudent (Prudent Compétition), Pierre Tierce (Tierce Racing) et Corentin Tierce (Tierce Racing).

Si Stéphane Auriacombe (Tierce Racing) occupe toujours la tête chez les Gentlemen, le Montpelliérain n’aura plus le droit à l’erreur face à Emmanuel Raffin (Autosport GP) et David Pajot (Vic’Team), auteur d’un carton plein à Valencia ! Repoussé en dehors du podium provisoire, le tenant du titre Mickaël Carrée (T2CM) entendra réagir dans les plus brefs délais. Sept concurrents seront d’ailleurs présents dans la catégorie à Dijon grâce aux retours de Luc Galmard (Milan Compétition), Éric Rollery (Team Rollery) et Franck Traynard (Autosport GP). Habitué engagé en binôme avec son fils, Franck et Edwin Traynard auront chacun leur monture ce week-end ! Les retours de Denis Bernardi (Sportech) ou encore de Yann Vitchen et d’Arnaud Gautier au sein de l’équipe Setup Racing seront également à surveiller tandis qu’Antoine Prétin (GPA Racing) retrouvera le volant d’une Clio Cup pour sa première apparition de la saison.

Liste provisoire des engagés

Retrouvez les horaires ici : http://www.actumecanique.com/spip.php?article7314

B.L.S. - communiqué © photo Renault Sport