SECONDE VICTOIRE POUR ALPINE, JEAN ET LEMERET A NOGARO EN GT 4

mardi 23 avril 2019 par IMEC

Pierre-Alexandre Jean et Stéphane Lémeret doubles vainqueurs sur l’ Alpine N°36

Pierre-Alexandre Jean et Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) ont récidivé lors de la deuxième course du Championnat de France FFSA GT à Nogaro en s’imposant face aux polemen Grégory Guilvert / Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) et leurs équipiers Stéphane Tribaudini / Rudy Servol (Alpine A110 GT4 / CMR). Dans la catégorie Am, Valentin Simonet et Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) ont arraché la victoire dans le dernier tour. Dès le premier virage, Pierre-Alexandre Jean fait l’extérieur à Grégory Guilvert pour s’installer aux commandes de la course. Derrière eux, Simon Gachet (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) s’empare de la troisième place face à Jim Pla (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) et Soheil Ayari (Alpine A110 / CMR). Rapidement, les deux hommes de tête se détachent du peloton, mais la bagarre fait rage derrière Simon Gachet. Après de nombreuses tentatives dans les vingt premières minutes, Jim Pla trouve enfin l’ouverture sur l’Audi et peut se lancer à la chasse des leaders. Les prétendants à la victoire effectuent d’ailleurs leur changement de pilote obligatoire dans le même tour, à l’exception de Soheil Ayari, rentré plus tôt, et de Simon Gachet, qui passait le relais à Éric Debard au tout dernier moment. Dans la foulée, l’équipage de l’Audi était pénalisé d’un stop-and-go pour être entré dans les stands quelques dixièmes après la fermeture de la fenêtre, perdant alors toute chance d’obtenir un bon résultat. Lorsque les stratégies s’alignent, l’ordre reste inchangé avec Stéphane Lémeret devant Fabien Michal et Jean-Luc Beaubelique. Ce dernier est toutefois menacé par Rudy Servol et Fabien Barthez (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team), dont les voitures s’élançaient respectivement neuvième et onzième sur la grille. Si Stéphane Lémeret contrôle les débats pour signer son deuxième succès devant Fabien Michal, Rudy Servol exploite parfaitement une erreur de Jean-Luc Beaubelique pour monter sur la troisième marche du podium dans les derniers tours. Pour son retour en Championnat de France FFSA GT, Fabien Barthez complète le top cinq, suivi par Benoît Lison (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing), Cyril Saleilles (Porsche 718 Cayman GT4 / Cool Racing), Olivier Jouffret (Porsche 718 Cayman GT4 / Team Jouffruit by Vic’Team), Edouard Cauhaupé (Mercedes AMG GT4 / CD Sport) et Rodolphe Wallgren (Alpine A110 GT4 / Speed Car), tous ayant gagné un rang après l’abandon de Bruno Hernandez. Forts de leur doublé à Nogaro, Stéphane Lémeret et Pierre-Alexandre Jean comptent quatorze points d’avance sur Fabien Michal et Grégory Guilvert au classement général. Les pilotes de l’Audi R8 LMS GT4 se voient toutefois offrir deux montres Certina pour leur double pole position du week-end. En parallèle, l’équipage Romain Brandela / Morgan Moulin-Traffort (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) remporte le Challenge Pirelli après avoir dépassé trente-cinq concurrents sur l’ensemble des deux courses. Néanmoins, à l’issue de l’épreuve, le Comité Sportif a décidé de revoir l’équilibre de performances de divers équipages. Plusieurs d’entre eux se verront pénalisés pour les prochaines courses conformément à la décision 79.

Dans la catégorie Am, Shahan Sarkissian (Ginetta G55 GT4 / K-Worx) est le mieux placé sur la grille devant Antoine Morisset (Ginetta G55 GT4 / GM Sport) et Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events).Le classement évolue vite puisque le Libanais sort de la piste au premier virage. Julien Lambert s’empare de la tête devant Lucas Frayssinet (BMW M4 GT4 / 3Y Technology), mais celui-ci voit sa course s’arrêter dans le bac à graviers au quatrième tour. Un temps devancés par Xavier Dayraut (Porsche Cayman GT4 / AGS Events), Antoine Morisset et Danila Ivanov (Alpine A110 GT4 / Speed Car) répliquent rapidement pour s’installer sur le podium provisoire.Le trio se livre une bataille magnifique et Antoine Morisset exploite une sortie de Julien Lambert pour reprendre la première place avant la fenêtre de changement de pilotes. Les trois équipages passent dans les stands dans le même tour, mais les leaders réalisent la mauvaise opération puisque c’est Dmitry Gvazava (Alpine A110 GT4 / Speed Car) qui émerge devant Nicolas Gomar et Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx).Pascal Huteau est toutefois le véritable homme fort de la fin de course. Après avoir pris le dessus sur Nicolas Gomar, il s’attaque avec succès à Dmitry Gvazava dans le dernier tour pour s’offrir la victoire avec 0’’411 d’avance ! Au classement général, Pascal Huteau et Valentin Simonet s’emparent des commandes avec trois unités d’avance sur le duo Nicolas Gomar / Julien Lambert.

Le Championnat de France FFSA GT prend désormais la direction de Pau pour le deuxième rendez-vous de la saison du 17 au 19 mai.

B.L.S. – communiqué © SRO