LES TARNAIS REDRESSENT LA BARRE

vendredi 3 août 2012 par IMEC

Après un début de saison en deçà de leurs espérances, les Tarnais Benoît et Bernard Castagné ont redressé la barre. Ils peuvent partir quelques semaines en vacances l’esprit serein.

Après Magny Cours, Nogaro, et le Vigeant, les Rencontres Peugeot ont fait étape à Albi. En 207 sprint les deux tarnais Benoît Castagné et David Pouget s’opposent pour tenter de conquérir la place de 2e, le 1er Ludovic Bellinato possède trop de points d’avance et sera titré quel que soit leur résultat. Benoît va profiter d’un ennui de David pour accrocher un nouveau podium et se rapprocher à 10 points au championnat, le titre de vice-champion se jouera à Nîmes le 16 septembre.

En Coupe 207 relais, le Gersois Manu Gachiteguy et Bernard Castagné, qui avaient joué de malchance pour les épreuves précédentes, vont prendre leur revanche en s’octroyant un superbe podium, grâce à une stratégie très fine orchestrée par François et Roland les responsables des ravitaillements, à deux secondes des vainqueurs, il a manqué d’y croire un peu plus pour attaquer les premiers et gagner !

En Clio Cup, Benoît s’est retrouvé à Magny Cours pour un week-end du 14 juillet très arrosé ! La Clio Cup tout juste revenue d’une semaine commerciale au Leclerc de Beaune, marche de mieux en mieux, et la météo exécrable va aider l’équipe. En effet sur une piste détrempée, le team tarnais et son pilote très entraînés grâce aux courses d’endurance en Peugeot 207 dans des conditions météo parfois très dures, vont réaliser le 4e chrono sur 35 voitures le vendredi 13 juillet.

En course 1 samedi 14, il pleut fort, Benoît joue la sécurité et ramène une 5e place, le meilleur résultat en Clio à ce jour. Le dimanche 15, il se classe 8e, un petit problème de stratégie pendant la qualif 2 l’ayant contraint à partir 13e.

Au championnat de France, Benoît Castagné actuellement 12e, ayant zappé la course du Vigeant, lorgne sur le Grand prix d’ Albi le 2 septembre, c’est à dire à domicile, pour ramener de gros points et se battre dans le top 5.

Aurore Castagné