LES PREMIERS TOURS DE ROUES DE LA NORMA M 20 FC N°8

mercredi 23 mars 2011 par IMEC

Samedi dernier direction la bourse d’échange de Soumoulou, ensuite via le circuit de Nogaro pour les Rencontres Peugeot Sport, les bourgades de Soumoulou et Saint Pé de Bigorre n’étant pas séparées par des années lumières, votre serviteur fait un petit détour pour rendre visite à l’équipe de Norma Auto Concept.

Dans les ateliers, à quelques jours du premier rendez-vous des épreuves V. de V., tout le monde usine plein pot, pour terminer les dernières M 20 FC qui vont partir en début de semaine aux quatre coins de la France. L’équipe nogarolienne TFT avec les élèves de l’Ecole de la Performance termine le montage de deux voitures, dont la huitième de la série engagée directement par TFT. Tony Peirera et Damien Bellocq les leaders de cette équipe s’activent calmement mais sûrement à monter les dernières pièces du proto qui ressemble à un véritable puzzle. Les premiers tours de roues des deux autos auront lieu le mardi suivant, sur le circuit de Pau Arnos, un rendez vous à ne pas manquer, mais seulement l’après midi car l’agenda de la matinée est déjà bien noirci.

Quelques tours pour tout valider

Dés mon arrivée sur le circuit je vais jeter un coup œil sur les voitures car, jusqu’à aujourd’hui je ne l’ai vu qu’en cours d’assemblages mais jamais complètes. Vierges de toute publicité, exception faite des numéros apposés sur les dérives des ailerons, la couleur blanche fait ressortir la fluidité des lignes, elles paraissent sculptées pour fendre l’air. Cette journée n’est nullement destinée à aller chercher un quelconque chrono mais, juste à vérifier que tout fonctionne bien. Peu de tours seront couverts, une petite cinquante en tout et pour tout dont cinq ou six dans l’après-midi. Il est temps de faire un premier bilan avec les deux pilotes de service, Ander Vilariño et Bruno Bazaud qui seront au volant de la N°8 à Jarama en fin de semaine, mais aussi avec Tony. Commençons par ce dernier.

Le bilan de cette journée

Tony, peux-tu nous donner ton avis de technicien sur la M20FC ?

La précédente était vraiment au top, mais celle-ci c’est le top du top. L’accessibilité à tous les accessoires, facilité pour le démontage et le remontage, l’assemblage des différents éléments ont été très bien pensés, c’est vraiment très agréable de travailler sur ce nouveau modèle. Tout est très abouti, donc un gain de temps très appréciable lors des interventions sur l’auto pendant une course

Bruno, un premier bilan ?

Bien qu’ayant très peu tourné, la voiture paraît très réactive, disons dans le bon sens. Très vive lorsque je rentre dans un virage, très sécurisante. Un poste de pilotage génial, dans lequel on se sens très à l’aise. La M20F était une super auto, celle-ci est encore au dessus, un petit soucis avec la direction, mais tout devrait être corrigé pour Jarama.

Ander, les premières impressions ?

La M20 F était déjà une super voiture, celle-ci est encore plus aboutie. Sans aller chercher un chrono, avec des pneus usagés elle est déjà dans les temps de la précédente. Aucun problème pour ces premiers tours de roues, un super châssis et un grip phénoménal sont les premières conclusions que l’on peut tirer de cette journée. Je pense qu’elle devrait être plus vite que sa sœur aînée, au minimum d’une seconde au tour, probablement plus mais il est encore trop tôt pour quantifier l’écart. Le poste de pilotage est vraiment super, une ergonomie très belle, c’est vraiment un proto au top du top.

Joint au téléphone dans la soirée notre ami David Zollinger champion en titre de l’endurance proto V. de V. qui a tourné sur celles du team Palmyr confirme ces impressions

Je ne t’apprendrai rien en te disant que c’est toujours un peu pareil, à peine une nouvelle Norma descendue du camion et mise sur la piste, tu n’as pas de mauvaise surprise à attendre, elles sont toujours au top. Cette dernière possède un énorme potentiel, elle apporte un gros plus par la conception du poste de pilotage, je suis très confiant pour l’avenir. Vivement la première course !

Photo de famille en fin de séance, Ander Vilariño, Cédric Virot, Tony Peiréra, Damien Bellocq, et Bruno Bazaud.

B.L.S.

Voir aussi : http://www.actumecanique.fr/spip.php?article894