LA FAMILLE DERREY DOMINE LE SLALOM DE ROMORANTIN

mercredi 16 mai 2018 par IMEC

Un doublé pour Jean-Jacques et Loïc Derrey au slalom de Romorantin

Dimanche dernier, le père Jean-Jacques Derrey et le fils Loïc participait au slalom de slalom de Romorantin (Loir et Cher) qui comptait 67 engagés. Loïc dispute l’épreuve avec sa Formule 3 (Dallara F393) tout juste réparée de sa sortie de route, arrivée fin de saison 2017. Pour sa part, Jean-Jacques participait avec sa fidèle Martini MK 49, équipée d’un moteur Audi 1600 cm3. Un problème survint aux essais malheureusement pour Loïc.. L’autobloquant le lâche...Il ne peut donc pas continuer la course...S’apprêtant donc à abandonner l’épreuve, son père lui propose de faire une double-monte avec lui sur la Martini ! La direction de course accepte et l’autorise à continuer l’épreuve.

Il commence donc avec la MK 49 directement à la première manche de course ne connaissant pas ses réactions sur ce parcours il décide d’assurer un temps, pour être sûr déjà de me positionner dans le trio de tête. C’est exactement ce qu’il se passe, car il réalise le 3e temps, à ce moment là son père quant à lui est en tête de la course ! Et avec une seconde pleine d’avance sur lui ! Pour la seconde montée il décide de se lâcher et d’attaquer plus fort, et il descends son temps d’une seconde et demie ! Jean-Jacques améliore lui aussi lors de cette deuxième manche, mais reste deuxième, à seulement 3 dixièmes. La troisième manche fût moins bonne en terme de performances, nous n’améliorons pas nos temps, mais Loïc réalise quand même le meilleur temps de celle-ci et gagne donc le slalom de Romorantin ! Ils sont évidemment très contents de ce résultat, car ils réalisent un doublé ! C’est leur deuxième podium en commun, après celui de Marmande. Il est donc malgré les soucis, très content de ce début de saison, car il remporte deux courses dans les deux épreuves disputées, et les deux avec la Martini 1600 de son père, qui bien-sûr représente beaucoup de choses pour lui... car il s’agit de la voiture avec laquelle il le voyait gagner depuis son enfance. Pour clôturer ce podium, le troisième est aussi engagé au volant d’une Martini LMK 49, il s’agit de l’ Auvergnat François Latreille.

B.L.S. - © photo D.R.