ILS SONT CHAMPIONS DE FRANCE

mercredi 18 septembre 2019 par IMEC

Les quatre mousquetaires à tenir une coupe sont dans l’ordre, Pierre Lachaume, Dominique Bastouilh, Jean-Philippe Béziat et Olivier Devos

Le week-end dernier, au terme des 24 Heures de France en rentrant dans le top 6 ils sont devenus Champions de France. Jean-Philippe Béziat titré mais pas seul : « Je suis champion mais pas tout seul, ils sont une vingtaine à être champions, les pilotes qui m’ont accompagnés, les mécanos le team manager ceux du Team Pascal Mercier, et bien sûr l’association ‘’Petit Cœur de Beurre’’…. Je dédie mon titre à tous ! » Et pourtant cela n’a pas été un long fleuve tranquille ces 24 Heures de France, qu’on en juge !

Dés le départ le MMP N°4 parti en 12e ligne se trouve embrigadé dans un gros pataquès, et déjà les rouleaux de scotch et autres bricoles sont de sortie. Il n’y a plus qu’à se retrousser les manches, et ceci pendant plus d’une heure. Au bout de 2 heures ils n’ont réalisé qu’un seul tour et sont bon derniers en 74e position. Qu’à cela ne tienne, désormais ils vont à tour de rôle reprendre le manche. Et petit à petit il remonte dans le classement, au terme des 6 premières heures de courses ils sont 47e avec 35 tours effectués, à mi parcourt ils occupent la 20e place avec 90 tours, inutile de dire que les quatre lascars n’ont pas chaumé, c’est à fond la caisse partout. Au passage des 18 heures ils sont déjà 11e avec 141 tours avant de rentrer dans le top 10 à la 19e heures. Mais devant personne n’amuse la galerie, qu’à cela ne tienne ils vont faire feu de tout bois, 20e heures 10e, 21e heures 8e, 22e 7e, 23e, 7e et enfin 24e 6e. Ouf ils ont eu chaud, mais très chaud. Un bilan avec Jean-Philippe : « Je suis heureux d’ être titré champion de France, cela me fait du baume au cœur, je dédie ce titre à toute l’équipe, avec cette équipe très solide nous avons réalisé un exploit, je le pense de tout cœur et, pourtant le MMP construit à Beaumont de Lomagne était salement amoché, Dominique (Basthouilh) a été formidable, Pierre (Lachaume) était un peu la mouche du coche et Olivier (Devos) à parfaitement tenu les rênes. Pour ma part j’ai terminé l’ultime relais de plus de deux heures et, j’en avais encore sous le pied En terminant 6e et second de la catégorie T1 A4 je suis titré c’est absolument génial ! Pour mémoire les vainqueurs sont Sébastien Guyette, Pascal Mercier et Maxime Fourmaux du Team Mercier Racing, sur un Can Am SSV, une auto qui prend le relais des buggys traditionnels avec la moitié de ces voitures dans les 10 premières places.

Le classement définitif
Jean-Philippe et Patrick

B.L.S. © 24 Heures de France et D.R.