24 CHIFFRES A ACCOLER AUX TOTALENERGIES OF 24 HOURS DE SPA

mardi 26 juillet 2022 par IMEC

Les 24 Heures de Spa dénommées les TotalEnergies 24 Hours of Spa, la course de GT la plus réputée au monde se déroulera ce week-end, elle débutera samedi à 16h45 pour les deux tours de cadran. En attendant voici les infos et les chiffres clés au nombre de 24 pour vous faire saliver.

  • 1. GPX Martini Racing engagera le seul équipage composé uniquement d’anciens vainqueurs des TotalEnergies 24 Hours of Spa. En réalité, l’équipe dubaiote alignant une Porsche a de nouveau réuni le trio qui lui avait permis de remporter sa première victoire en 2019 : Kevin Estre, Richard Lietz et Michael Christensen.
  • 2. Raffaele Marciello a décroché la Super Pole en 2020 et en 2021 et c’est son collègue Maro Engel, autre pilote officiel Mercedes-AMG, qui s’était offert la pole position en 2019. Si c’est de nouveau une Mercedes-AMG qui se montre la plus rapide sur l’exercice du tour chronométré cette année, la marque allemande serait la première à aligner quatre pole positions consécutives depuis que l’épreuve est réservée aux GT.
  • 3. La nouvelle Gold Cup a attiré 15 équipages pour sa première apparition aux TotalEnergies 24 Hours of Spa. Parmi les concurrents de cette catégorie, on retrouve cinq équipes ayant déjà gagné dans une autre classe : AF Corse, Barwell Motorsport, Haupt Racing Team, Team WRT et Walkenhorst Motorsport.
  • 4. Six pilotes féminines seront sur la grille de départ en 2022. Sarah Bovy, Rahel Frey, Michelle Gatting et Doriane Pin se partageront la Ferrari #83 Iron Dames, devenant ainsi le premier équipage 100% féminin depuis 1997. Par ailleurs, Samantha Tan pilotera une BMW engagée par sa propre équipe et Reema Juffali est intégrée à l’équipage de la Mercedes-AMG #20 de SPS automotive performance.
  • 5. McLaren a signé son meilleur résultat sur les TotalEnergies 24 Hours of Spa l’an dernier en terminant à la 7e place. La #38 de l’équipe JOTA portera de nouveau les espoirs de la marque anglaise cette année avec Rob Bell et Ollie Wilkinson, rejoints cette fois par Marvin Kirchhöfer.
  • 6. Huit voitures représentant quatre marques différentes (Porsche, Audi, Ferrari et Mercedes-AMG) avaient terminé dans le tour du vainqueur lors de l’édition 2020, ce qui constitue un record. L’an dernier, seul le top 3 (Ferrari, Audi et Aston Martin) avait terminé dans le même tour. Le plus grand écart entre les vainqueurs et leurs poursuivants dans l’ère GT, qui était de 8 tours, date de 2003.
  • 7. Si on regarde la position de départ dans l’ère GT, la meilleure place théorique sur la grille serait la 9e. C’est une moyenne, car aucune voiture ne s’est élancée depuis le 9e rang pour s’imposer durant cette période. La Ferrari Iron Lynx lauréate en 2021 était 13e sur la grille et l’Audi du Phoenix Racing victorieuse en 2012 était partie 29e.
  • 8. Audi a terminé 10 fois sur le podium depuis 2011, lorsque le GT3 est devenu la catégorie reine. En onze éditions, la marque a aussi remporté quatre victoires (2011, 2012, 2014 et 2017) et son moins bon résultat est une 4e place en 2019.
  • 9. En 2021, Aston Martin a retrouvé le chemin du podium général pour la première fois en 13 ans grâce à la superbe performance de l’équipe Garage 59 et de son trio Thiim/Sørensen/Gunn. En 2008, Gigawave Motorsport avait également terminé à la 3e place. La dernière Victoire d’Aston dans les Ardennes date de 1948, le modèle de l’époque étant la 2-Litre Sports.
  • 10. Quinze pilotes engagés sur l’édition 2022 des TotalEnergies 24 Hours of Spa ont un père ayant déjà disputé l’épreuve. Cela comprend bien sûr Maxime Martin, fils du quadruple vainqueur Jean-Michel, et Sean Walkinshaw, fils du regretté Tom qui l’avait emporté à deux reprises. Dimanche après-midi, ce chiffre sera porté à 16 : Brenton Grove disputera la course en compagnie de son père Stephen, qui fera ses débuts aux TotalEnergies 24 Hours of Spa.
  • 11. Seize anciens vainqueurs des TotalEnergies 24 Hours of Spa seront au départ de cette édition 2022. Parmi eux, on recense même trois doubles lauréats : Andrea Bertolini (2006 & 2008), Markus Winkelhock (2014 & 2017) et Laurens Vanthoor (2014 & 2020). Bertolini et Earl Bamber (2020) sont les deux seuls ex-vainqueurs qui ne sont pas engagés dans la catégorie Pro.
  • 12. Iron Lynx s’est imposé en 2021 pour mettre un terme à une attente de 17 ans pour Ferrari. Cinq autres marques présentes au départ ont déjà gagné l’épreuve : Audi, Aston Martin, BMW, Mercedes-AMG et Porsche.
  • 13. Marco Mapelli s’est offert le record du tour de l’ère GT3 en 2020 avec un chrono de 2’18’’146. Cette année, l’Italien partagera la Lamborghini #6 d’Orange1 K-PAX Racing avec son équipier de longue date, Andrea Caldarelli, et le Sud-Africain Jordan Pepper.
  • 14. La Silver Cup compte 18 concurrents cette année, ce qui est un nouveau record. Cette catégorie a été introduite lors des TotalEnergies 24 Hours of Spa en 2018. Depuis, Lamborghini et Mercedes-AMG ont remporté deux victoires chacune. Six constructeurs viseront la plus haute marche du podium Silver en 2022.
  • 15. Au total, 19 constructeurs ont inscrit leur nom au palmarès depuis la première édition de la course en 1924. Huit marques ont gagné depuis que l’épreuve est réservée aux GT (2001) et cinq d’entre-elles se sont imposées dans l’ère GT3 : Audi, BMW, Ferrari, Mercedes-AMG et Porsche.
  • 16. Avec 24 succès au classement général, BMW est la marque qui détient le record sur les TotalEnergies 24 Hours of Spa. La première victoire remonte à 1965, avec la 1800 TISA, et la dernière en date est celle de 2018 lorsque l’équipe Walkenhorst Motorsport avait imposé sa M6 GT3. Cette année, le constructeur bavarois fera débuter sa nouvelle arme, la M4 GT3.
  • 17. Le programme de l’édition 2022 des TotalEnergies 24 Hours of Spa comprend deux courses de support pour fêter les 30 ans de SRO Motorsports Group. Le plateau GT Anniversary 2022 permettra de revoir sur le Circuit de Spa-Francorchamps des voitures légendaires, y compris des modèles ayant gagné en GT1, en GT2 et en GT3.
  • 18. La liste des engagés de cette année comprend 36 nationalités différentes. Sauf changement de dernière minute, l’Allemagne sera le pays le mieux représenté sur la grille devant la France, la Grande-Bretagne, l’Italie et la Belgique.
  • 19. Lorenzo Patrese effectuera ses débuts aux TotalEnergies 24 Hours of Spa cette année à l’âge de 16 ans. Il le fera quatre ans après son papa, l’ex-pilote de Formule 1 Ricardo, qui était sorti de sa retraite sportive pour faire une première apparition sur la classique ardennaise à l’âge de 64 ans.
  • 20. Avec 66 voitures confirmées, ce sera la deuxième grille de départ la plus fournie de l’histoire des TotalEnergies 24 Hours of Spa dans l’ère GT. En 2019, 72 voitures étaient au départ, ce qui reste un record.
  • 21. L’édition 2022 sera la 74e des TotalEnergies 24 Hours of Spa, l’épreuve ayant été organisée pour la première fois les 20 et 21 juillet 1924. Après une absence au calendrier entre 1954 et 1963, ce sera la 59e année consécutive que le double tour d’horloge belge est organisé.
  • 22. La Bentley #107 de l’équipe CMR portera une immanquable livrée « art car » cette année. La Continental GT3 a été magnifiée par Jean Boghossian, un artiste bruxellois qui utilise le feu et la fumée pour créer ses œuvres.
  • 23. Sauf modification, 235 pilotes participeront cette année aux TotalEnergies 24 Hours of Spa. Les prénoms les plus fréquents sont Nicolas et Michael, qui – dans leurs différentes déclinaisons – constituent plus de 10% de la grille de départ.
  • 24. Le record du nombre de tours parcourus lors des TotalEnergies 24 Hours of Spa est de 589, une distance qui avait été parcourue en 2006 par la Maserati MC12 victorieuse et l’Aston Martin DBR9 qui avait pris la deuxième place. L’an dernier, les vainqueurs ont bouclé 556 tours, soit une distance de 3.894,22 kilomètres qui était la plus longue depuis 2013.

Programmées du 28 au 31 juillet, les TotalEnergies 24 Hours of Spa 2022 retrouveront toute leur superbe après les deux années marquées par des restrictions sanitaires. De retour, le public pourra notamment profiter des animations de la Fan Zone, qui se trouvera au pied du Raidillon.
Samedi soir, le toujours très populaire concert sera également de retour avec des grands noms de la scène musicale européenne pour emmener les fans de musique electro jusqu’aux petites heures de la nuit. Auparavant, les fans auront pu voir les acteurs et leurs voitures de près lors de la parade vers le centre-ville de Spa, mercredi en fin de journée. La participation à la parade est gratuite pour les fans !
Organisées pour la première fois en 1924 et de manière ininterrompue depuis 1964, les TotalEnergies 24 Hours of Spa combinent à la fois le poids de l’histoire et le défi sportif unique que représente aujourd’hui le Circuit de Spa-Francorchamps. Depuis que le GT est devenu la catégorie de référence en 2001, l’épreuve est devenue un incontournable du calendrier sportif international en tant que course phare du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS et de l’Intercontinental GT Challenge Powered by Pirelli.

B.L.S. – d’après un communiqué © SRO