UNE FIN DE SAISON EN TROMBE POUR PILET ET BELLOC

jeudi 26 novembre 2009 par IMEC


Un doublé pour le team IMSA Performance Matmut lors de la dernière course 2009 en GT Open avec Patrick Pilet, Raymond Narac, Jean-Philippe Belloc et Richard Balandras

Les uns après les autres les différents championnats internationaux ou nationaux 2009 se terminent. C’est le cas du GT Open, un championnat européen créé en 2006 par l’ex pilote Espagnol Jésus Pareja qui a participé de nombreuses fois aux 24 Heures du Mans mais aussi à de nombreuses courses d’endurance. Ce championnat est destiné aux voitures GT3 et GT2. D’un niveau très relevé, la participation de pilotes d’usine comme le Gersois Patrick Pilet ou Richard Lietz pour Porsche, de grosses pointures chez Ferrari, les deux marques omniprésentes en Open GT en font un championnat très attractif aussi bien pour les équipes, les pilotes que pour les constructeurs.
Cette année Patrick Pilet associé à Raymond Narac ont mis les pieds pour la première fois en GT Open au volant d’une Porsche 997 GT3 RSR du team IMSA Performance Matmut. Dans cette même équipe nous trouvons également le Montalbanais Jean-Philippe Belloc sur une voiture identique, accompagné pendant toute la saison par Yannick David. Ce dernier pour raisons professionnelles cède sa place à Richard Balandras pour l’ultime rendez-vous de la saison qui se déroulait sur le circuit portugais de Portimao. Lors de la seconde et dernière course de l’année Patrick Pilet, Raymond Narac montent une nouvelle fois sur la plus haute marche du podium et Jean-Philippe Belloc, Richard Balandras prennent la seconde place. Un beau doublé pour toute l’équipe. Au final Pilet, Narac auront remporté six victoires ce qui est le record de la saison dont trois lors des quatre dernières épreuves. A ce bilan il faut ajouter que le duo totalise neuf podiums et terminent troisième de ce championnat. Pour le team IMSA c’est une seconde place en Super GT qui clôture cette première année en Open GT.


Nous terminerons en présentant tous nos vœux de bonheur aux jeunes mariés Patrick et Guénaelle, qui entre deux victoires ont réussi à se passer la bague au doigt

B.L.S. (Crédit photos V. Images)