RENCONTRE PEUGEOT : MANQUE DE CHANCE POUR LA 177

jeudi 17 septembre 2009 par IMEC

Si le soleil était enfin au rendez vous sur le circuit de Nîmes-Lédenon, le succès se fait attendre… Le week-end avait pourtant bien débuté. Le vendredi, les essais libres sont plus qu’encourageant, la 177 pointe à la deuxième place. Mais les ennuis commencent dès le samedi matin avec les essais qualificatifs. Les pneus neufs, montés pour l’occasion, changent radicalement le comportement de la voiture. Il s’avère beaucoup plus compliqué pour nos pilotes d’aligner des temps convenables. Ils parviennent, au terme de la séance, à décrocher une troisième place sur la grille de départ, grâce à la régularité et à l’homogénéité de leurs résultats.
L’équipage Castagné-Farnière prend donc le départ de la deuxième ligne sur la grille, place stratégique, derrière la 395 No Limit Racing, juste derrière au classement général à la quatrième place, et la 155 GPA Racing, leader du Championnat.
La course dure quatre heures, Bernard prend le départ. Benoît prend sa suite pour le second relais et s’impose rapidement à la tête de la course. Les retardataires gênent les pilotes tout au long de l’épreuve, beaucoup plus lents, ils ralentissent le rythme et sont parfois très dangereux, il faut être attentif pour éviter l’accident. Benoît est obligé d’effectuer un passage au stand, il écope d’un « drive througt » après avoir fait une « légère poussette » sur l’un des retardataire.
Le safety-car doit intervenir plusieurs fois au cours des quatre heures de courses, au désavantage des pilotes de la 177. Malheureusement pour eux, les safety-cars les pénalisent, relais raccourcis, temps perdu derrière la voiture de sécurité… Tandis que leurs adversaires en profitent pour effectuer leurs escales techniques et leurs changement de pilotes.
Au final, les pilotes de la 177 ont beaucoup trop de retard pour pouvoir prétendre au podium. Ils terminent la course à la septième place, mais réussissent à conserver leur troisième place au Championnat.

Prochain rendez vous à Nogaro, le 18 octobre !