UN RENDEZ-VOUS EXPLOSIF A SAINT-JUNIEN CE WEEK-END ?

jeudi 21 avril 2022 par IMEC

Saint Junien accueillera la deuxième étape du Championnat et de la Coupe de France d’Autocross et de Sprint Car ce week-end. Après un premier RDV explosif, ce week-end s’annonce tout aussi palpitant.

Sprint Girls : agacées !!! Certaines favorites sont passées à coté de leur week-end et voudront donc se refaire. Chloé Leroy (Roscross) Mendy Holley (Squal’car), Lola Moreton (Camotos), Véro Dufour (Speedcar), Léa Posterle (Speedcar),Marianne Partehenay (Camotos), Jessie Murat (G-Speed), Lola Poulain (Squal’car) et Clarisse Janaud (Will’oz), aucune de ces pilotes présentes dans le top 10de la saison 2021 n’étaient présentes sur le podium. C’est vous dire si ce RDV de Saint Junien sera à suivre de près.

Maxi Tourisme : 11 bolides s’aligneront au départ de cette épreuve, parmi eux, certains favoris à l’image de Freddy Poulain (Renault Clio), Guillaume Leduc (Peugeot 206),Stéphane Genet (Peugeot 208), Fréderic Rue (VW Polo) mais aussi certains pigistes qui devraient assurer le spectacle et pourquoi pas rejoindre le podium, Sébastien Mercier (Peugot 206) ou Anthony Lanoé (VW Polo), déjà présent sur le podium à Mauron. Thomas Desgranges (Mini BMW), Yvan Woznia (Reanult Clio) et Hervé Pesains (Citroën Xsara) continueront eux leur découverte du championnat de France.

Buggy 1600 : après la déception, le rebond. En perdant la tête de la finale dans le dernier tour, Damien Crépeau était complètement abattu sur le podium. Le Vendéen, au volant du Propulsion, revient plus motivé que jamais tandis que Tony Feuillade (Alfa Racing), vainqueur, est boosté en ce début de saison. Edouard Vignal (Speed Car), victime d’un crash spectaculaire en finale voudra briller à Saint Junien. Simon Rivière quant à lui fera sa rentrée au volant du Propulsion tandis que les frères Brossault continueront d’apprivoiser leur nouveaux Alfa Racing. Florian Guilliny (Peters) doit oublier ce début de saison tandis qu’Arnaud Martin (Peters) aimerait continuer sur sa bonne lancée. Parmi les pigistes, Adrien Brognara (Speed Car) et Thomas Maulny (Fast&Speed) seront à surveiller.

Super Sprint : impossible de faire un pronostic. On rêve de revoir les images de bataille entre David Méat (Kamikaz) et Olivier Barre (G-Speed) à Mauron tout en sachant que chacun des 30 pilotes engagés est capable de faire la même. Cyril Lebrun (Speed-Car), Cyril Even (Roscross), Quentin Eyraud (Christec) et Vincent Priat (Mygale) sont les grands perdants du début de saison, il seront bel et bien présents à St Junien et certainement pas pour faire de la figuration. Yannick Patier, le rallyman sera le pigiste de ce week-end au volant d’unWill’OZ.

Super Buggy : après Johnny Feuillade à Mauron, Florent Tafani fera une pige exceptionnelle à Saint Junien. Le Champion d’Europe 2021 au volant de son Alfa Racing vient pour se faire plaisir. Le Lyonnais n’a pas de programme cette saison mais il veut tenter de décrocher une huitième victoire sur ce circuit. Les habitués du championnat seront présents et certains d’entre eux doivent redresser la barre à l’image de Sébastien Boucard (Ort), Germain Bouce (Peters), Dany Lévèque (Fast&Speed) ou encore François-Xavier Bivaud (Mac). Geoffrey Lejeune(Fast&Speed) et David Viarouge (Mac) devraient faire leur rentrée en décalé tandis que Gilles Labrosse (Art) veut se maintenir sur le podium.

Maxi Sprint : en remportant la victoire à Mauron, Teddy Berteau (Camotos) signait unr etour gagnant sur la scène nationale. Le Bordelais fera tout pour confirmer en Haute-Vienne mais devra composer avec le reste des engagés, Quentin Hamelet (Sprin’R), le Gersois Mathieu Bézolles et Corentin Martin tous deux sur Roscross, Nicolas Fourneau (Squal’Car), les frères Lefol (Grtech) ou encore Thomas Castagnotto (CPC), présent sur le podium à MAURON. Il faudra aussi surveiller, Louis Lejeune (GRX), Mathis Deville (Camotos) ou encore Etant Pépujol (MV Racing).

Tourisme Cup : ils seront 14 à s’élancer ce week-end. Soit 13 prétendants potentiels pour faire flancher Jeremy Roynette (Opel Tigra). Vainqueur de la première épreuve de la saison, il sera dans le jardin de Fréderic Verhniault (Renault Megane) et devra s’en méfier. Jean Michaud (Lotus) voudra aussi oublier l’épreuve d’ouverture tandis que Lionel Quere (Ford Fiesta) fera tout pour rester sur le podium. Nicolas Charlot (Renault Wind) vont continuer d’apprivoiser leur nouvelle monture, Florian Meureau ne passera pas inaperçu avec son originale Fiat 119.

Buggy Cup : éclatant ! Jimmy Verrier a été éclatant pour cette épreuve d’ouverture. En changeant de motorisation, le pilote Propulsion s’est mis en danger mais a fini par briller. Un autre pilote Propulsion, Flavien Serin n’a pas été récompensé pour ce week-end d’ouverture à Mauron, il devra briller à St Junien pour confirmer les bonnes impressions. Il faudra aussi surveiller le clan Roscross avec Aymeric Martineau, Mathieu Bouchenoire, les frères Quintane. Jeoffrey Calmettes (MMS) un des favoris pour le titre 2022 sera à surveiller sur ce tracé.

Junior Sprint : après la désillusion de Mauron, Théophile Peignet doit se redresser pour ne pas laisser Maxence Dayot prendre le large au classement général provisoire. Les deux pilotes Roscross savent bien qu’ils sont tous les deux dans le viseur du surprenant Hugo Maizel (Grtech) et de discret mais efficace Aloïs Suire (Squal’car). Remy Guenot sera à surveiller lui aussi au volant du G-Speed, celui qui avait fait forte impression la saison dernière a dû se contenter d’une quatrième place à Mauron. Dans cette catégorie, on surveillera le plus Européen d’entre eux, Malone Feuillade qui prendra le départ au volant d’un GRX.

Les infos pratiques :

  • Samedi : Warm-Up à partir de 8h00 - Essais Chronométrés à partir de 9h30 -Manche qualificatives A et B à partir de 13h30
  • Dimanche : Manche qualificative C àpartir de 8H30 - Demi-finales à partir de 11h30 - Suite des demi-finales àpartir de 13h30 - Finale àpartir de 15h30
  • L’ensemble des courses seront à suivre en direct sur Youtube sur notre chaîne OFACTV à partir de9h15 le Samedi

B.L.S. d’après un communiqué © Adecom