UN BON WEEK-EN POUR LE TEAM PANIS-BARTHEZ-COMPETITION

lundi 2 septembre 2019 par IMEC

L’ ORECA 07 de Will Stevens, Julien Canal et Rene Binder

Cet été fût particulièrement studieux pour l’écurie Panis-Barthez Compétition qui a pris la décision de switcher de châssis pour l’une de ses deux voitures engagées en LMP2 à partir de la manche britannique de Silverstone. La N°23 aux mains de Will Stevens, Julien Canal et Rene Binder est désormais une ORECA 07 tandis que l’équipage constitué par Timothé Buret et Konstantin Tereschenko (Léonard Hoogenboom ne faisant plus partie de l’équipe) continue de s’exprimer au volant de la Ligier JS P217 N°24.

Les qualifications se sont soldées par une 5e position pour la N°23 et la 15e pour la N°24. In fine l’ORECA 07 N°23 passe le drapeau à damiers à la 7e place et le duo Buret/Tereschenko finit dans le top 5 à l’issue de la course avec leur Ligier JS P217 N°24.

La course de l’ORECA 07 N°23 : C’est à Will Stevens qui joue à domicile qu’est confié le départ pour la 1re course de la voiture avec le nouveau châssis ORECA 07. Le mors aux dents, il effectue un magnifique start et se place immédiatement en 3e position. La pluie s’invite sur le circuit de Silverstone dès le 4e tour obligeant la voiture à repasser au stand. De retour en piste, Will est placé juste derrière le leader Matthieu Vaxivière (RLR MSport). Après un nouveau retour en pneus slicks et un second Full Course Yellow, il revient en piste à la 5e place pour se repositionner ensuite à la 3e derrière Konstantin Tereschenko. Après 37 tours, c’est à cette même place qu’il passe le relais à l’Autrichien René Binder qui s’élance en course pour la première fois de sa carrière au volant d’une ORECA. Prudent en début de stint, il prend peu à peu ses marques par la suite mais lors de son retour au stand il perd du temps à cause de la portière droite qui ne se ferme pas complètement et ne revient en piste qu’à la 9e position. A l’occasion d’un safety-car, Julien Canal prend le volant à son tour et se lance de la 6e position. Il passe finalement le drapeau à damiers à la 7e place.

La course de la Ligier JS P217 N°24 : Le russe Konstantin Tereschenko prend le départ en 15e position, gagne 4 places dès les premières secondes et se retrouve en tête des Ligier. S’en suit un passage en pneus « intermédiaires » après 10 minutes de course. Rapidement, il s’affiche au tableau avec une très belle vitesse de pointe et se retrouve à la 5e place. Après un premier Full Course Yellow, il se retrouve derrière la voiture de Will Stevens dans le trio de tête après 25 minutes de course arborant le meilleur temps en piste sur plusieurs tours. Au restart après le second FCY, il est en 2e position pour la suite de son relais suivi de près par Will Stevens. Timothé Buret s’élance sur la piste anglaise après une 1h20 de course. Le Français ressort des stands à la 4e place puis reste en piste à la 3e place suite aux différents retours aux stands effectués par l’ensemble du plateau. Après un peu plus de deux heures de course, il rentre au box pour effectuer la suite de son double-stint à cette même position. Il effectue également un excellent relais et à une heure et demi de la fin de course il caracole en tête pendant un safety-car. Il rejoint le stand pendant celui-ci et passe le volant à Konstantin qui repart toujours aussi motivé. Celui-ci offre aux spectateurs venus nombreux de belles bagarres entre autres avec Jean-Eric Vergne (G-Drive Racing). Il rallie l’arrivée à une très belle 5e place (1e Ligier).

Olivier Panis - Team Principal : "C’est un week-end positif. C’était notre « première » avec l’ORECA 07. Les pilotes de la N°23 ont fait du bon travail et se sont investis au maximum. Will (Stevens) a fait une bonne qualification et a réalisé un excellent relais après un sacré départ. C’est dommage que par la suite nous ayons eu un petit problème avec une portière qui nous a fait perdre du temps. Pour ses débuts sur une ORECA, Rene (Binder) a été très consciencieux puis Julien (Canal) a terminé la course sans erreur. Mais la vraie grosse belle surprise vient des pilotes de la Ligier N°24 qui, malgré une qualification en demi-teinte ont fait une course extraordinaire pour finir dans le top 5. Nous sommes contents pour Ligier de ce résultat car nous savons que la conjoncture actuelle n’est pas forcément facile pour eux. Nous pouvons remercier Timothé (Buret) et Konstantin (Tereschenko) d’avoir fait un si beau travail. Je félicite toute l’équipe d’ingénieurs et mécaniciens managés par Simon et Sarah Abadie ainsi que le staff d’Oreca qui ont, malgré la période de vacances, réussi l’exploit de tout mettre en place pour que l’ORECA 07 soit prête pour Silverstone. Ils n’ont pas compté les heures et se sont tous investis solidairement. Finir 5e et 7e est un bon résultat quand on voit le niveau incroyable en ELMS mais nous voulons gagner des courses et sommes déjà tournés vers SPA. Nous aurons l’opportunité de faire la journée test d’avant course pour se préparer au mieux. La course automobile est un sport magnifique mais parfois elle nous entraine dans ce qu’elle a de pire et nous sommes extrêmement peinés de la disparition du jeune Anthoine Hubert que beaucoup d’entre nous connaissaient très bien. Nous nous associons à la peine de sa famille et toutes nos pensées les accompagnent dans ce moment si douloureux."

La Ligier JS P217 pilotée par Timothé Buret et Konstantin Tereschenko

B.L.S. – communiqué © MPS Agency