RONALD GARCES ET JEREMY DEBELS, LES PREMIERS VAINQUEURS DE LA SAISON

mardi 22 mai 2018 par IMEC

Ronald Garces s’impose une fois encore avec sa Porsche dans le Championnat Sport

La Course de Côte de Quillan, qui donnait le coup d’envoi de la saison le week-end dernier du Championnat de France de la Montagne 2e Division, a livré ses vainqueurs. Jérémy Debels s’impose du côté des Sports, Ronald Garces fait de même en Production.

Si lors de la remise des prix un déluge s’abattait sur Quillan, pour le reste, le ciel audois a été clément durant ce week-end des 19 et 20 mai. Une météo idéale qui permettait aux pilotes engagés sur cette 33e édition de la Course de Côte de Quillan, de s’exprimer dans les meilleures conditions.

Championnat Production : Dès les essais disputés samedi, Jérémy Debels mettait la pression sur ses adversaires, en s’adjugeant les meilleurs chronos lors des deux montées chronométrées inscrites au programme du jour. La domination du pilote Varois allait se poursuivre tout au long de la journée de dimanche, et par trois fois, Jérémy Debels plaçait son Osella PA21S au sommet de la hiérarchie. Une suprématie qui lui permet d’inscrire son nom au palmarès de l’épreuve audoise et de s’installer en tête du Championnat. La victoire de Jérémy Debels est d’autant plus gratifiante, qu’il affrontait ce week-end les deux derniers lauréats du tracé audois : Dimitri Pereira, vainqueur de l’édition 2017, et Nicolas Verdier qui s’est imposé sur cette épreuve lors de la Finale de la Coupe de France disputée en septembre dernier… Mais les deux pilotes n’ont pas démérité, Dimitri Pereira place en effet sa Norma M20F au deuxième rang, et Nicolas Verdier complète, au volant de sa Dallara F302, le podium de cette 33e édition de l’épreuve audoise. Quatrième, Fabrice Flandy place sa Dallara 305 en tête de la classe DE/1. Il devance au scratch la Dallara F307 de la Championne de France 2e Division, Emeline Bréda, qui une nouvelle fois s’illustre sur ce championnat. Romain Patacconi accroche la sixième place au volant de sa Norma M20F à moteur 3 litres. Il devance la Dallara F305 de Pierre Vian, la Merlin MP23 de Fabrice Gallo et la Norma M20F de Cyril Mallemanche, troisième du CN/2 sur cette épreuve. Le top 10 est complété par le vainqueur du CM, François-Xavier Thievant, qui affrontait les pentes du Col du Portel à bord de son Silver-Car S2F. Dans la catégorie, il devance le Proto BRC de Cédric Monziols. A noter que Romain Gelly sort vainqueur de la confrontation qui opposait les Formule Renault. A noter également qu’en terminant à la quatorzième place, Corinne Flandy termine seconde féminine de cette épreuve, derrière Emeline Bréda, et devant Marie Cammares (deuxième des Formule Renault)

Championnat Sport : Le champion de France 2e Division Production en titre, Ronald Garces n’a pas loupé ce premier rendez-vous de la saison. Au volant de sa Porsche, le pilote natif de l’Aude, signe un nouveau succès sur les pentes du Col du Portel, après avoir remporté cette épreuve en 2014 et 2017. Un succès incontestable puisqu’il devance de plus de quatre seconde la Seat Léon Supercopa de Fabrice Degortes. Le podium Production de cette 33e édition de la Course de Côte de Quillan, est complété par la Peugeot 206 Maxi de Guillaume Peloux. Pour ce qui est de la course au sein des différents groupes, Ronald Garces impose sa Porsche 997 Cup en GTTS, devant l’Audi R8 LMS de Pierre Segura, et la Mitjet de Jean-Sébastien Gonzalez, vainqueur en GTTS/1. Suite à une sortie de route survenue lors des essais, et dont il se sortait fort heureusement indemne, Guillaume Plan était contraint à l’abandon. Le retrait de la Mitsubishi Lancer laissait le champ libre à Fabrice Degortes qui impose sa Supercopa MK2, devant la Clio Cup 4 de Patrick Thiebaud et la Peugeot 206 de Patrick Vialle.
La course fut plus âprement disputée en F2000, où Guillaume Peloux impose finalement sa Peugeot 206 Maxi devant la Simca Rallye III de Jean-Marc Boillot et la Honda Civic Type R de Kevin Cesco Resia. La victoire en FC revient à la Renault 5 Turbo Tour de Corse de Didier Deniset, alors que Joël Cazalens impose sa Lotus Exige en GT de Série. Vincent Savary remporte une large victoire en Groupe N. Au volant sa BMW M3, il devance de plus de cinq secondes la Peugeot 106 S16 de Ludovic Barde, et la Citroën Saxo de Nicolas Fabre.

B.L.S. – communiqué © photo J.B. Denis