PREMIERE VICTOIRE EN CHAMPIONNAT DE FRANCE POUR CIAMIN ET ROCHE

lundi 18 mars 2019 par IMEC

Nicolas Ciamin et Yannick Roche sur Volkswagen Polo GTI R5

Ralenti par un mauvais choix de pneumatiques sur la première boucle ce matin, le premier leader Yoann Bonato (Citroën C3 R5, Team CHL Sport Auto), n’a rien pu faire face à la Volkswagen Polo GTI R5 de Nicolas Ciamin, auteur d’un superbe rallye. Cette ‘Polo’, nouvelle venue en Championnat peut même se targuer de réussir le doublé grâce à Quentin Gilbert puisque les deux hommes terminent devant le double Champion de France des Rallyes. Chez les ‘Teams’, les saisons se suivent et se ressemblent car le Team CHL Sport Auto commence la saison par un nouveau succès. Victor Cartier (Ford Fiesta R2J) remporte une première victoire en Championnat Junior alors que François Foulon (Ford Sierra) s’impose au classement général en VHC.

  • ES7 (Bernieulles - Beussent - 10,30 km - 10h22 : Routes glissantes, pluie après les premiers concurrents - Meilleur Temps : Wagner
    Faits marquants : Les Volkswagen Polo GTI R5 confirment le potentiel entrevu hier avec un triplé dans cette spéciale. William Wagner (Sébastien Loeb Racing) remporte le ‘chrono’ devant Nicolas Ciamin, qui prend les commandes de l’épreuve, et Quentin Gilbert. Yoann Bonato concède du temps et complète le top cinq de cette spéciale, devancé par Adrien Fourmaux (Ford Fiesta R5). Cette ES est fatale à Sylvain Michel (Skoda Fabia R5, Team 2C Compétition) qui rend son carnet à cause d’un radiateur percé (suite à une touchette) et Quentin Giordano (Hyundai i20 R5, Team Sarrazin Motorsport) qui sort de la route en fin de spéciale.
  • ES8 (Preures - Zoteux - 15,13 km - 10h55 : Routes un peu moins glissantes par rapport au début du rallye, pluie - Meilleur Temps : Gilbert
    Faits marquants : Auteur d’un mauvais choix de pneumatiques sur cette boucle, Yoann Bonato continue de concéder un temps précieux face à Nicolas Ciamin. ce dernier augmente son avance en tête de l’épreuve en réalisant le deuxième temps. Quentin Gilbert se distingue avec le temps ‘scratch’ dans cette ES. Très rapide depuis le début du rallye, William Wagner se pose dans un fossé et perd tout espoir de réaliser un bon résultat. Laurent Pellier roule avec une Skoda Fabia R5 (Team FJ) aux réglages modifiés et se sent en confiance, son quatrième temps en atteste. Troisième de ce ‘chrono’, Adrien Fourmaux continue d’étonner et remonte au quatrième rang du classement général.
  • ES9 (Bourthes - Ergny - 13,04 km - 11h26 : Routes glissantesn, Meilleur Temps : Gilbert
    Faits marquants : Quentin Gilbert remporte sa troisième spéciale du week-end et se rapproche dangereusement de la deuxième place occupée par Yoann Bonato. Les trois hommes de tête sont regroupés en 23s2 ! Stéphane Lefebvre (Citroën C3 R5, Team Minerva Oil by gbi.com) est toujours pénalisé par des problèmes mécaniques sur sa Citroën C3 R5 (en deux roues motrices la plupart du temps) mais il remonte au quatrième rang après la sortie de route d’Adrien Fourmaux.
  • ES10 (Bimont - Clenleu - 11,75 km - 12h02 : Alternance d’adhérence avec des parties sèches et d’autres plus grasses.- Meilleur Temps : Ciamin
    Faits marquants : Nicolas Ciamin conclut cette boucle avec un meilleur temps. Avant les quatre dernières spéciales, le Niçois possède 23s2 d’avance sur Yoann Bonato et 26s0 sur Quentin Gilbert, auteur d’un tout droit dans ce ‘chrono’. Derrière ces trois hommes au-dessus de la concurrence aujourd’hui, Stéphane Lefebvre reste handicapé par une Citroën C3 R5 évoluant par moments en deux roues motrices. Quatrième, le Nordiste devance alors Laurent Pellier, Éric Brunson (Ford Fiesta WRC), Éric Mauffrey (Skoda Fabia R5) et Pierre Ragues (Skoda Fabia R5, Team JSA Yacco).
  • ES11 (Bernieulles - Beussent - 10,30 km - 15h05 : Première spéciale du rallye relativement sèche - Meilleur Temps : Ciamin
    Faits marquants : Nicolas Ciamin poursuit son effort et signe un nouveau meilleur temps. Quentin Gilbert récupère la deuxième place au détriment de Yoann Bonato.
  • ES12 (Preures - Zoteux - 15,13 km - 15h38 : Routes sèches Meilleur Temps : Gilbert
    Faits marquants : Statu quo dans cette spéciale puisque le top dix reste inchangé. Les pilotes assurent en vue de l’arrivée.
  • ES13 (Bourthes - Ergny - 13,04 km - 16h11 : Routes sèches - Meilleur Temps : Gilbert
    Faits marquants : Rien à signaler dans cette spéciale.
  • ES14 (Bimont - Clenleu - 11,75 km - 16h45 : Spéciale disputée en toute fin d’après-midi avec une visibilité plus faible que prévu à cause du retard - Meilleur Temps : Gilbert
    Faits marquants : Dernière spéciale et Quentin Gilbert en profite pour soigner ses statistiques et remporter sa sixième ‘ES’ du week-end. Nicolas Ciamin se contente d’assurer pour enlever sa première victoire en Championnat de France des Rallyes devant Quentin Gilbert et Yoann Bonato. Le Niçois remporte également le Trophée Michelin ‘R5’ et c’est Cédric Robert qui s’impose en ‘hors R5’. La première manche du tout nouveau Trophée Mixte by Michelin revient à Laurent Pellier, plus à l’aise aujourd’hui sur la Skoda Fabia R5 du Team FJ.

Le Toulousain Patrick Rouillard avec Cédric Gamboni (Skoda Fabia) rentrent dans le top 10, en 9e position, les Lotois Julien Marty, Stève Nicolas .(Mitsubishi Lancer Evo 9) 17e remportent la classe 8 du groupe FA.

Le classement final

B.L.S. – communiqué © DPPI